Jénorme aurait du creuser un peu plus pour nous parler des différentes activités qu'il a pratiquées en cet été 2014, mais il n'a pas trop le temps d'écrire en ce moment. Du coup, il te propose un florilège de lieux, de choses, de gens qu'il a vus, croisés, faits dernièrement et dans le désordre le plus complet, comme cette phrase.
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

Ah oui : j'ai pas l'temps !
Mais je ne peux tout de même pas m'empêcher de te parler de ces quelques lieux croisés cet été dernier. Pas l'été 2013 où, avec Maître Arnaud, nous nous étions rendus jusqu'en Alsace, Allemagne, Pologne, Russie, Lituanie... ouh putain, j'ai pas encore fini de narrer ce périple, bordel !!!!! mais tu peux en trouver quelques prémices en te rendant, par exemple, ici : De Nevers à Kaliningrad.
Bon, tant pis !
Pour ce billet là, en ce moment même, que tu es en train de lire avec tes yeux en direct, pas de commentaires, pas de recherches, pas d'études poussées, pas d'histoires, pas d'Histiroque... d'Histérique... d'Historique merde !, pas de dérives, pas de... Ohla STOP, j'en dis trop là déjà ! !

Allez :
juste quelques mots au passage.

Tout d'abord, qui dit "été", dit "vacances". Et qui dit "Vacances", dit "Cartes". Et qui dit "cartes", dit "Cartes postales". Et qui dit "Cartes postales", dit... ohla c'est trop long encore là !
Dans la rubrique "Les cartes envoyées à Jénorme", nous retrouvons les cartes postales suivantes :

Arles, par Minouche et Nick
Arles par Minouche et Nick

    L'Auvergne par Steph Ramp et Malo
L'Auvergne par Evelyn et Malo

Danemark, par nath et Arnaud
Le Danemark par Nath, Arnaud et Grégo

C'est beau, hein ? Et puis ça fait plaisir. Perso, ça me donne envie d'écouter tous les tubes d'Hélène Ségara, pas toi ? Bon, on s'en fout.

Dans la rubrique "Les cartes postales que tu aurais pu envoyer à Jénorme", regardons à présent celles-çi :

Charroux (03)              Le Bourbonnais (03)

Si tu veux les envoyer à quelqu'un, je les ai dans le tiroir de ma table de nuit. Tu peux venir les chercher dès que tu trouves mon adresse.

 

Mais qui dit "vacances",
dit aussi "Grand départ"
DONC
"prendre la route".

A10, sur la route (37)Quelque part, entre Tours et Orléans : la route

Je suis parti du côté de Paris, et plus précisément du côté de Saint-Ouen-l'Aumône rendre visite aux amis nivernais, provençaux et poyaudins qui n'habitent ainsi plus du tout leur patrie régionale natale. Comme à chaque fois que je passe dans ce coin de France, je n'ai pu m'empêcher de rendre une petite visite à la tombe de Vincent Van Gogh construite à quelques pas de là, c'est à dire à Auvers-sur-Oise. Cette fois ci, je n'étais pas venu seul. J'avais apporté Cracra le crapaud en céramique...

Auvers sur grenouille

Certains diront : "Ooooooh c'est pas bien de foutre des saloperies sur une tombe !"
Eh oh : c'est pas une saloperie, c'est Cracra le Crapaud, j'te f'rais dire alors hein bon eh !
Après ce moment de recueillement intense, je suis redescendu dans le sud pour rejoindre ma famille dans la Nièvre du samedi soir.
Un petit passage à Château-Chinon pour constater que la statue-fontaine-mobile de Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely, installée en 1990 à la demande de François Mitterrand, devant l'ancien palais de Justice devenu la mairie, était toujours intacte et en pleine forme.

On ne bouge plus.
PHOTO !
IMG_5492

 

Et pendant que j'étais dans la Nièvre, j'en ai profité pour prendre quelques nouvelles de Michael Schumacher du côté de Magny-Cours. Apparemment, ça va mieux : il est sorti du coma, mais il a extrêmement grandi.

REPORTAGE

michael"S'il ne reprendra pas la Formule 1 de sitôt, ce n'est pas parce qu'il est dans le coma, c'est tout simplement parce qu'il a grandi et qu'il ne tient plus dans le cockpit d'une de ces bagnoles de merde à la con qui te bouffe 18000 litres de pétrole pour 200 mètres parcourus !
C'était Jénorme en direct de Magny-Cours.
Voilà ! Sinon ici il fait beau et on se prépare à grailler un bon morceau de bidoche pure charolaise.
Bonne journée à vous et continuez à scruter les étoiles."

 

 

 

 

 

La Formule 1 n'est plus trop de mise aux Marquises... dans le département. Par contre, faire du vélo est toujours aussi agréable car la Nièvre, ce sont aussi des paysages relativement plats ; excepté dans le Morvan, mais vu que j'y suis déjà allé pour aller voir Mamie Nine et la fontaine Tinguely-Phalle, je n'allais pas y retourner en plus pour faire du vélo.
Eh oui : il y a de belles balades en spad à réaliser dans la région. Que ce soit en parcourant les forêts à VTT, ou en longeant la Loire, ou en s'aventurant du côté des deux canaux (canal du Nivernais et canal latéral à la Loire) qui se dispatchent (Ouuuuaaaaiiiss, je suis bien content : j'ai reçu à placer ce verbe qui pète !) dans le département, et plus si affinités.
Il y a deux ans, j'avais testé pour toi l'itinéraire "La Loire à vélo", belle initiative qui permet de ralier à vélo (d'où le nom) le village de Cuffy (Cher) à Saint-Nazaire (44) en suivant la Loire (d'où le nom) : LA LOIRE À VÉLO.
Cette fois-ci,  découvrons en avant-première une nouvelle idée détonante pour découvrir ce long fleuve sauvage français.

Cette été, pas de Loire à vélo ! Je l'ai joué comme Beckham... un peu plus calme en allant me promener du côté du Guétin, dans le Cher. J'ai erré, traîné, vagabondé, tournoyé, tambouriné dans le calme olympien de ce petit village, connu pour son subtil pont-canal qui propose un croisement original du canal du Nivernais (ci-dessus) avec l'Allier (ci-dessous) :

Le Guétin, pont canal (18)
Canal du Nivernais et Allier ne se rencontreront jamais

Mais réduire Le Guétin à son Pont-Canal serait...serait... serait... un peu... réducteur. Oui, ben, j'ai dit que je n'approfondirai pas mes propos ! Vite, vite ! Homme moderne, société contemporaine, vitesse, zapping, infos enchaînées, pas de réflexion, tout ça !
Le Guétin, ce sont aussi des petits commerces et autres curiosités tranquilles...

Le Guétin, commerce         Le Guétin, commerce (18)

Le Guétin, maison (18)          Le Guétin, commerce

C'est une histoire de couleurs et d'ambiance. Oui... Oui... Oui !
Et quand on a fait ça, que reste-t-il à faire ?, me diras-tu. Eh bien, tu peux te casser et poursuivre ton chemin en empruntant la route mythique des vacances.
Hein ? Mais non pas la Route 66 ! T'es pas au States là, t'es au Guétin dans le Cher. On recommence, mais on n'a ps l'temps.
Gnagna gna route mythique des vacances, j'ai nommé la Route Nationale 7, autrement appelée RN7, ou encore "Route Bleue", ou encore "Route des vacances".
Ah que d'histoires avec et sur cette route légendaire ! On pourrait en parler pendant des heures, des jours, des semaines, des mois STOP !
De Paris à Menton, en passant par Bourron-Marlotte (là où Jean Renoir tourna son premier film "La fille de l'eau" en 1925), Montargis (la Venise du Gâtinais), Nevers (où tu peux gouter aux fameux Négus), Lapalisse (ville des vérités), Tassin-la-Demi-Lune (mais qu'est-ce que c'est que ce nom qui fait penser aux films "La 7ème compagnie" ?), La Coucourde (qui tient son nom d'un chien nommé "Coucourdi" qui, errant affamé dans un hameau provençal, sauva un berger de la noyade. Celui-ci fut considéré comme un véritable héros et devint l'emblème de la ville. De nombreux airs de chanson glorifient ce héros canin), Sorgues (où passa également le dernier train de déportés le 18 août 1944, baptisé tragiquement "le train fantôme"), Cagnes-sur-Mer (où l'on peut visiter la maison de Pierre-Auguste Renoir), Èze (et son chemin Nietzsche que le philosophe aurait fréquenté à la fin de sa vie pour écrire la troisième partie d'Ainsi parlait Zarathoustra), Monaco,... STOP ! On ne commence pas à s'éparpiller !!!!
D'ailleurs, la Nationale 7, route mythique de 996 km, symbole des premiers congés payés en 1936 et... NON !
D'ailleurs, je n'ai emprunté cette route que pendant quelques kilomètres, entre Nevers et Moulins.

 

ROUTE NATIONALE 7

Il y avait de ci de là des camions à frites (ancêtres des food trucks)...
camion frites
     DSCN3119

Et ces anciens restos-routes magnifiques et abandonnés...
DSCN3155
    DSCN3156

Et des publicités peintes amenant un soupçon de nostalgie aux routards de passage.DSCN3158

Et ces bars, et ces commerces fermés !
DSCN3157

Et ces murs de maisons noircis par les passages répétés des camions. Et ces nouvelles déviations qui nous contournent des centre-ville, comme, par exemple, la ville de Lapalisse.

DSCN3160

Lapalisse et ses vérités que l'on connaît tous... mais citons-les tout de même :

Lapalisse (03)
« Le 10 mai, si je suis élu, c'est bien que j'ai la majorité, pardonnez cette vérité de La Palice. »
François Mitterrand - Débat télévisé au second tour de l’élection présidentielle - 1981

Une autre chose m'a intrigué lors de mon bref passage... oui, oui, oui : tout en bref ! De la vitesse, vite, bref ! Quelque chose m'a intrigué, oui, lorsque je me suis rendu devant le sublime château qui domine la route. On ne voit que lui : majestueux, tonitruant et plein d'autres adjectifs grandiloquents pouvant le qualifier lorsque tu arrives du haut de la ville et de l'ancienne RN7.

DSCN3161

Quand tu vois ça, tu te dis : "Ah ouais, les mecs là, chapeaux bas et chipirons basques ! Respect ! On sent bienq ue vous avez foutu du placo et de la peinture virulente pour qu le touriste s'arrête boire un café et envoyer quelques cartes postales !"
Ooooh que ça sent la peinture fraiche tout ça ! Hhhummmm. C'est beau, c'est propre.
Alors, je m'arrête sur le parking qui fait face à cette splendeur touristique et là, face à moi, il y a un autre immeuble, beaucoup moins flamboyant :

 DSCN3162
Et ça aussi, c'est une évidence !

Complètement nulle cette remarque ! Du coup, je suis reparti dans l'autre sens en direction de là où je venais en me disant que "Fallait quand même pas non plus nous prendre pour des lapins de six semaines !".

 

Pour être plus clair, j'ai fait demi-tour. Non pas pour retourner à Paris , mais pour bifurquer un peu plus loin au nord, afin de prendre la direction ouest d'un petit village en plein coeur du bourbonnais. Il s'agit de Saint-Menoux.

Mais avant cela, il a Phallus of Death...

 

Pardon. La bise à McFly au passage.
Mais avant cela, il a fallu traverser Moulins, préfecture de l'Allier ; cette fois-ci le département, pas la rivière au-dessus de laquelle passe le canal du Nivernais au Guétin.

BREF !
À Moulins, il y a des ronds-points :

DSCN3125       DSCN3129

DSCN3128

...et un monument qui rappelle qu'ici passait auparavant la Ligne de Démarcation.

DSCN3126

Et là, un peu d'Histoire... Hein ? On n'a pas l'temps ! Bon... Mais, quand même, la ligne de démarcation, c'est... Non... Bon parce que il faut en parler un peu des fois... On ne peut pas juste passe devant un monument comme ça, et faire comme si de rien n'était, merde ! Si ? Ah bon. Et la recentralisation des régions comme cela était prévue en juin 2014 ? Non, on n'en parle plus. Et les postes supprimés dans l'éducation nationale et dans le milieu hospitalier ? Pas plus. On n'a pas le temps !

Alors, reprenons la route en direction de Saint-Menoux.

Mais, oh eh : Take a little break in the rush ! quand même là oh, comme ils disant les gens qui parlent que anglais pour se la péter, hein, bon, oh ! Take a little break in the rush, mouais ! Et j'en connais d'autres des expressions du même acabit ! "Look at that !", "I can't believe it !", "It's amazing !", "Forget it !", "What a shame !", "Keep cool !", "You are pulling my leg !", "He has a finger in every pie", "Ouch !", "April fool", "Nose to tail", "As sure as eggs is eggs", "Stop it !"...

 

Oui, STOP IT !

 

Car, là, maintenant, tout de suite, après toute cette urbanité, un peu de couleur, un peu de nature, un peu de jaune et je dis : TOURNESOLS !

DSCN3135
Oui, un grand champ de tournesols sur le bord de la Départementale 953.

DSCN3140

Tournesols !
Et de suite, tu penses peut être à Van Gogh, dont on parlait au début de ce billet...

Auvers sur grenouille

Mais ce n'est pas que ça le tournesol ! Le tournesol, c'est aussi...

OK YES D'ACCORD,
on n'a pas l'temps !

Et nous voici à Saint-Menoux. Très belle église à Saint-Menoux. Si, si, si.

DSCN3154

On dirait un vaisseau spatial, mais de profil. Construite en... on s'en fout... elle abrite une curiosité des plus curieuse de France et de Navarre. J'ai nommé la... le... Débredinoire... ou la/le débeurdinoire... On ne sait pas vraiment ce qu'il faut dire et c'est ce qui le/la rend encore plus intriguant/e.
Tout de suite, parce qu'on ne peut aller vite tout le temps, des explications :

 En photos,
cela peut donner ceci :

DSCN3144     DSCN3145 DSCN3153     DSCN3152

Et en carte postale,
ça fait ça :


Saint-Menoux, le débredinoire (03)

Ah oui. Tu le vois le texte que tu peux écrire au recto de cette carte ?
Exemples :
- "Nous passons de très belles vacances reposantes à Saint-Menoux."
- "Après avoir visité l'église et son cercueil chaque jour de la semaine, nous avons décidé de rentrer. A très vite."
- "Fait beau."

Allez, hop, hop, hop !

Il faut vite que je rentre à Nevers car, avec toute la petite famille, nous devons partir en Bretagne. Et plus précisément à Plougrescant.
Alors, la Bretagne, tout le monde connaît, hein ?! On va ps en parler pendant des heures. "Ouais, la Bretagne, il pleut tout le temps.", "Ouais, la Bretagne, il ne pleut que sur les cons !", "Ouais, la Bretagne, c'est les bigoudens qui boivent du cidre en mangeant des crêpes devant la rade de Brest.", "Ouais..." Ta gueule !
La Bretagne, ce n'est pas que ça. Et je sais de quoi je parle, j'y suis été cet été ! Hein ? Oui, OK, très vite !

 

LA BRETAGNE, C'EST...

Marée basse, marée haute
434       412

Des fleurs, des couleurs.
429

Des chapelles toutes en pierres !
430

Marée très basse !!!
411       439

Mais pendant laquelle tu peux ramasser des coquillages !
441

La Bretagne,
ce sont aussi des églises et des intérieurs d'églises !
443
   444

Et pis des bars-restos typiques !
446

Sans oublier ces belles plages, ces petites criques secrètes
dont on ne parlera pas ici !

457

459
          460

Et il faut repartir ! De toute façon, si tu veux en savoir plus sur Plougrescant et la Bretagne, tu peux aller lire ces billets précédemment écrits ici : PLOUGRESCANT, de l'Enfer au Gouffre.

 

Et hop :
retour dans la Nièvre !
Et hop :
on repart pour le Pays Basque !

A10, sur la route (37)Entre Châteauroux et Bourges : la route !

Et même quand on est au boulot, quand on habite le Pays Basque, c'est encore un peu les vacances.
Tiens, Minouche, Nick et Léo passent voir mon nouvel appart. Je leur présente les toilettes.

Et puis, nous allons à la plage où se pose le problème de tous les vacanciers qui font du camping ou qui viennent d'acheter une tente, ou demi-tente, jetables.

IMG_5537
Minouche tente de replier la tente d'après un mode d'emploi
qui explique comment faire un cassoulet
en situation extrême au sommet de l'Anapurna

Et puis le soir, c'était blanc-cassis et bretzels pour l'inauguration en présence de Grégo du "Poster d'affiches de films bien français" que Nick m'avait offert il y a vingt ans et que j'ai décidé de coller sur le mur du salon...

inauguration

DSCN4333

Une oeuvre unique, complète et bouleversante ; à la limte de la suffocation et du fou-rire perpétuel.

Hop ! Minouche, Nick et Léo repartent. Ce fut court, mais bref !
Mais voici que Hop ! Pierrot, Mumu, Jean et Ferdi viennent à leur tour. Ils n'ont jamais vu le Pays Basque. D'emblée, une idée : il faut satisfaire tout le monde. Que tout le monde en prenne plein les mirettes ! Pierrot aime la bonne bouffe. Mumu aime la nature. Jean et Ferdi aiment les fêtes foraines... enfin, je crois.

Pas d'hésitation :
nous allons à Dantxaria !
IMG_5714

Mauvaise pioche ! Y'a pas trop de bonne bouffe. Y'a pas trop de nature, à moins que l'on considère les centres commerciaux et les stations d'essence comme des cadeaux du bon Dieu de Dame nature. Y'a pas trop de fête foraine ; voire même pas du tout, au point qu'il est même interdit de s'amuser. Tu n'as pas le droit de jouer à Dantxarria, t'as compris ! Tu consommes ! Ricard, essence, clops !!!!!

Maître Arnaud décide alors de partir au Danemark pendant que Mumu, Pierrot, Jean, Ferdi et moi-même prenons la direction de l'Espagne.
OUUAAAAIISS ESPAGNA ! Sangria, païella, intifada !!!! Ah non, merde, pas le dernier !
Espagna, et plus précisément San Sebastian !
A San Seb-Saint-Sébastien-San Sebastian-Donastia, il y a des Pintxos pour la bouffe. La Concha pour la nature. Et de fabuleux jeux pour enfants pour les enfants.

 Et puis, c'est le dépaysement, même quand il pleut !!!

IMG_5668       IMG_5669

Mais ce n'est pas assez. Il faut plus. Oui, on peut plus ! Alors, allons à la fête foraine de San Sebastian !

NON, C'EST PAS ÇAAAAA !!!!!
C'EST ÇAAAAAAAA !!!!

IMG_5690
IMG_5676          IMG_5693

IMG_5691
IMG_5688
        IMG_5700IMG_5699           IMG_5702

IMG_5698
IMG_5694
          IMG_5695

IMG_5701

Hors du temps. Hors d'âge. Photos réalisées sans trucage. C'était Monte Igualdo ! Et en plus, le parking est payant pour tout le monde !!! Hein ? Ah eh oh ! C'est pas du rêve ça ?!
Bon allez, ça suffit ! Retour en France !
Car qui dit "vacances", dit aussi "Mojitos". Et il était hors de question que Pierrot, Mumu, Jean et Ferdi ne fassent pas un petit tour par Acotz et son BiBam afin de drinker un bon Mojito de derrière les fagots...

bibam mojito

Oui, il y en avait des choses à faire cet été. Tiens, ah, eh, oh, ouais ok j'me dépêche. Il y avait aussi la Feria de Dax. C'étaient les The Christians l'invité musical cette année, mais j'ai juste eu le temps de voir ce petit concert celtique sous une tente un après-midi du 15 août, entre 14h et 14h30...

Feria de Dax

 

Après il a fallu retourner dans le Pays Basque pour déménager le salon d'intérieur dans le jardin...
10610641_10203908199519384_1887431198649234385_n

...afin de profiter des dernières journées d'été.

Ben oui quoi, pourquoi pas ? Je pourrais t'expliquer ce qu'il s'est passé parce que ce genre d'évènement n'arrive pas comme ça, tranquille, comme un cheveux sur la soupe à couper le beurre qui fait le moine avant les boeufs, mais j'ai pas l'temps.

Allez,
pour les nostalgiques de l'été et de Joe Dassin,
on se quitte avec un beau coucher de lampadaire...

Guéthary, coucher de soleil sur lampadaire (64)
...et on se relit en automne pour parler
de plein de trucs moins rapidement.

 

 

DANS NOS PROCHAINS ÉPISODES

La Rhune en automne, ça a quelle tronche ?
Moraira en octobre, il fait beau ?
Et le The Kaliningrad Tour avec la visite de la maison natale de Klaus Kinsky, c'est pour quand ?
Au fait, t'avais pas dormi dans une yourte en mars sur le plateau de Beille ?
Ta virée en Croatie, t'en parles un jour ?
Et le concert de Sébastien Tellier à L'Atabal, c'était comment ?

Tout ceci, nous en reparlerons dès que j'aurais le temps !