PROLOGUE
C'était l'autre week-end là, un jour qui tombait l'avant-veille de Pâques.
Avec Maître Arnaud, nous nous sommes dits : "Tiens, et si on allait voir si les cloches étaient passées du côté du Courant d'Huchet !"
On aurait pu aller ailleurs, mais des envies contenues de grand large avaient emporté tous les suffrages.Le courant d'Huchet alliait habillement ce besoin de respirer le grand air en même temps qu'il proposait des ressources terriennes. Je ne comprends absolument rien à ce que j'écris, continuons !

BREF ! Avec Maître Arnaud, nous avons pris la voiture. Nous montons dedans, je mets le moteur, nous ne branchons surtout pas la radio qui ne capte que des ondes espagnoles, marche arrière, marche avant, direction Moliets-et-Maa.
"Pourquoi Moliets-et-Maa ?", me demanderas-tu.
TU : "- Pourquoi Moliets-et-Maa, enfin Jénorme, hein ?"

Eh bien, tout simplement parce que c'est à cet endroit situé dans les Landes que le Courant d'Huchet se jette définitivement dans l'océan après avoir quitté l'étang de Léon.

Courant d'Huchet, panoramio
Photo prise par 8DB8 avec un cerf-volant

Mais nous en avons déjà parlé à maintes reprises dans ce blog : ICI ainsi que PAR LÀ !

Une fois arrivés, force est de constater que les cloches n'ont pas distribué leur ribambelle de machins au chocolat, mais que les grandes marées, elles, ont fait leur petit travail de sape en colorant la plage et la réserve naturelle de multiples morceaux de plastique.

Moliets-et-Maa, la plage après grandes marées, avril 2014 (40)

Bouchons, bouteilles, cordelettes, demi-bouteilles, bidons, bouts de bidons, emballages, filets de pêche,... Rien de bien intéressant. Même pas un petit objet rigolo LOL MDR LOL incongru ! Non, que de la merde ! Paysages de fin du monde. Ooohh ehh, faut pas exagérer non plus ! Mais c'est étrange de voir les plagistes continuer de s'installer à leur endroit préféré parmi les détritus, comme si de rien n'était.
En même temps, on le sait : l'être humain est doué de rationalisation et s'adapte très vite à toute nouvelle situation, même extrême. Et si parfois, les choses sont longues à se mettre en place, l'être humain que nous sommes et qui sait aussi devenir inventeur et scientifique, peut accélérer le processus de rationalisation par sa créativité et son imagination débordante. C'est ainsi qu'un institut hollandais aurait pour projet de créer une île artificielle à partir de ces déchets qui voguent sur les océans et mer du monde entier. Explications.

 

Futur :
une île surgie d'un tas de déchets

Ile de déchets

Dessin : Whim Architecture

"Un atoll, des cocotiers, du sable blanc, chaud et fin… Voilà ce qui vient à l’esprit lorsque l’on évoque des « îles du Pacifique ». Bientôt, une autre image, moins bucolique, apparaîtra peut-être tout aussi spontanément : celle de montagnes de déchets plastiques flottant sur le bleu de l’océan.
Dans le Pacifique Nord, entre le Japon et la côte ouest des Etats-Unis, se trouve un vortex – un gigantesque courant marin tourbillonnaire – qui attire et emprisonne les déchets dans son flux.
« Il s’étend sur une superficie équivalant à celle de l’Europe, explique François Galgani, chercheur à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer). Et on trouve une zone de convergence similaire dans l’Atlantique Nord. »
Pour lutter contre cette pollution qui menace l’écosystème des océans et valoriser ces détritus que personne ne prend la peine de collecter, WHIM, une agence d’architecture de Rotterdam, propose de les transformer en… une île artificielle.

« L’idée m’est venue il y a trois ans, alors que je survolais cette zone de l’océan en avion, se remémore Ramon Knoester, à l’initiative du projet. Pourquoi ne pas nettoyer la mer et créer un nouvel habitat en même temps ? Rien ne serait gaspillé, pas même les déchets. »
Située dans le Pacifique Nord, l’île imaginée par Ramon Knoester serait constituée exclusivement de plastique et devrait avoir une superficie de 10 000 kilomètres carrés, soit la taille de l’île de Hawaï.

Pour la bâtir, il suffira de récupérer et de recycler les matériaux sur place. « Il serait anti-écologique de ne pas recycler les déchets à l’endroit où ils se trouvent, affirme Ramon Knoester. Nous pourrions les transformer sur des bateaux, dans des containers adaptés pour l’occasion. »
De ces unités de retraitement flottantes sortiraient des dalles de plastique recyclé qui serviraient de structure à l’île artificielle." 
LE PARISIEN


Jos, surfeur de son état, me racontait l'autre jour cette anecdote sur une planche de surf qui avait dérivé sur 400 km, de Bilbao à Olonne-sur-Mer.

La planche de surf dérive sur 400 km jusqu'en Vendée

la-planche-dun-surfeur-chilien-derive-sur-400-km_0Laurent Buffet, gérant d'un bateau-école à Port Olona, tient dans ses mains sa trouvaille. Cette planche de surf appartient à l'un des meilleurs surfeurs du monde.  | Ouest-France

 

 

 

 

"À chaque tempête, la mer apporte son lot de surprises. Laurent Buffet a mis la main sur l'une d'entre elles, le 18 février dernier.
C'est en se baladant sur la plage d'Olonne-sur-Mer (Vendée) que ce gérant d'un bateau-école à Port Olona fait la découverte d'une planche de surf jaune abîmée, sur le sable.

RECHERCHES VIA FACEBOOK
Il se met alors en tête de retrouver son propriétaire. Il poste un message sur facebook. Après quelques heures via le réseau social, un nom apparait. Il s'agit de Ramon Navarro, un surfeur chilien, connu pour la glisse des plus grandes vagues du globe. Une figure célèbre de la compétation internationale." OUEST FRANCE


Et c'est à ce moment précis que je me suis posé cette question inattendue : "Mais, au fait, Noir Désir, ils avaient fait un clip pour la sortie de leur chanson "Le vent nous portera" ?"
Après quelques secondes de recherches, je trouvais la réponse.

Tout de même, ici, dans cette zone protégée,
il restait des endroits vierges de toute pollution.

Moliets-et-Maa, la plage, avril 2014 (40)
                            Moliets-et-Maa, la grande plage

Moliets-et-Maa, le courant d'Huchet, au centre, avril 2014 (40)
Le Courant d'Huchet avant de se jeter dans l'océan                               

Moliets-et-Maa, le courant d'Huchet, avril 2014 (40)Le courant d'Huchet

Enfin bref, après s'être perdus dans un camping qui possédait une entrée mais pas de sortie, nous sommes repartis pour Dax.

 

PROLOGUE 2, LE RETOUR
C'est très rare que l'on fasse deux prologues dans un livre, un écrit, un film ou même une course cycliste. Regarde pour le Tour de France : il n'y en a qu'un. Après celui-ci, les cyclistes partent vraiment. Mais, là, je me suis dit : "Et pourquoi pas deux prologues pour ce billet ?"
Nous sommes à présent le week-end de Pâques, et plus précisément le lundi de Pâques.
Souvenons-nous, il y a 2014, Jésus ressuscitait. Aujourd'hui, pour fêter l'évènement, nous mangeons de l'agneau pascal pendant que les enfants recherchent dans les jardins les oeufs que le lapin de Pâques aurait déposé après avoir être grimpé sur des cloches volantes. Si, si, si ! Un lapin qui pond des oeufs en chocolat sur des cloches volantes. Oui, oui, oui. C'est pas moi qui l'invente, c'est dans la Bible !
C'est sur ces bonnes paroles que je décidais de prendre l'air une bonne fois pour toute.
Justement, vendredi dernier -, c'est à dire la veille de se rendre au courant d'Huchet,-  Maître Arnaud, Jos, Aurélie et moi même, nous nous sommes retrouvés dans un endroit magnifique que je ne connaissais pas malgré mes six années de présence dans le Pays Basque à sillonner chemins, sentiers, routes et autoroute dans tous les sens. Cet endroit magique se situe entre Guéthary et Saint-Jean-de-Luz et porte le doux nom (ou pas) d'Acotz.
Il y a là le ciel, le soleil et l'océan ; mais aussi un bar, Le Bi Bam, te servant des Mojitos avec une vue imprenable sur l'horizon océanique ; là-bas au loin, où flottent des tonnes de plastiques, mais que l'on ne devine pas d'ici.

Le Bi Bam, terrasse, par Winnie
Photo prise à bout de bras

Ce lieu se trouve pile poil sur ce parcours naturalo-touristo-géologique qu'est le Sentier du Littoral, long de 25 km et longeant une bonne partie de la côte Basque de Bidart à Hendaye.
C'est ainsi qu'en ce lundi de Pâques qui s'annonçait fièrement, je décidais de revenir vers ces lieux et d'en parcourir la moindre parcelle.
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

DE NOS JOURS, MAIS LE LUNDI DE PÂQUES
Avant de commencer cette expédition qui devrait nous amener de Guéthary à Saint-Jean-de-Luz en longeant la côte océanique, il est important de refaire un point sur qu'est-ce que quoi que Pâques. Pourquoi les oeufs ? Pourquoi l'agneau ? Pourquoi les cloches ? Comment se fait-il que la fête du Jambon à Bayonne tombe pratiquement en maintenant que ce jour ? Et Jésus dans tout ça ?

 

PÂQUES, POURQUOI ?
Textes : Tête à modeler

1) L'AGNEAU, POURQUOI ?
L'agneau est l'un des symboles de Pâques, la première référence est bien entendu la référence biblique "Abraham sacrifiant un agneau à la place de son fils". Dans la religion juive, l'agneau de Pâques rappel la traversée de la Mer Rouge tandis que dans la religion chrétienne il symbolise le Christ ressuscité.
L'agneau symbole de Pâques dans la religion chrétienne, est l'une des représentation de Jésus-Christ L'agneau pascal symbolise parfaitement les notions d'inocence et d'obéissance. L'agneau pascal est la représentation symbolique du sacrifice fait par Abraham à la demande de Dieu.

2) L'OEUF, POURQUOI ?
L'oeuf est un symbole universel de vie et de renaissance, il est notamment associé à de nombreux rituels. La tradition d'offrir des oeufs natures, puis décorés, teints ou travaillés est bien antérieure au christianisme, c'est sans doute l'une des plus vielles traditions du monde.
Dans le Kalevala , livre sacré des anciens finlandais, c'est de l'oeuf que naquit le monde. La mère de l'eau, Iltamara, dormait au fond de l'océan sans rivage. Dans son sommeil elle remua et son genou sortit de l'eau tel une île. Alors le maître de l'air tomba des cieux vides et déposa un oeuf d'or sur ce genou divin. Mais à peine effleurée, comme une ensommeillée qu'un insecte agace, la déesse frémit et, frémissant, brise la coquille parfaite. Alors tous les morceaux se transforment en choses bonnes et utiles;

3) LE LAPIN, POURQUOI ?
Le lapin ou lièvre que l'on retrouve dans l'est de la France et dans beaucoup de pays d'Europe est le symbole de la vie, de la fertilité et de la victoire de la lumière de l'amour sur les ténèbres des enfers. Si le lièvre (ou lapin) comme symbole de renaissance de la terre était utilisé depuis fort longtemps dans certaines cultures pré chrétienne, c'est en l'Allemagne que le lièvre (puis le lapin) fut associé à la symbolique chrétienne de Pâques.

4) LES CLOCHES, POURQUOI ?
En France la tradition veut que les cloches sonnent chaque jour de l'année pour inviter les fidèles à assister à la messe. Sauf au moment de Pâques, où elles sont silencieuses du Jeudi au Samedi saint.  Elles en profitent pour partir à Rome se faire bénir et elles rapportent des oeufs de toutes sortes aux enfants sages !
En traversant la France elles perdent oeufs, poules, poussins et lapins en chocolat à la plus grande joie des enfants qui dès midi passé partent à la chasse aux oeufs !

 

Allez, c'est parti !

 

Je prends la voiture. Je monte dedans, je mets le moteur, je ne branche toujours pas la radio, marche arrière, marche avant, direction Guéthary ! Oui parce que je ne me sentais pas de faire les 25 km à pied de Bidart à Hendaye. J'étais vraiment concentré sur les paysages croisés vendredi soir.
Maaaaaaaaiiissss, cela ne faisait pas dix minutes que j'étais parti que, déjà, en cours de route, je me dis : "Tiens, vu que je passe par Biarritz, pourquoi n'irais-je pas au cimetière du Sabaou voir la tombe de Daniel Balavoine ?"
Ben tiens ! C'est alors, cher lectrice/teur, c'est incroyable ce qu'il se passe, nous allons vivre à présent un très grand moment unique : voici dans ce billet un troisième prologue.

 

PROLOGUE 3
Après dix minutes passées à rouler dans des rues et avenues désertes, j'arrive au cimetière du Sabaou. Entrée discrète. Pas un écriteau mentionnant l'emplacement de la tombe du chanteur. Je regarde à gauche, à droite, au milieu, en bas, en haut. Pas un indice. Pas une piste, comme on dirait au Paris-Dakar qui se déroule en Argentine.
Dans mes souvenirs, lorsque nous étions venus avec Nick Canon il y a quelques années, il y avait une tombe blanche et une pierre tombale à côté sur lesquels sont disposés les multiples messages d'amitié des fans et de la famille. Je descends, je remonte, à gauche, à droite. Rien ! Je ne voulais pas en venir à ça, mais en désespoir de cause, je me munis de l'I-Phone qui me confirme que la tombe de Daniel Balavoine se trouve au cimetière de Ranquine, et non à celui du Sabaou. Ah ouais d'accord.
Je retraverse le cimetière, je sors, je reprends la voiture. Je monte dedans, je mets le moteur, je ne branche toujours pas la radio, marche arrière, marche avant, direction cimetière de Ranquine.
Après quelques tours et détours, j'arrive au cimetière de Ranquine. C'est très simple pour y aller. D'ailleurs, maintenant que je sais où c'est, je suis sûr que je pourrai y aller les yeux fermés... Hein ? Hein ? Les yeux fermés ! T'as compris ? Ouais, bon. Le cimetière de Ranquine se situe juste derrière l'aéroport. C'est pas compliqué : quand tu viens d'Anglet, au lieu de tourner à gauche pour entrer dans le terminal de l'aéroport Biarritz-Parme, tu tournes plutôt à gauche et tu arrives dans le terminal du cimetière Ranquine. Ah oui, c'est pas le même voyage, là.
Je me gare. J'approche de l'entrée que je reconnais bel et bien à présent. Je passe la grande porte. Un écriteau signale que la tombe du chanteur se trouve allée 3, division 3, section 3. Quelques mètres plus loin, je la vois.

DSCN2380

Je m'approche. Je regarde.

DSCN2381   DSCN2382

Six jours après son décès sur le Paris-Dakar, le 14 janvier 1986, Daniel Balavoine avait été conduit provisoirement au cimetière du Sabaou, dans le caveau appartenant à des cousins de la famille Balavoine en raison de la brutalité de ce tragique événement. Le chanteur possédait un appartement non loin de la plage de la Milady, vouant une passion pour la Côte basque et Biarritz. Adolescent à Pau, il venait avec ses copains, musiciens des Shakes, à la Canasta, passage Gardères, la boite branchée des années 70-80.
Quelque temps plus tard, sa famille a fait ériger une grande tombe de marbre blanc à Ranquine à deux pas de l'aéroport de Parme. Noyés dans une foule de plus de 3000 personnes, ses amis du show-biz étaient présents à son enterrement, dont Michel Drucker, Jean-Jacques Goldman, France Gall et Michel Berger, mais aussi Bob Geldoff. La cérémonie en l'église de Sainte-Eugénie pleine à craquer s'était terminée par une chanson de son dernier album, Un enfant assis attend la pluie.
Une absente : son épouse Corinne, trop affectée par ce deuil brutal et enceinte. Elle reviendra quelques années plus tard se recueillir sur la tombe de Daniel. Devenue attachée de presse de France Gall, elle s'était rendue au cimetière de Ranquine avec la chanteuse lors d'une étape de la tournée de France à Bayonne. Arrivée après la fermeture du cimetière, l'équipée avait escaladé le portail pour aller se recueillir sur la tombe.
(D'après SUD-OUEST)

Je repars. Je reprends la voiture. Je monte dedans, je mets le moteur, je ne branche toujours pas la radio, marche arrière, marche avant, direction le sentier du Littoral. Je cherche vaguement un rapport inconscient entre mon passage vers la tombe de Balavoine et ce lundi de Pâques, mais je n'en vois pas vraiment. Certains diront que c'est parce que Jésus a ressuscité, puis est redescend sur terre, puis est remonté au ciel, alors que Balavoine est monté au ciel et... Ouais bon, on continue !

 

DANS NOTRE PROCHAIN EPISODE

Jénorme arrivera-t-il au Sentier du Littoral comme cela était prévu ou devra-t-il encore faire face à quelques imprévus ?
Vous le saurez peut être dans le prochain épisode de notre nouvelle peut être grande série "Le sentier du Mojito".