LE VOYAGE DE JENORME

02 septembre 2014

LE LAC D'ARLET, épisode 3 : le refuge d'Arlet (64)

Dans les épisodes précédents, Jénorme se disait : "Puisque tout le monde est à la plage, eh ben je vais aller à la montagne !"
Et de cabane de berger en cabane de bergère, une question se posait à présent : allait-il enfin atteindre ce lieu dont il nous parle depuis trois semaines, c'est à dire le lac d'Arlet ?

Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

AAaaaah oui ! On va y arriver à ce lac de François Debret... ce lac d'Arlet !
Qu'esr-ce qu'on disait qu'on en était où dans l'épisode précédent ? Gnagna gna gnagna gna...
AH OUI : LE JEAN-PIERRE !!!
Non pas Jean-Pierre Mader ! Non, pas Jean-Pierre Pernaud ! Ni Jean-Pierre Foucault ! Ni Cassel, Jabouille, Elkabach, Jeunet, Kalfon, Coffe, Rives, Papin, Mocky, Marielle ou encore Jean-Pierre Bacri. Sinon, cela aurait donné ceci au niveau du panorama...

DSCN3405

Eh hein, c'est quand même mieux comme ça...
DSCN3405

Même si on aime beaucoup l'oeuvre de Jean-Pierre Bacri !

BON !  Tu l'as bien compris : Jean-Pierre, c'est la montagne qui est au fond et que l'on appelle  -, prends l'accent James Bond pour lire cette phrase s'il-te-plait,-   "Ossau... Pic du Midi d'Ossau".
On la voit encore mieux lorsque l'on arrive en haut du plateau de Banasse.

DSCN3417a
Toujours rien à voir avec une chanson d'Annie Cordy. Mais que l'on voit encore bien mieux (le Pic du Midi d'Ossau, pas Annie Cordy !) lorsqu'on atteint une croupe ou "collet", séparant le plateau de Banasse du Lac d'Alret.


LE JEAN-PIERRE
2884 m
DSCN3419

Dominant de ses 2884 mètres la plaine de Pau, le Pic du Midi d'Ossau est le premier haut relief des Pyrénées occidentales. Acérées et menaçantes, ses cimes surplombent le massif d'Ossau ; lequel entre glaciers et alpages, présente une grande variété de paysages. Situé non loin de la frontière espagnole, il est l'un des sites les plus spectaculaire du parc national des Pyrénées.
Les Palois le vénèrent à juste titre, car il constitue incontestablement la plus belle cime du Béarn. Le Pic du Midi d'Ossau, surnommé aussi Jean-Pierre, se reconnaît au premier coup d'oeil. Mieux qu'une crête, c'est un croc qui jaillit des vertes forêts vers l'azur.

UN PIC ACÉRÉ
De loin se profilent déjà les pointes ciselés de sa cime. Le Pic du Midi d'Ossau se pare d'un air redoutable qui lui convient bien car il a la réputation d'être le sommet le plus difficile d'accès de toutes les Pyrénées. Avec ses 2884 mètres d'altitude, il n'est pourtant pas le plus haut puisque les sommets les plus élevés de la chaîne dépassent aisément les 3000 m. Vestige d'un volcan surgi à l'ère primaire, il y a environ 290 millions d'années, le pic présente d'abruptes parois de dacite, aiguisées au quaternaire sous l'action des glaciers.

UNE GRANDE VARIETE DE PAYSAGES
Le massif d'Ossau, que domine le Pic, présente une grande variété de paysages. Au-dessous de 1700m, les flancs des montagnes sont couverts de forêts de hêtres et de sapins tandis que pâturages et lacs (Bious et d'Ayous où nous nous étions rendus en février 2010) occupent la partie supérieure du massif. De nombreux hardes d'isards parcourent les flancs du pic, couverts d'herbes rases et de quelques arbres. Mais l'hôte le plus prestigieux est sans conteste l'ours pyrénéen, dernier ours sauvage dont les représentants, une douzaine seulement, s'aventurent parfois en Ossau.

pic du midi d'ossau        pic du midi d'ossau et lac d'ayous
Pic du Midi d'Ossau et lac d'Ayous, février 2010

LE PIC DES ORAGES
Sa silhouette d'aiguille fait du Midi d'Ossau un redoutable paratonnerre. Des orages monstrueux peuvent s'y déchaîner au cours de l'été, quand l'air surchauffé, chargé de l'humidité des alpages, finit par s'électriser et déclencher des éclairs. De même, quand on voit un nuage de forme aplatie stationner sur le sommet, il faut s'attendre à l'arrivée prochaine du mauvais temps : "Jean-Pierre met son béret", disent les habitants de la vallée. Ce dicton ne trompe jamais.

JEAN-PIERRE, POURQUOI ?
1) "Un mythe fait de Jean et Pierre, les noms de deux frères jumeaux, bergers des montagnes d'Ossau, chargés d'empêcher l'intrusion des barbares.
Alors qu'un fracas formidable a dispersé leur troupeau, un bouc vient à mordre Jean, « le petit d'humeur joyeuse », aussitôt secouru par Pierre, « le colosse taciturne ». Mais une brouche (sorcière) s'en mêle, précipitant les deux frères dans son antre souterraine, alors qu'en surface les barbares anéantissent bêtes et gens.
Mais bientôt Jean et Pierre jaillissent du volcan - le pic du Midi d'Ossau est réellement le vestige d'un ancien volcan ! - embrochant de leurs « épées de feu » jusqu'au dernier des envahisseurs. Et les brouches de pétrifier les jumeaux pour immortaliser leur exploit, figeant côte à côte Grand Pic et Petit Pic d'Ossau pour l'éternité…" SUD OUEST
2) La face sud-ouest a été gravie pour la première fois par Jean et Pierre Ravier en 1955.
3) D'après d'anciennes légendes, le Pic d'Ossau représentait dans la mythologie, la tête coupée de Jean de l'Ours. Claude Dentaletche explique dans son livre Animaux sauvages des Pyrénées qu'en juillet 1344, Kamar Al Din envoyé par le sultan de Grenade, passe les Pyrénées, entre dans le pays d'Al Berniya (le Béarn) et y découvre la légende de Jean de l'Ours. Ce récit arabe précise que Jean de l'Ours aurait eu la tête tranchée et que celle-ci aurait été jetée, la gueule ouverte vers le ciel. La tête devenue pierre et montagne, barrerait depuis la route. Al Din nommait ce pic : Al Shaqûqa (la montagne fendue).
4) Jean-Pierre = le géant de pierre. Ah oui, finalement, quand on y pense...
D'après LES EDITIONS ATLAS

DSCN3420

 

Et je quitte du regard le Pic du Midi d'Ossau pour tourner la tête plein Ouest.

Après plus de trois heures de marche à rythme absolument pas soutenu, c'est la première vision que j'ai du lac de Lana Del Rey d'Alret.

Passé le Lac aux Vaches, facilement reconnaissable par le fait qu'il y ait des vaches qui se baignent dedans...

DSCN3422

...je descends dans le petit vallon où s'est blotti le lac de Fernando Rey... d'Arlet.

DSCN3426

DSCN3435

Derrière moi, une vision d'apocalypse ou presque.

OÙ QU'C'EST QU'IL EST L'ÂNE ?
Eeeeehhhhh oui, maintenant, ici, et pas ailleurs :
un tout nouveau jeu très rigolo consistant à retrouver
où se trouve un âne caché dans la photo ci-dessous.

DSCN3486

C'est tellement facile qu'il y en a deux.
DSCN3484

Donc, il n'y a rien à gagner.
De toute façon, je te connais très bien et je sais que tu n'as besoin de rien.


Quelques minutes plus tard, c'est à dire pas longtemps après, j'arrive au lac.

 

LAC D'ARLET
1986 m
DSCN3437

Je médite, je cerne les lieux alentours, je regarde en haut, en bas, devant, derrière... ah on ne voit rien derrière ! Une grande respiration et je pose tout à terre, en pente, mais face au lac !

♪  ♫  ♪   ♫  ♪  ♫  ♪ ♫
  "Face au lac, J'aurais dû grandir, 
  Face contre terre, J'aurais pu mourir, 
 ♪  Je me relève, 
 Je prends mon dernier rêve."
 

                                          CALOGERO sans Passi
♫    ♪    ♫   ♪    ♫   ♪   ♫

Et puis surtout, face au lac, je déballe le sac à dos parce que ça fait plus de 4h30 que je marche, qu'il est 15 heures et que j'ai la dalle !

IMG_5623

...et je regarde les changements de lumière dus aux passages de quelques cumulus dans le ciel bleu.

Tu sauras qu'il y a 5 possibilités pour atteindre le lac depuis la vallée :
Plateau de Lhers : 4h ;  Borce-Belonce : 4h ; Borce-Aubise : 3h ; Forges d'Abel 3h.
Le lac a une superficie d'environ 2,7 hectares.
Voilà, ça c'est dit, tu es au courant maintenant.

 

Alors, bon, tout ça, c'est bien joli. y'en a qui diront.
Y'EN A : "- Ouais ok d'accord, le lac très bien, je vois, super, c'est beau, t'as l'air content tant mieux. Mais c'est tout ?"

Ohlaaaaaaaa. Et oh tu t'calmes ! C'est quand même pas n'importe quel lac ! Je crois d'ailleurs que c'est l'une des plus belles randonnées que j'ai faite dans la vallée d'Aspe avec celles d'Aguas Tuertas, des cabanes d'Ansabère, du lac d'Acherito, du lac d'Estaens, de... Oui, bon, c'est une très belle randonnée avec beaucoup de bons moments, de superbes paysages et de belles rencontres (animaux, flores, bergers/gères). Ajoute à cela un sentiment d'évolution perpétuelle et une progression relativement facile, et tu comprendras que c'est une randonnée un petit peu incontournable si tu passes quelques jours dans ce coin de la chaîne Pyrénéenne.
Ensuite, NON : il n'y a pas que le lac de Florence Rey... d'Arlet. Eh non, tu penses bien... Ben oui... Il n'y a pas que ça... Car il y aussi...

 

LE REFUGE D'ARLET
2000 m
DSCN3440

Niché au creux d'un cirque dominé par le pic d'Arlet (2207m) et le pic d'Aillary (2215 m), le refuge d'Arlet surplombe le lac du même nom. Ancré contre la crête de la frontière espagnole, le refuge offre une vue panoramique au nord, souvent grandiose grâce à la mer de nuages.
Dominé également par un refuge pouvant héberger 43 personnes, du 15 juin au 30 septembre, pouvant héberger 43 personnes.
Il offre un hébergement et un service de restauration aux randonneurs, qu'ils passent à la journée ou pour une nuit. Durant le reste de l'année, un refuge d'hiver est en accès libre. Tu y trouveras 7 couchages.

DSCN3439          DSCN3448

En ce qui concerne les tarifs, tu as plusieurs choix suivant ton séjour et ton âge. La demi-pension est à 34 euros pour les adultes, 32 euros pour les 12/16 ans et 25,50 euros pour les moins de 12 ans. La nuité est fixée à 11,50 euros pour les adultes et 7 euros pour les moins de 12 ans. Les repas oscillent entre 13,50 et 16,50 euros.
Pour tout renseignements et réservations, tu peux appeler le 05 59 36 00 99 (de juin à septembre) ou au 06 77 14 43 71 + mail (refuge.arlet@yahoo.fr) le reste de l'année.
Site : LE REFUGE D'ARLET

Tu peux également bivouaquer puisqu'une aire aménagée existe.

DSCN3469
PAS ICI !

DSCN3473a
ICI, à droite du refuge !

 

Et là tu dis :
TU : "- Ouais ok d'accord, très bien. Mais une fois qu'on y est, qu'est-ce qu'on fait ? On fait un scrabble ? On compte les mouches ? On joue à "Où qu'c'est qu'il est l'âne ?" ?"
Ah tiens, d'ailleurs, puisqu'on en parle.

OÙ QU'C'EST QU'IL EST L'ÂNE ?
Eeeeehhhhh oui, maintenant, ici, et pas ailleurs :
un tout nouveau jeu très rigolo consistant à retrouver
où se trouve un âne caché dans la photo ci-dessous.
DSCN3467
Bon, là, aussi, ça va : c'est quand même relativement facile.
Tellement facile, d'ailleurs, que tu me dois un cadeau.

Mais attention : si ce jeu te gonfle, on peut également jouer à...

OÙ QU'C'EST QU'IL EST LE PIC D'ANIE ?
Eeeeehhhhh oui, maintenant, ici, et pas ailleurs :
un tout nouveau jeu très rigolo consistant à retrouver
où se trouve Charlie... le Pic d'Anie caché dans la photo ci-dessous.
DSCN3452
A gagner :
Un walkman pour écouter le générique de "Médecins de nuit" en boucle tout le temps partout.

Un indice :
Si on zoom, on le voit très bien.
Allez, raiponce :
raiponce2_1
Ah mince, je me suis trompé de photo.
Allez, réponse :

DSCN3452A

Alors, quoi, c'était facile, merde !

 

Et je sens que tu as envie de continuer tes mélopées ingrates.
TU : "- Y'a pas un bar à mojito ! Pas un Carrefour Market pour acheter des Knackis ! Pas une téloche pour regarder "Fort Boyard" ! Pas un parc d'attractions style Mirapolis ! "

Alors là, premièrement une : je te coupes excuses-moi car c'est long et tu commences sérieusement à me gonfler avec tes remarques d'urbain sur-urbanisé qui ne cherche que le confort à tout prix avec des fauteuils massant, du réseau pour ton I-Phone de merde, de l'exfoliant pour les lèvres, une Rolex,...

♪  ♫  ♪   ♫  ♪  ♫  ♪ ♫
Faut du gazole dans la bagnole
       La carte bleue dans la chatte 
            Faut de la dinde pour noël            
Faut bronzer pendant les vacances
      ♫  Faut du forfait faut du forfait 
Pour oublier la solitude
Faut des gonzesses à la télé
       Ouais faut des pilules pour bander    
Faut du gazon dans les tabacs
   Il faudrait arrêter de fumer       
       La salle de sport sur des machines
Faut s'essouffler faut s'entraîner
                                               DAMIEN SAEZ
♪  ♫  ♪   ♫  ♪  ♫  ♪ ♫

Moi, je dis : il est grand temps que l'Homme  -, et la Femme après tout y'a pas de raison et elle n'est pas la dernière à s'entourer de choses inutiles,-  arrêtent de se passionner pour l'inutile. Il est grand temps  - Oui mes Frères, oui Mes Soeurs -  que l'Humain réapprennent à vivre simplement. Et je n'en dirai pas plus.
Et puis d'abord, quelle idée décalée de vouloir un parc d'attractions style Mirapolis ici ?!
Peut être que certains d'entre vous n'ont pas connu ce lieu éphémère qui ouvrit ses portes le 20 mai 1987 à Courdimanche, non loin de Cergy-Pontoise ; et qui les referma définitivement le 20 octobre 1991 ?
Je me souviens que le centre aéré de VarennesVauzelles, où je passais quelques jours de vacances, nous y avait emmené un été. Pour nous, c'était la grosse sortie : Gargentua, manège, montagnes russes, centrifugeuse...

 

Il était une fois...
MIRAPOLIS
Vite !

3859521335

"Inauguré le 20 mai 1987 par J. Chirac, à Courdimanche, Mirapolis était un parc à thème se basant sur les grands romans et contes français. Le Parc est né sous l’impulsion d’Anne Fourcade, architecte ayant passé du temps aux États-Unis, et voulant reproduire la puissance de célèbres parcs américains, la grandeur américaine. Et les concepteurs, dont Frédéric Matthieu à la tête, ont vu grand !

 Déjà, son nom même évoque la grandeur, comme l’explique l'architecte du parc, Anne Fourcade : « Mira renvoie à l'idée de miroir, de l'infini, de l'éternel et à toutes les symboliques s'y rattachant. Polis signifie la grandeur des cités et des royaumes antiques. Il est évocateur de fabuleux, d'aventure… et d'avenir. ». Celui qu’on surnommait « Le Premier Parc d'attractions Français » s’étendait sur une trentaine d’hectares, auquel il faut rajouter 17 hectares de parking.
Le symbole du parc, le géant Gargantua, régnait sur le parc, du haut de ses 35 m. A elle seule, la tête du géant faisait 11 mètres et pesait 28 tonnes, chacune de ses mains pesait 3 tonnes. S’il se tenait debout, le géant aurait mesuré 77m, et pesé 1000 tonnes. Il s’agissait de la deuxième plus grande statue creuse au monde, derrière la
Statue de la Liberté.

gargentua      pédalo signe sur le lac de mirapolis

De plus, les visiteurs pouvaient se rendre dans le ventre du géant pour admirer le fonctionnement de son corps enjolivé par de multiples effets spéciaux. Sa digestion était mise en scène à l'aide de rayons laser...

A son ouverture, le parc possédait 3 000 places de restaurants, ce qui en fit la plus grande capacité de France à cette époque. A sa fermeture, il disposait de 2000 de plus. 29 attractions au départ, le double 5 ans plus tard !
Le parc était divisée en plusieurs zones, chacune thématisée différemment :
l'entrée, le domaine des enfants, la descente des rapides, la ville d'Ys, le château des sortilèges, le géant Gargantua, les impressionnistes, et le palais des merveilles, dont certains étaient en plus divisés en quartiers.

Le_parc_vu_du_ciel     plan mirapolis

De plus, la parade accueillait l’idole des jeunes de l’époque, Carlos (parrain du parc), tous les dimanches ou presque.

Mais alors, pourquoi le parc a-t-il fermé ?
Un projet aussi génial peut-il vraiment échouer aussi vite ? Eh bien oui !
Si
Mirapolis est un échec, c’est du à un mélange de problèmes de conceptions, d’entretiens, mais aussi, de beaucoup de malchance.
Et tout commence mal pour
Mirapolis. Si le 21 mai 1987, premier jour d’ouverture au public, seuls 3 000 personnes franchirent les grilles, c’est parce que le parc fut aussi le témoin de violents affrontements : 50 (ou 150, les chiffres varient) forains, armés de barres de fer, estimant que l’ouverture du parc représentait une concurrence déloyale, saccagent certaines attractions, à hauteur de 650 000 francs de dégats. Le lendemain, seul 300 tickets sont vendus, et de nombreuses sorties scolaires sur le parc sont annulées.
Mais les forains ne s’arrêtent pas la. Après avoir distribué de faux cartons d’invitations à
Mirapolis, ils déversèrent des clous sur la sortie d’autoroute menant au parc. Le 14 mai, 1500 personnes arrivent au parc avec des tickets gratuits. Seules 20 d’entre elles achetèrent leurs billets, les autres, firent demi-tour.
La campagne anti-Mirapolis s’arrête là, mais il est déjà trop tard, et la réputation du parc n’est pas au top. Le parc ferme ses portes en octobre, avec seulement 600 000 visiteurs sur les 2.5 millions attendus.
Mais le gros problème du parc vient de sa conception. Le parc est très grand, trop grand. 47 hectares ! Les attractions sont éparpillées partout, et il faut faire beaucoup, beaucoup de marche pour passer de l’une à l’autre. De plus,
Mirapolis est plus proche de la plaine désolée que d’autre chose.
Gros problème de thématisation aussi pour
Mirapolis : plutôt qu’un éloge de la culture française, on est face à une grande foire sans queue ni tête. Les attractions ne reflétaient pas assez le thème du parc et étaient beaucoup trop disparates, sans contexte, n’importe où : un village viking des plus grossiers côtoyait un manège de type tasses à l’effigie de l’ancienne mascotte Nesquik.
Pour sa deuxième saison, le parc continue d’investir, et lorsqu’il ouvre le 12 mai 1988, 16 nouvelles attractions sont apparues, dont un cinéma 4-D, un drakkar sur le lac, un manège montgolfière et bien sûr le
Miralooping, la plus grande montagne russe d’Europe de l’époque, le coaster le plus imposant d’Europe (il serait 5ème aujourd'hui).

Peine perdue, le parc, bien qu’enregistrant une augmentation de visiteurs, ferme en octobre, et il manquait encore 200 000 visiteurs pour rentabiliser l’année.

A partir de là, les choses deviennent floues : en avril 1989, pour redresser la situation, les forains sont appelés pour placer de nouvelles attractions au sein même du parc. Ces mêmes forains qui ont jetés des clous et distribués de faux tickets d’entrée. Onze nouvelles attractions de foire, qui ne font qu'accroître le sentiment de fouillis présent sur le parc. Toujours dans le but d’attirer du monde, Mirapolis organise un grand évènement : un combat de boxe, qu’observent une multitude de célébrités. C’est un fiasco total : le boxeur français se blesse, et une coupure de courant plonge Mirapolis dans le parc. Cette troisième saison est en dessous de la deuxième.

MIRAPOLIS, LA FERMETURE
Le 23 mars 1991,
Mirapolis entame sa cinquième et ultime saison, amputé donc de 20 hectares. Et le 20 octobre, à 18H30, le parc ferme ses portes pour la toute dernière fois. Cette année là, seul 400 000 visiteurs ont foulés les chemins sans âmes de Mirapolis. Face à l’arrivée d’EuroDisney, le crédit mutuel décide de stopper les frais. Mirapolis, c’est fini.

après fermeture  après fermeture 1  après fermeture 3  après fermeture 2  après fermeture 5     après fermeture 6  après fermeture 7  après fermeture 8
 après fermeture 9    carlos

Le parc est vidé de ses attractions, dont 13 seront vendues au parc allemand Spreepark. Le 13 octobre 1993, le permis de démolir est obtenu. Une grande partie des bâtiments en dur sont démolis. Le géant Gargantua est démantelé, et pendant plusieurs années, seule, sa tête, reposant sur son armature mise à nue, culminant à 35 mètres de haut, surveilla la friche qu’était devenu le « monde de folie, le monde de l’histoire, des contes et des légendes de France ».

mirapolis

Les seuls vestiges présent à Mirapolis sont quelques bâtiments décrépis. L’entrée est encore là, avec ses éléphants multicolores, mais toutes les attractions ont été vendues ou détruites. La friche qu’est devenue Mirapolis a accueillit pendant quelques temps des parties de Paint-ball, ainsi que des concerts. Aucun projet n’a encore été envisagé pour le terrain. Pourtant, le parc est en permanence surveillé par un gardien..." 
FanDefantasy pour DISNEYGAZETTE
Photos : Facebook Mirapolis et Mirapolis.fr

 

Mais pourquoi on parle de Mirapolis, là, comme ça, à 2000 mètres d'altitude, sans rien, ni personne ? 
C'est cela aussi la magie de la randonnée et de la montagne. Tu laisses aller tes pensées. Tu pars d'une petite remarque pour atteindre un souvenir qui se transforme en réflexion et puis, et puis, et puis...

Mais, bien sûr que oui,
il y a plein de choses à faire
au lac et refuge de Patrick Tambay d'Arlet.

DSCN34761) Tout d'abord, tu peux aller plus haut et prendre la direction du col de Saoubathou, situé à 1946 m d'altitude. Pendant ce sympathique trajet, tu pourras passer aux cabanes de Lapassa et de Spélunguette qui ont un joli nom ; puis continuer jusqu'au Puits d'Arious (1867 m) qui est très rigolo. Et même poursuivre jusqu'au Pic Rouge (2135 m) d'où le panorama est exceptionnel pour redescendre par les "chemins de la Liberté" juqu'au plateau de Lhers... Et ce sera à ce moment précis que tu te diras : "Ouah la vache ! Mais je suis allé beaucoup trop loin làààà !"

 

2) Tu peux rester au lac d'Isabelle Aubrey d'Arlet et profiter de la plage. Si, si, si : il y a une plage ! Ben, et ça, c'est quoi ?

Mais oui :
il y a plein de choses à faire au lac et refuge d'Arlet !

Pour ma part, il est tard. Je monte un peu au-dessus du lac et du refuge pour faire quelques photos, mais je n'irai pas jusqu'au col de Soubathou.
J'aimerai jeter la tente dans cet endroit magique et me lancer dans une débat effréné sur les seuils sociaux ou sur la présence russe en terre ukrainienne avec cet âne immobile...

DSCN3475

Mais je n'ai pas le temps. C'est malheureux à dire, mais il faut que je redescende avant la tombée de la nuit.
Je redescends très doucement.

Un dernier tour de lac...

DSCN3456

DSCN3461

Je remonte au "collet" ou "croupe herbeuse" où se trouve le Lac aux Vaches devenu Lac Sans Vache.

 

Dernière vue sur le Pic du Midi d'Ossau
et sur le plateau de Banasse.

DSCN3483

Je descends en direction de la cabane de Gourgue Sec. Tiens, l'âne de tout à l'heure n'a toujours pas bougé. Peut être cherche-t-il son reflet dans cette mare qui capte les dernières lumières journalières du ciel...

DSCN3490

 DSCN3492

 

Dernier regard sur la cabane de Gourgue Sec...

DSCN3495


Je repasse le col de Lapachaou pour reprendre le petit sentier dominant la cabane du même nom . En chemin, les brebis ont "envahi" le flanc de la montagne.

DSCN3497

DSCN3498

 

Passage au col sans nom et redescente vers la civilisation...

 

 

 


Fin »