LE VOYAGE DE JENORME

20 septembre 2017

Comment aller à Corsier-sur-Vevey depuis Sallanches ? (Franco-suisse)

Et voilà, il fallait s'y attendre : chaque année, c'est pareil ! Les vacances commencent, puis les vacances finissent. Cela me rappelle cette phrase de Francis Bacon "On naît. On meurt. C'est mieux si entre les deux on fait quelque chose."
Ça tombe bien, pour ses vacances d'été 2017, entre le début et la fin, j'ai fait des trucs et j'ai vu plein de machins.

Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

Tiens, en parlant de Francis Bacon, trois fois par semaine, le site Artips m'envoie un petit mail avec une anecdote artistique. L'autre jour, cela concernait non pas le philosophe Francis Bacon (1561-1626) à qui l'on doit la citation ci-haut, mais l'anglais Francis Bacon (1909-1992), peintre de la violence, de la cruauté et de la tragédie d'où, à ses dires, "l'odeur du sang humain ne [le] quitte pas des yeux".

Bacon Edwards"En 1976, l’ex-boxeur John Edwards est invité par son ami le peintre Francis Bacon à visiter son atelier londonien. Il est chanceux : l’accès n’est réservé qu’à quelques privilégiés. Lorsqu’Edwards pénètre dans l’atelier, il en reste bouche bée. C’est un véritable taudis ! Des dizaines de toiles sont éparpillées, représentant des personnages torturés, typiques de l’œuvre de Bacon.
Le sol est jonché de livres et de photographies dégoûtantes, montrant des maladies de peau ou des meurtres, qui inspirent le peintre. Au milieu de ce bazar, Bacon lui confie : "Il y a longtemps que je veux ranger tout ça, mais je n’arrive apparemment pas à m’y mettre."
Qu’à cela ne tienne, John Edwards revient une semaine plus tard avec des sacs pour vider l’atelier. Dans ce chaos, il fait de drôles de découvertes, comme des liasses de billets de banque et des dizaines de vieilles chaussettes imbibées de peinture. Celles-ci sont utilisées par Bacon pour peindre ses énormes toiles aux sujets tragiques.
Mais les années passent et les deux amis n’arrivent pas à mettre de l’ordre dans ce capharnaüm. Quinze ans plus tard, à sa mort, Bacon lègue l’atelier et tout ce qui s’y trouve à son fidèle ami. Edwards n’y touchera plus ! À son tour, il le lègue à la Hugh Lane Gallery de Dublin, la ville natale de Bacon. De là naît une idée folle : déplacer l’atelier dans le musée…
Des spécialistes investissent les lieux et emballent méticuleusement tout ce que contient l’atelier, soit 7 000 objets. Même les murs sont découpés pour être remontés dans la Hugh Lane Gallery. Chaque élément y est disposé à l’identique… jusqu’à la poussière de l’atelier qui a été précieusement conservée !"
MANON TERRASSE pour Artips, Photo : Le Telegraph


Voilà, ça, c'est dit. Et puisque nous parlons d'art, d'artiste, d'atelier, de maison devenue musée (mais si !), restons dans la même veine et intéressons-nous aujourd'hui à Charles Spencer Chaplin, plus connu sous le nom de Charlie Chaplin...  En même temps, les deux noms se ressemblent beaucoup ; un peu comme Francis Bacon le philosophe et Francis Bacon le peintre sauf que les deux hommes ne faisaient pas la même chose alors que Charlie Chaplin et Charles Spencer Chaplin évoluent dans le même art puisque ce ne sont qu'une seule personne. La vache, c'est dingue le temps que l'on peut perdre à expliquer quelque chose d'inutile.

Dans le cadre "Qu'as-tu fait de tes vacances d'été 2017, Jénorme ?", c'est donc notre premier épisode et il nous emmène direct en Suisse sur les bords du lac Leman, dans la petite ville de Corsier-sur-Vevey.

Pour se mettre en phase, je dois te dire, cher lectrice/teur, que j'ai passé quelques jours à Sallanches, bien connue entre autres, pour être la ville où Bernard Hinault, dit Le Blaireau, fut champion du Monde cycliste en 1980.

 D'ailleurs, une sculpture monumentale lui est consacrée sur un rond-point à l'entrée Nord de la ville.

Sallanches, rond-point

En résumé rapide, Sallanches est une ville de Haute-Savoie, idéalement située au pied de grandes stations de ski, telles que Combloux, Megève et Saint-Gervais. Traversée par l'A40 qui te mène tout droit au pied du Mont Blanc, elle se trouve dans une large plaine glaciaire traversée par l'Arve et bordée par le massif des Aravis et le massif du Faucigny ; le tout dominé par les intrigantes aiguilles de Varan.

Sallanches, crètes des Aravis, orage

Sallanches, les Aiguilles de Varan (74)

Au Nord de la ville, un endroit bucolique à souhait accueille promeneurs, baigneurs et footingueurs (gens qui font du footing). Il s'agit du lac des Ilettes.

Sallanches, lac des Ilettes (74)

Toujours au nord, un peu plus loin, l'impressionante cascade d'Arpenaz laisse écouler ses eaux d'une hauteurs de 270 mètres pour atterrir dans une vasque de réception naturelle pouvant servir de "bac" pour se baigner.

Et le marché à Sallanches, Jénorme, quand a-t-il lieu ?
Oh, bonne question, dis don'. Eh bien, le samedi matin, mon grand. Et il est très beau. Et il est très fourni avec des stands de fromages, de charcuteries, de légumes, épicerie, rôtisserie, pain, poissons, ou encore des fleuristes, ou encore du textiles, des cadeaux, des souvenirs... Le tout avec une belle vue sur le Mont Blanc au loin ; ce qui n'est pas le cas partout. Par exemple, à Ondres, dans les Landes, il y a également un beau marché, mais on ne voit pas le Mont Blanc.

Sallanches, le marché du samedi (74)



Maintenant, moins évident, Sallanches se trouve également à 120 kilomètres de Corsier-sur-Vevey, autre ville qui nous intéresse aujourd'hui.

ALLEZ, C'EST PARTI !

Accompagné de Flavie, nous partons pour la Suisse.
Bon, c'est vrai : de prime abord, cela parait moins exotique et dépaysant que de partir pour Hong-Kong ou le Vietnam, comme Mélanie et Maître Arnaud qui m'envoient chaque jour quelques nouvelles photos de leur périple...

Hong Kong      Hong Kong
Hong Kong

Baie            Baie
Baie de Ha Long

Mais je ne les envie pas. Non, non, non... Boire des cocktails sur une jonque dans la plus belle baie du monde avec un superbe ciel bleu, cela ne me fait pas rêver.

Pour rejoindre Corsier-sur-Vevey, nous décidons de partir de Sallanches (logique) pour passer par Chamonix (dites "Cham'" !) et les montagnes ; autrement dit par l'Est.
MAAAAAAIIIIIISSSS nous aurions également très bien pu passer par l'autre côté et choisir un tout autre itinéraire en passant par l'Ouest.
Départ de Sallanches, puis Magland où je te recommande vivement le saucisson de Magland ! Unique au monde, il est pourtant difficile d'expliquer sa conception afin d'en préserver l'originalité et la qualité. Marylène Revuz, gérante de la Maison Pineau qui est à l'origine de ce saucisson, nous touche deux mots de cette "tradition" :
"A Magland, on a toujours fait de la charcuterie dans les maisons et chaque famille avait un fumoir chez elle. C’était la coutume de tuer son cochon en novembre et de faire sa charcuterie. On ne sait pas d’où démarre la renommée du saucisson mais il n’y avait à Magland qu’une famille de charcutier et cafetier après-guerre : la maison Babaz. Les gens qui passaient à Magland s’arrêtaient boire un verre et achetaient un saucisson. C’était un lieu de passage très animé et les hommes repartaient avec un saucisson en poche et parlaient entre eux de cette halte sympathique." (Cf : LE MESSENGER)
C'est en 1955 que Gustave Pineau, boucher à Paris, arrive à Magland et met au point la recette de son saucisson qu'il proposera de partager à ses collègues. Maintenant, peut être que tu te demandes quel goût il a. Eh bien, je ne te le dirai pas. Je peux juste t'affirmer qu'il est excellent.

Bon, qu'est-ce qu'on disait ?
Chaplin, Corsier-sur-Vevey, second itinéraire, Magland. OK !
Après Magland, c'est Cluses, une des capitales du décolletage (je te laisse aller voir sur d'autres sites ce que c'est parce que je n'ai pas le temps d'en parler ici), Bonneville, Annemasse... rien à voir avec la chanteuse d'"En rouge et noir" ou de "Toute première fois" ou de "Coeur en stéréo" ou de "Johnny, Johnny". La vache, elle en a fait des tubes ?! C'est pas comme Patrick Hernandez avec son seul "Born to be alive" ; ce qui lui rapporte entre 800 et 1500 euros par jour ! Qu'est-ce qu'elle devient cette Jeanne Mas ?

FLASH INFO SPÉCIAL
Mais où es-tu Jeanne Mas ?
jeanne mas PH

Ben écoute ça va. Après un petit passage à vide, elle a écrit un bouquin sur le végétarisme, puis elle est devenue végan. Elle vient d'enregistrer un nouvel album, PH, avec un premier extrait titré "Bon voyage". Voilà.

 

Bon, qu'est-ce qu'on disait ?
Chaplin, Corsier-sur-Vevey, second itinéraire, Magland, saucisson, Cluses, Annemasse, Jeanne Mas. OK !
Après Annemasse, nous entrons en territoire suisse avec Genève et son célèbre jet d'eau de 140 mètres de haut jaillissant du lac, sauf si tu viens à Genève entre octobre et mars ; période pendant laquelle le jet d'eau est arrêté. Nous aurions ensuite poursuivi notre route par la Nationale 1, et non par l'autoroute puisqu'elle est payant à l'année ; c'est à dire qu'il te faut acheter une vignette verte hors de prix et valable pour un an. Enfoirés de Suisses !
En même temps, la route est belle le long du lac. Il y a beaucoup de villes et villages. Pregny-Chambésy, Genthod (rien à voir avec le président de la fédération automobile), Versoix (connu pour son festival du chocolat), Founex, Nyon (où Jacques Brel venait souvent manger, dans un appartement situé rue de l'Etraz, chez son ami Jean Liardon), Gland (où résidait le pilote de Formule 1 Michael Schumacher avant son accident de ski).
Et puisque nous sommes dans les noms de villes et villages rigolos, nous aurions également pu passer un peu plus au nord par...

Bière, panneau

J'y étais passé en 2009 lors de mon périple pour la Croatie. J'en avais parlé ici ? Ah non, je ne l'ai toujours pas fait. Bon...

Etoy, sculpture bord de route (Suisse)Après Bière, j'étais descendu par Etroy où j'avais pu croiser quelques sculptures incongrues et rigolotes (enfin, je crois) sur le bord de la route ; un peu comme celle-ci...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis je suis passé par Lausanne, bien connue pour son siège du Comité international olympique et ses 310 fontaines. J'étais ensuite remonté vers Lavaux d'où se présente une magnifique vue sur le lac Leman et les nombreuses vignes qui bordent ses rives.

Bourg-en-Lavaux vignes et lac Leman (Suisse)

Bourg-en-Lavaux, panneaux (Suisse)       Bourg-en-Lavaux, vignes et lac Leman

Attalens, Rivaz, Puidoux...

Epalinges, vue sur le lac Leman (Suisse)

Jongny, vignes et village (Suisse)         Rivaz, village, route, vignes et lac Leman (Suisse)

Rivaz, village et lac Leman (Suisse)


Et ce fut Corsier-sur-Vevey.

DONC : oui, nous aurions pu passer par l'Ouest du lac Leman. Mais nous avons préféré passer par l'Est et les montagnes.

ON RECOMMENCE !

Sallanches, Passy où se trouve un très beau lac dans lequel tu peux te baigner face au Mont Blanc...

Sallanches, lac de Passy et Mont Blanc (74)

Après Passy, nous entrons dans la vallée Blanche avec Chamonix ("Cham" !), Argentière, Vallorcine, le col des Montets qui sépare la France de la Suisse depuis ses 1461 mètres d'altitude. Nous redescendons sur Martigny, Aigle, Villeneuve, Montreux... Ah Montreux : pause. J'y étais passé aussi en 2009 et j'avais surtout été marqué par leurs panneaux publicitaires...

Montreux, pub suisse (Suisse)


Mais bon, eh oh, Montreux, ce n'est pas que ça.

MONTREUX
Montreux, le palace (Suisse)

Alors oui, bien sûr, quand on dit "Montreux", de suite on pense à Miles Davis. Hein ? Non ? Ah ! Mais admettons que quand on te dit "Montreux", tu ne penses qu'à Miles Davis... Si, si, si, allez, un effort ! Eh bien, je te dirai : "Ok, mais c'est pas que ça !"
Non, Montreux, c'est aussi le Fairmont Montreux Palace que tu peux voir sur la photo ci-dessus. C'est ici, notamment, que l'écrivain russe Vladimir Nabokov passa les quinze dernières années de sa vie, de 1961 à 1977, dans la suite n°60.

Montreux, statue de Vladimir Nabokov, de dos (Suisse)     Montreux, statue de Vladimir Nabokov (Suisse)

C'est devant ce même Fairmont Montreux Palace que l'on découvre le petit parc sans nom des statues de quelques-uns des grands musiciens venus pour le Montreux Jazz Festival.

Montreux, statue d'Aretha Franklin (Suisse)       Montreux, statue d'Ela Fitzgerald (Suisse)
Aretha Franklin                    Ella Fitzgerald

Montreux, statue de Ray Charles (Suisse)_1
Ray Charles

Montreux, statue de Santana (Suisse)
    Montreux, statue de Quincy Jones (Suisse)
Santana                        Quincy Jones

Comme tu peux le voir, il n'y a pas une seule statue de Miles Davis, pourtant venu ici pour le festival à dix reprises. Aaah le Montreux Jazz festival ! Second plus grand festival de Jazz international après celui de Montreal. Il se tient chaque année en été, existe depuis 1967 et a vu la venue de dizaines d'artistes légendaires, comme Miles Davis (ah, je l'ai déjà dit !), Ten Years After, Gilberto Gil, Peter Tosh, Nina Simone, Marvin Gaye, Stevie Wonder, Leonard Cohen, BB King, Prince, Massive Attack,... Bon, comme tu peux le voir, le Montreux Jazz Festival, ce n'est pas que du jazz. Cette année, notons que l'organisation recevra des artistes tels que Nicolas Jaar, Phoenix, Beth Ditto, Morcheeba, Benjamin Biolay,...
Pour l'anecdote, en 1971, l’incendie du casino, déclenché par un feu d’artifice lancé par un fan durant le concert de Frank Zappa inspire au groupe Deep Purple leur succès Smoke on the Water, composé à Montreux.
Un peu plus bas, en dessous de ce parc, nous croisons une autre statue qui n'a rien à voir avec la musique et le festival de jazz...

Montreux, statue de Li Ning

Il s'agit de la statue de Li Ning, gymnaste chinois, triple champion olympique lors des J.O. à Los Angeles en 1984 et double champion du Monde.
Alors, de prime abord, comme ça, là, maintenant, on peut se dire : "Mais je vois pas le rapport !". Eh bien, saches que s'il y a cette statue ici à Montreux de cet athlète chinois, c'est parce qu'il a également remporté le Mémorial Arthur Gander à Montreux en 1985. Voilà.

Mais Montreux, ce ne sont pas que des statues car, déjà, comme tu peux le voir derrière la statue de Li Ning, apparaît le superbe lac de Genève, encore appelé Lac Leman.
Là aussi, on peut découvrir quelques sculptures d'artistes...

Montreux, sculpture (Suisse)         Montreux, une sculpture (Suisse)

Mais ce sont les contrastes de couleurs et l'impassible quiétude qui me séduit le plus en parcourant les rives du plus grand lac alpin d'Europe centrale.

Montreux, lac Léman et fleurs       Montreux, lac Léman et fleursMontreux, lac Léman, paddle au loin (Suisse)

D'une longueur d'environ 72,8 km et d'une largeur maximale inférieure à 14 km, il est en forme de croissant et s'étend sur une superficie de 582,4 km2.
Et c'est en longeant le lac que, quelques minutes plus tard, nous arrivons à Corsier-Sur-Vevey.

CORSIER-SUR-VEVEY
Corsier-sur-Vevey, rives du lac Leman, la fourchette

Là aussi, les rives du lac sont bien exploitées. Une ambiance de tranquilité décalée s'en dégage. Ici, une fourchette géante plantée dans l'eau, ou encore des fauteuils installés dans les rochers...

Corsier-sur-Vevey, rives du lac Leman

Les gens vivent avec le lac. Les enfants jouent dans les fontaines publiques. Les adultes se posent dans les pelouses vertes, fraîchement tondues, pour bronzer, discuter, boire une verre ou faire un petit barbecue. Et ça, c'est la découverte de cet été : le mini-barbecue jetable. Fabuleux, génial, simple ! Il se compose d'un pack complet comprenant un petit bac en alu, une grille, du charbon et du papier d'alumage. Tu n'as plus qu'à le poser quelque part, l'allumer et faire chauffer tes saucisses. Partout, n'importe où !
MMMMAAAAAAAAAIIIIISSSS, déjà : une statue posée sur les bords du lac à Corsier nous rappelle à l'ordre.

Corsier-sur-Vevey, rives du lac Leman, statue de Gogol (Suisse)

Ah non, merde, je me suis planté de photo, ça, c'est la statue rendant hommage à l'écrivain russe Nicolas Gogol qui séjourna pendant un mois à Corsier en automne 1836 ; séjour pendant lequel il rédigea partiellement son roman Les Âmes mortes.
Mais la statue qui nous intéresse à présent afin de revenir dans le droit chemin du but de notre visite sur ses rives du lac Leman, c'est celle-ci :

Corsier-sur-Vevey, rives du lac Leman, statue de Chaplin (Suisse)

Oui, tu l'as reconnue... Non ? Eh ben... Mais, mais... Il s'agit de la statue de Miles Davis. Ah non, merde ! Je recommence.
Il s'agit de la statue de Charlie Chaplin !

Quand j'ai dit à ma nièce Flavie que nous allions chez Charlie Chaplin, en Suisse, elle a de suite froncé les sourcils en disant :
FLAVIE : "- Mais... mais... Charlie Chaplin, il est américain ! Qu'est-ce qu'il fait en Suisse ?"

Et là PAF, plusieurs erreurs ! Mais il ne faut pas en vouloir à Flavie. Bien qu'elle soit très cultivée et bien plus érudite que la plupart des ados de son âge, elle n'a que 15 ans et je trouve cela déjà vachement sympa (ouais ben, j'ai pas trouvé d'autre mot) qu'elle s'intéresse et connaisse un peu Charlie Chaplin pendant que d'autres ne jurent que par Star Wars et Games of Thrones. Hein ? Hein ? Alors, bon, eh, y'a pas que ça dans la vie, hein ! Ohlalalala, j'ai l'impression de parler comme un vieux con ! Ouais ben, n'empêche que sans Chaplin, eh ben... eh ben... Bon, tu vas voir !

Nous quittons donc les rives du lac de Leman de Genève pour partir à l'aventure dans le haut de Vevey, puisque c'est sur les hauteurs de la ville que l'acteur, réalisateur, scénariste, producteur et compositeur britannique (et non américain) s'est retiré en 1952, et ce jusqu'à sa mort en 1977. Car oui, autre point à savoir, chère Flavie, Charlie Chaplin est décédé depuis maintenant 40 ans.
La route n'est pas des plus évidentes, mais le musée (ex-maison de la famille Chaplin) est très bien indiqué sous le nom de Chaplin's world.
Quelques minutes plus tard, nous arrivons.

 

chaplin's world bandeCorsier-sur-Vevey, Chaplin's world, maison musée (Suisse)


Entrée solennelle dans le domaine qui se compose en premier lieu d'un grand parking étagé en plein air. Nous nous garons. Nous approchons de l'entrée du musée. Passage par la boutique qui propose divers articles à l'effigie de charlot. Arrivée aux caisses où nous sommes sympathiquement accueillis par deux hôtesses souriantes. Un plan nous ai fourni pour la visite. Il y a plusieurs lieux : le manoir dans lequel vivait la famille Chaplin, le parc et le studio. Nous entrons dans le manoir. La visite commence.

DANS NOTRE PROCHAIN ÉPISODE

Pourquoi Charlie Chaplin est-il venu en Suisse et pourquoi y est-il resté ? Qu'allons-nous voir dans l'ancienne maison familiale devenue musée ? Nous le saurons dans le prochain épisode.