L'autre jour, Nicouane, Maître Arnaud et moi-même étions postés à Moustiers-Sainte-Marie pour une semaine. Ce charmant petit village provençal est remarquablement bien géolocalisé entre le Plateau de Valensole et les redoutables Gorges du Verdon.
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

Ah bah tiens : en voilà une bonne idée ! Et si nous allions dans les Gorges du Verdon ?!

OOOOOOOH LES MECS !!!!!
DEBOUUUUT !!!!
Moustiers-Sainte-Marie, pause

Mais attention : il y a plusieurs façons de découvrir les Gorges :
- À pied en faisant de la randonnée, par exemple, sur le sentier Martel-Blanc.
- À vélo en suivant la route des Crêtes
- À dos d'âne en suivant la route des Crêtes
- En voiture, en suivant la route des Crêtes
- En skate board en suivant la route des Crêtes
- En segway en suivant la route des Crêtes
Oui bon, on ne va pas faire tous les moyens de locomotion qui permettent de découvrir les Gorges en suivant la Route des Crêtes !!!!
- En avion de chasse avec les militaires du plateau d'Albion qui adorent voler entre les falaises
- En se livrant aux joies de l'escalade, comme le faisait Patrick Edlinger

Alors,
attends,
pause !

Je savais que cet extraordinaire grimpeur français était décédé il y a quatre ans, mais je ne savais pas que c'était en faisant une chute dans les escaliers de sa maison à La Palud-sur-Verdon.

La Palud-sur-Verdon où, rappelons-le,
tu peux aller manger un très bon sandwich chez...
Jénorme chez Joe le snaky

Bref : cet homme a escaladé à mains nus des falaises et des dévers impressionnants, pionnier de l'escalade libre de haut niveau, et... et... il décède accidentellement en tombant dans les escaliers chez lui. Comme ça... ça alors... alors ça...
Regardons un extrait de ce documentaire qui lui était consacré en 1982, réalisé par Jean-Paul Janssen : "La vie au bout des doigts", mais tourné dans le Luberon (Buoux).

"Grâce à lui", La Palud-sur-Verdon est devenu la Mecque des grimpeurs, même si, aujourd'hui, il n'existe aucune trace, aucun souvenir, aucun signe de la présence de cet homme en ces lieux... Sauf... sauf dans ce gîte qu'il tenait avec sa femme : le gite de l'Escalès.

 

Alors donc : nous ne découvrirons pas les Gorges du Verdon en pratiquant l'escalade parce que 1) on est nuls et 2) on n'a pas le matos. Voilà !
Il nous reste tout de même une autre possibilité pour visiter les gorges. Et cette possibilité est :
- En canoë en suivant le cours d'eau navigable ou en restant non loin du Lac de Sainte-Croix.

Ah ! On y est.
C'est plutôt cette dernière proposition que nous allons suivre. Il y a quelques années j'avais déjà parcouru les gorges en kayak. J'étais parti de de Quinson jusqu'à Esparron par la rivière. Mais sur ce trajet, tu parcours les Gorges du Verdon, et non le Canyon !
Là, aujourd'hui, on va se la jouer plus calme et tranquille en nous rendant au lac de Sainte-Croix pour voir ce que proposent les différents stands de canoés et autres moyens de navigation peinards. Mais nous tenterons d'aller dans le Canyon (à l'Est du lac de Sainte-Croix); et non dans les gorges (à l'Ouest du lac).

Les Gorges du Verdon ne se trouvent qu'à cinq kilomètres de Moustiers... enfin, attends, soyons précis : Moustiers-Sainte-Marie ne se trouve qu'à cinq kilomètres de la sortie du Canyon du Verdon qui se trouve à hauteur du commencement du lac de Sainte-Croix. C'est plus juste. Autant te dire qu'avant de nous y rendre, nous pouvons facilement tenir notre engagement : faire un marché local par jour.

Et ce matin là, c'est le marché de Riez
qui a remporté les suffrages de Maître Arnaud.

Actif toute l'année, les mercredis et samedis, le marché de Riez est vraiment LE marché incontournable de la région. Pour cela, il nous faut gravir le Plateau de Valensole et le parcourir sur une dizaine de kilomètres en passant, notamment par Roumoules. J'avais envie de citer ce nom de village : Roumoules ; non pas pour son intérêt touristique qui est moindre, mais simplement pour le nom. Cela me fait penser à une chanson de Carlos ; moins connu sous le nom de Yvan-Chrysostome Dolto. Incarnation de la variété populaire un peu moins lourde que Patrick Sébastien aujourd'hui, il avait ce don de trouver des titres de chansons... euh... comment dire... Je sais pas ! Mais Roumoules aurait pu être un de ces titres dans la lignée des "Tirelipimpon" et autres "Papayou".

roumoulesÀ part ça, ben, écoute, le village est situé à 600 mètres d'altitude, qu'il se trouve dans une zone de risque sismique modéré, que son nom proviendrait du nom romain Romulus, que la culture du vin a été abandonnée et qu'il nous a semblé croisé le sosie de Jean-Pierre Castaldi assis à la terrasse du seul bar du village, le Café des Alpes.

 

En ce qui concerne Riez, nous pouvons également dire beaucoup de choses, notamment qu'elle est classée 5026ème ville au classement des communes de France ayant le plus d'habitants. Mais nous, nous sommes surtout concentrés sur le marché. Et il est beau ce marché ! Et il est grand ! Et ça sent bon ! Et il y a des couleurs, des parfums, des discussions, des beaux produits !!!
Je ne sais pas pourquoi : quand il y a beaucoup de choses à voir, je suis toujours interpellé par un petit détail auquel on ne pense pas de prime abord.
Et là, à Riez, ce qui m'a singulièrement marqué lors de notre bref passage, c'est le blason de la ville que j'ai croisé sur la façade de la mairie...
Hein ? Hein ? Hein ?

Riez, blasonJe ne comprends pas tout. Au premier regard, c'est une personne habillée en Kway noir qui tente de... de... Peut être secouer cet arbre qui a l'air d'être un pommier... Ou un tomatier... Un arbre qui produit des tomates parce que les tomates sont rouges...
Ou alors, peut être que cette personne en burka se recueille sur le tronc de l'arbre pour tenter d'couter les sons discrets de la nature ; un peu comme Yves Montand dans le film "IP5" de Jean-Jacques Beinex.
Ce film m'a toujours fasciné...

Et cette bande annonce avec cette musique et cette ambiance...

Et puis c'est le dernier film dans lequel a joué Yves Montand. Après le tournage d'une scène de raccord pour le film, il ressentit un malaise. Emmené par les pompiers, il dit quelques mots dans l'ambulance : "Avec tout ce que j'ai vécu, j'ai eu une vie tellement formidable que je ne regretterai pas de partir."
Pour terminer le film, un acteur-doublure de la même taille sera engagé pour doubler Yves Montand. Les scènes seront tournées de dos et l'acteur portera un imperméable cachant le visage

 

ENCHAÎNEMENT RAPIDE
J'ai entendu parler de "Tomates" un peu plus haut ?
Ça tombe bien !
Sur le marché de Riez,
il y a de splendides tomates !
Riez, marché tomates (04)
         Riez, marché tomates et Arnaud (04)

Regardes-moi ça ces calibres ! Regardes ces formes ! Ces couleurs ! Ces variétés ! Maître Arnaud n'a pas mis longtemps à succomber aux charmes multiples de ces étalages chatoyants. Avec un peu de vraie huile d'olive, finement coupée, ce sera parfait !

MAAAAAAIIIISSS...
Ah, ah ah, je te vois venir lectrice/teur !
Déjà, tu te poses la question :
"Il est bien sympa avec ses blasons, ses marchés et ses tomates,
mais quand est-ce qu'ils vont dans les gorges du Verdon les gars lààààà ?"

EH OH !


C'est bon, on y va ! Juste le temps de boire un p'tit apéro peinard en terrasse, de préparer la glacière pour les gorges et on y va !

D'ailleurs, tiens, eh oh :
ON Y EST !
Gorges du Verdon, expédition

Eh oui, magie !
Nous avons retraversé le plateau de Valensole, rempli la glacière de produits primordiaux, atteint le lac de Sainte-Croix à hauteur du pont des Gorges. À partir de là, location de canoë-tri-place pour quatre heures et vogue ma poule !

Dès les premiers mètres aquatiques,
une question cruciale se pose :

Eh ouais : où boire l'apéro quand on se trouve dans ce magnifique canyon, affichant parfois des falaises de plus de 300 mètres de hauteur ? Où boire l'apéro quand on ne voit pas de rives abordables ?

Gorges du Verdon, cascade           Gorges du Verdon, falaises et rivière
La cascade                                                       Le tunnel

Gorges du Verdon, dans les gorges
                                                       Le goulet

Gorges du Verdon, falaises et rivière (04)
La grotte aquatique                                                                     

Gorges du Verdon, le long de la rivière, falaises                Gorges du Verdon, le long de la rivière
Le rivage                                                                          L'éboulis

Non franchement, c'est vrai que nous sommes venus pour visiter et faire un peu de sport, mais tout ça est quand même plus sympa si on peut s'arrêter boire un coup.
Bon... Ne stressons pas, cela doit être une randonnée canoë plaisir.

Pour le moment, concentrons-nous sur la rivière du Verdon : son histoire, ses légendes et tout ça et tout ça. De toute façon, nous avons quatre heures pour faire les deux kilomètres qui séparent le lac de Sainte-Croix (d'où nous avons embarqué) de la balise indiquant que nous ne pouvons pas aller plus loin dans le canyon. Cela devrait largement suffire.

 

LE VERDON
Gorges du Verdon, dans les gorges

Gorges du Verdon, falaises (04)        Gorges du Verdon, rivière (04)

Tout d'abord, il faut savoir que sans la rivière du Verdon, il n'y a pas de Gorges du Verdon ; d'où le fait que les deux soient intimement liés. Mais bon, ça va, ça, on s'en doutait un peu.

"De tous les parcs nationaux français, celui du Verdon est le seul à porter le nom d'une rivière. Et c'est ce qui en fait sa particularité : il ne s'est pas constitué autour d'un milieu naturel singulier, mais en suivant les berges de ce cours d'eau au tracé remarquable. Depuis sa source jusqu'à la Durance, le Verdon s'écoule en direction du sud-ouest durant 165,7 km, perdant peu à peu de l'altitude et quittant les prairies alpines pour descendre vers la garrigue provençale."   PAYS DE PROVENCE

Le verdonLe Verdon a donc plusieurs particularités. Il prend sa source à 2819 m. d'altitude, au pied de la Tête de la Sestrière, entre le Col d'Allos et le Pic des Trois-Évêchés, dans les Alpes du sud. Et plus précisément, ou pas, sur le terrain de la commune de Uvernet-Fours. Il est la résultante de la rencontre de trois torrents : le Verdon de la Foux, le torrent de Bouchier et le Chadoulin.

 


Le Verdon était appelé Vardu par les Gaulois, provenant du terme préceltique Vara qui sert à désigner l'eau. D'autres prétendent que son nom provient de la couleur vert-émeraude de son eau.

Gorges du Verdon, into the Verdon (04)Cette couleur si particulière, intense et rafraîchissante, est due au fluor et aux micro-algues qu'il contient. Toutefois, dans les lacs de barrage (lacs de Sainte-Croix ou retenue de Quinson, notamment), ses eaux présentent une couleur turquoise due aux fonds argileux.

Et est-ce qu'on peut pêcher dans ce Verdon làààààà ?
Oh que oui !
Mais qu'est-ce qu'on y trouve ?
Eh bien, tu peux y trouver de nombreuses espèces piscicoles et invertébrées, comme la truite, l'Apron du Rhône, le chabot et quelques écrevisses à pieds blancs. Malheureusement, les cinq barrages hydroélectriques construits sur son cours empêchent la présence d'espèces anadromes comme le saumon ou l'anguille, qui ne peuvent remonter-descendre le courant. Ces barrages permettent de constituer des réserves d'eau nécessaires à la Provence, mais ils assurent aussi une production d'électricité non négligeable.

Le Verdon marque également la frontière entre les départements du Var et des Alpes-de-Haute-Provence, pile poil là où nous naviguons en ce moment.

Gorges du Verdon, entrée et bateau (04) lé        Gorges du Verdon, expédition       Gorges du Verdon, le long de la rivière (04) lé

Certes, d'ici, on ne voit pas trop la différence, mais nous naviguons bel et bien entre deux rives de deux départements différents. Ça n'a rien à voir avec certaines autres frontières dans le monde, mais cela a le mérite d'être noté. Tiens, d'ailleurs, en parlant de ça, tu connais le village de Baarle située entre la Belgique et les Pays-Bas ? Non ?

Eh bien voilà !
Frontière 1
    Frontière 2
Frontière 3
Photos : VIBES

Mais il y a d'autres frontières plus marquées...

Frontière chine mongolie         Frontière etats unis mexique
Chine / Mongolie                                                   États-Unis / Mexique

Frontière Haiti République dominicaine        frontière Hongrie autriche Slovaquie
Haiti / République Dominicaine                                                Slovaquie / Hongrie / Autriche
Photos : VIBES

Il y a quelques années, je me souviens qu'avec Nick Canon, W et Céline, nous nous étions rendus aux Trois Bornes, un restaurant se trouvant sur les frontières de la Belgique, des Pays Bas et de l'Allemagne. On ne voit pas très bien les séparations entre les pays, mais j'ai quand même pris une belle photo.

Bouffe aux Trois Bornes

Voilà !

 

Bon, bref :
le Verdon.

Il n'est pas loin de 14 heures et nous n'avons toujours pas trouvé le lieu adéquate pour nous arrêter pique-niquer-boire-un-verre-de-rosé.

La tension monte...                                                                                         La panique s'installe...
Gorges du Verdon, expédition              Gorges du Verdon, expédition (04)


Mais finalement,
nous trouvons le lieu tant attendu.

Gorges du Verdon, pause

Gorges du Verdon, pause         Gorges du Verdon, pause

Enfin posés, au milieu de ce fouillis géologique où coule le Verdon, ses eaux émeraudes. Le paysage se partage en deux rives. L'une insolite et abrupte, l'autre, sur laquelle nous nous sommes posés, énigmatique et mystérieuse, suggérant aux conteurs de lointaines légendes et aux penseurs de grands chemins aux étranges sensations. Car oui, cher lectrice et lecteur, le Verdon est aussi un lieu de mystère, l'espoir d'un trésor monumental, l'image de chevaliers sans reproche. Oui, ici aussi, les Templiers ont laissé leur empreinte avec des indices troublants et beaucoup de rêves.
Entre deux verres de rosé et un sandwich, le moment est venu de se souvenir des Croisades... Mais si ! Oh oh ! C'est bon, non ! On peut se cultiver un peu ?!
Pour cela, inspirons-nous des récits de George Marcolla... Tu connais George Marcolla ? Non ? Ah, ah, ah, tu vois : tu vas apprendre des trucs ! C'est bien d'apprendre des trucs qui après servent à machiner des bidules dans le but de pousser le chose.
DONC George Marcolla fut toujours fasciné par la quête du Graal. En 1915, il découvre un papier jauni glissé dans la bibliothèque de son père en Sibérie sur lequel est écrit : "Dans la construction souterraine du vieux château Vallée de la Croix, se trouve le trésor des Templiers, va et cherche, le saint et la vérité te montreront le chemin." Il se rend alors au vieux château de Valcros datant du XIème siècle et dont el nom, en vieux provençal, se traduit par "Vallée de la Croix" (Valcros). Il y trouve un grand tableau de saint Célestin datant de 1715, portant l'inscription "Véritas". Persistant dans sa tâche, il l'acquiert en 1955 et le fait analyser. Le tableau révèle alors de nombreuses inscriptions cryptogrammes qui définiraient un réseau souterrain, partant en étoile, dans une zone délimitée par les villages de Soleils, Trigance, Jabron, Le Bourguet et Robion.

Eeeeeeh ouais !
C'est aussi cela les Gorges du Verdon. Pour en savoir plus, je te propose d'aller te chercher un petit verre de rosé, ou une Suze-Cassis AVEC MODERATION et de lire la suite de ces incroyables mystères...

LES CROISADES
Gorges du Verdon, paddle (04)

"L'époque templière est une période trouble de l'histoire qui s'inscrit aux alentours de l'An 1000. L'Europe se composait alors de provinces et de seigneurs qui n'avaient de cesse d'être en guerre et d'entasser fortune dans leurs royaumes. Les temps étaient incertains, la culture quasi inexistante et la religion des plus obscure. C'est au milieu de ce chaos qu'une poignée d'hommes s'apprêtait à bouleverser l'Occident. L'extraordinaire aventure des Templiers commence avec celle des Croisades lorsqu'en 1095, le Pape Urbain II prêche pour défendre la ville sainte de Jérusalem, menacée des invasions arabes. Le Saint Sépulcre, les lieux du Calvaire et de la passion du Christ, si chers au coeur des chrétiens, risquent en effet de tomber aux mains de l'ennemi.
Depuis son château des Ardennes, le baron Geoffroy de Bouillon est sensible à l'appel du Pape. Accompagné de seigneurs, de chevaliers et de 12 000 hommes, il prend la tête des armées pour arriver, plusieurs mois après, en Orient. La prise de Jérusalem sera sanglante. D'année en année, croisades et batailles se succèdent avec leurs lots de désastres et de glorieuses victoires. La noblesse occidentale est conviée à se partager les nouveaux territoires conquis malgré les pillages et les nombreuses embuscades tendues par les Sarrasins. Durant cette période d'insécurité, neuf chevaliers, dont Geoffroy de Bouillon et Hugues de Payns, fondent l'un des plus importantsordes militaires en Terre Sainte : les Pauvres Chevaliers du Christ. Leur vocation est d'assurer la surveillance des routes et de veiller à la défense des pèlerins et des Francs exilés, tout en combattant l'ennemi. Immédiatement, leurs dévouements sont appréciés et le roi Baudouin II, couronné roi de Jérusalem en l'église de Bethléem, leur assigne résidence dès 1119 dans la partie méridionale du temple de Salomon. Les membres du nouvel ordre prendront alors le nom de Chevaliers du Temple, puis de Templiers. (...)

ORGANISATION ET DISSOLUTION
Après s'être organisé selon les règles d'une vie stricte de gens d'épée et de religion, c'est à partir de 1135 que l'ordre des Templiers s'installe dans des lieux isolés de Provence pour y développer une vie religieuse. L'une des plus importantes commanderies templières est celle du Ruou, fondée en 1150. Elle s'étend d'Aiguines à Salerne en passant par Monfort-sur-Agens. Au moment de l'arrestation des Templiers, la commanderie du Ruou possédait 240 tenures (possession de terre et de pierre).
L'ordre des Templiers est à l'origine d'un incroyable essor de la civilisation en Occident. Les chevaliers furent, pendant plus de deux cents ans, les maîtres de l'Europe et cependant, leur défaite fut incroyablement cruelle et rapide. (...)
Le 13 octobre 1307, à l'aube, tous les Templiers de France sont arrêtés et emprisonnés. S'ensuit alors une série de tortures et d'exécutions. Jacques de Molay est brûlé vif devant le parvis de Notre-Dame de Paris le 18 mars 1314. Les Hospitaliers (autre ordre combattant allié au Roi) se partagent les biens des Templiers avec les ordres successeurs. Traqués, persécutés, quelques moines soldats parviennent néanmoins à se réfugier et à résister encore un peu dans le Sud de la France, s'employant à mettre en lieu sûr une fortune estimée à 200 millions de francs or. L'histoire des Templiers se confond dès lors avec la légende des Chevaliers aux blancs-manteaux, et son fabuleux trésor n'aura de cesse d'alimenter l'imaginaire des hommes depuis le début du XIIème siècle à nos jours.

LES LÉGENDES TEMPLIERES
En France, beaucoup de lieux templiers subsistent, mais le plus magique et énigmatique d'entre tous est certainement celui du Verdon où le mythe côtoie la réalité. À la limite du Var et des Alpes-de-Haute-Provence, le secteur délimité par Comps, Trigance, Castellane et Moustiers-Sainte-Marie est sans aucun doute un parcours initiatique des plus imprégnés de légendes. Trésors enfouis, quête du Graal, messages spirituels jadis disparus, veilleurs et gardiens de pierres, jusqu'à la base secrète d'extraterrestres, mais plus étonnant encore, l'hypothétique présence en cet endroit précis de l'Arche d'Alliance, disparue de Jérusalem il y a 3000 ans.

LA LEGENDE DE L'ARCHE D'ALLIANCE
L'histoire de l'Arche d'Alliance est étroitement liée à celle de Moïse. Ce dernier, ayant reçu les tables de la loi sur le Mont Sinaï, fit construire un coffre sur les ordres de l'Eternel pour les protéger. Les écritures, rassemblés dans l'ancien testament, décrivent le coffre sacré comme une arche de bois d'acacia recouvert d'or avec deux anneaux de chaque côté permettant le passage de bâtons qui facilite son portage. L'arche possédait un grand pouvoir surnaturel car elle était utilisée comme arme de guerre et avait la capacité de faire fuir l'ennemi. Elle accompagna le peuple israélien durant son périple et sera finalement conduite à Jérusalem par David, dont le père, le roi Salomon, lui fera construire un temple sacré où l'entreposer.
Selon Guy Tarade, il serait fort probable que les Templiers furent envoyés en Terre sainte pour retrouver et mettre à l'abri des invasions arabes l'arche d'alliance. Tout commence à Comps-sur-Artuby dans l'église Philomène : on y trouve une fresque de l'arche et, dans les mains de sainte Anne, les Tables de la Loi écrites en hébreux. Neuf chapelles au total encerclent le Verdon en des points stratégiques et précis qui, une fois reportés et reliés sur une carte, représentent la configuration céleste de la Grande Ours. Neuf chapelles comme les neufs fondateurs de l'ordre des Templiers, dont les initiales forment le mot templarii en ancien français, soit Templier de nos jours. Ces neufs chapelles sont Sainte Thyrse au Bourguet, Saint Etienne à Taloire, Saint Maur à Castellane, Saint Pierre de Bagarry au Bourguet, Saint Laurent à Jabron, Sainte Anne au Bourguet, Saint Roch à Trigance, Saint Jean à Chasteuil, Saint Julien à Jabron.

LA LÉGENDE DU GRAAL
À la limite des plateaux désertiques de Canjuers, le fantastique survit encore du côté de Trigance et de Rougon, où curieusement d'étranges similitudes se regroupent autour de la mythologie du Roi Arthur dans sa quête du Graal. Entre Trigance et Soleils, une création naturelle représentant une table ronde en pierre de 50 mètres de diamètre n'est pas sans rappeler Merlin et les chevaliers de la table ronde. Située au lieu-dit Les Merlantières, l'étonnante table naturelle est proche du Mont Devens, qui signifie devin.
Près du domaine de Valcros, un étrange rocher en forme de chameau évoque le camelot, le château du Roi Arthur. Cette curieuse formation géologique est couronnée sur la bosse d'une ceinture de mur en ruine dont l'origine reste inconnue. Non loin de là, le petit village de Taloire qui évoquerait tailloir, soit le tailloir d'argnet portant le Graal, voisine de la chapelle Saint Étienne (aujourd'hui en ruine et inaccessible), le saint auquel la légende se réfère pour veiller sur le temple du Graal.
Perché sur les contreforts du Verdon, tel un nid d'aigle, le château de Rougon, situé au sommet du village, se serait, selon la légende, écroulé par deux fois, comme celui du Vortigern, le château du père d'Arthur où Merlin aperçut deux dragons dans les fondations. Étrangement, près du château, se trouvait naguère une chapelle dont le saint qu'elle honorait n'était autre que Roman, chargé de protéger les villageois des... dragons. Voilà de quoi régénérer les légendes du Verdon et nourrir les imaginations. Mais il en est une dernière à mi-chemin de l'histoire et qui peut être serait un bon début à toutes les explications..." 
TERRE DE PROVENCE

 

Mais pour le moment, il est temps pour nous de repartir. Non pas que nous soyons pressés puisque nous avons réservé le canoë pour quatre heures de location et que cela ne fait que deux heures que nous errons dans les gorges, mais parce que voilà, bon, c'est comme ça, on ne va pas rester pendant trois heures au même endroit !

Nous quittons la berge éphémère
pour longer les falaises aux formes et visages multiples...
Gorges du Verdon, falaise trouée
            Gorges du Verdon, falaises et rivière

Gorges du Verdon, falaises et rivière           Gorges du Verdon, falaises, rivière et canoé (04)

Elle est très intrigante cette falaise. On dirait deux yeux avec un nez pendant que le menton s'est posé dans l'eau émeraude.

Gorges du Verdon, falaises et rivière

Ne serait-ce pas là encore un coup des Templiers ? Ne faut-il pas y voir un signe de quelque chose supposé nous indiquer un truc qui nous permettrait de résoudre le bazar ? C'est le visage du Christ, non ? Après tout, pourquoi pas.
Si nous faisons un rapide inventaire des différentes apparitions de Jésus ces dernières années, certaines personnes prétendent l'avoir vu :

Dans un cendrier en Australie :

jésus omelette   Jésus arbre   Jésus banane   Jésus barre chocolatée
Dans une omelette              Dans un arbre          Sur la peau d'une banane         Dans une barre chocolatée

Jésus capsule   Jésus chien  Jésus pick up  Jésus poele
Dans un moule à flan      Sur les fesses d'un siensien       Sur une vitre de bagnole      Dans une poêle

Jésus toast    Jésus vague   Jésus veau   Jéus orange
Sur un toast             Dans une vague            Sur la tête d'un veau         Sur une moitié d'orange

Sous un fer à repasser aux États-Unis...

 Photos : 20 minutes, Topito et Tuxboard


Bon, là, en même temps, si on regarde d'un peu plus près, notre Jésus-falaise ressemble d'avantage à une marionnette de l'émission 1, rue Sésame qu'au Christ lui-même.

BartC'est vrai, non ? Moi, je trouve que cette falaise trouée a des airs de Bart...
Non ? Mais si, avec un peu d'imagination... Allez !!! Oh !!!

 

 

À moins que ce ne soit un de ces fameux veilleurs des gorges dont parle le Belge Alfred Weyssen, dans son ouvrage "L'Île des Veilleurs". C'est lui même qui pense avoir élucidé le mystère des Templiers, dont nous parlions plus haut avec Terre de Provence.
En allant sur les lieux indiqués par le tableau-message découvert par George Marcolla et en observant les étranges formes des rochers, il reconnait les symboles de certains signes astrologiques et parvient r(avec beaucoup d'imagination quand même !) à reconstituer celui du zodiaque. Un zodiaque géant, véritable image de la constellation céleste reproduite sur 30 000 hectares de gorges !

Et là, maintenant tout de suite sans plus attendre, je sens, chère lectrice, cher lecteur, que tu meures d'envie d'entendre la suite des légendes des Templiers... Mais bien sûûûûrrrrr !!!!
Comme je te le disais précédemment... enfin, comme l'écrivait quelqu'un pour le magazine "Terre de Provence"... : "Il est une dernière légende à mi-chemin de l'Histoire et qui, peut être, serait un bon début à toutes les explications". Et cette légende-Histoire s'appuit sur un évènement qui s'est déroulé à Alexandrie, en Egypte, il y a fort fort longtemps...

LES CROISADES 2
La suite
Gorges du Verdon, paddle (04)

"En 48 avant J.C. (et donc bien avant qu'il n'apparaisse sur des toasts ou des fers à repasser), une grande partie des 700 000 volumes de la bibliothèque d'Alexandrie fut détruite dans un incendie. Que sont devenus les précieux manuscrits sauvés ? À l'époque, Alexandrie comptait une grande quantité d'intellectuels, philosophes, érudits en mathématiques et astronomie. Aristote, chargé de la construction de la bibliothèque, y avait regroupé plusieurs ouvrages notamment ceux d'Aristoxène de Tarente, d'Archimède, d'Hipparque, d'Erastothène,... Pourquoi ne pas supposer qu'une partie de ces connaissances fut confiée à des moines initiés afin d'être acheminée en lieu sûr par des chevaliers de l'Ordre ? Et pourquoi ne pas supposer encore que ces manuscrits seraient enfouis dans les terres Templières du Haut Var ? De là à imaginer la fusion de la science et du religieux, il n'y a qu'un pas. En regardant l'étrange zodiaque du Verdon, le symbole est probant. Et puis, la rumeur ne raconte-t-elle pas que c'est Hugues de Payns, premier maître du Temple, qui aurait fait creuser, dans les gorges une cité souterraine délimitée par neuf chapelles pour y enterrer de considérables richesses rapportées d'Orient et acheminées par la baie de Toulon ? (...)" 
TERRE DE PROVENCE

 

Vu comme ça, les Gorges du Verdon arborent un tout autre visage. Nous quittons la nature pour le mystique, et peut être même pour découvrir l'un des plus importants trésors au monde. Voui, finalement, ça valait le coup de louer ce canoë pour quatre heures... même si le trajet du Lac de Saint-Croix à la bouée infranchissable se fait en 30 minutes.

Nous regardons à présent chaque recoin
avec un oeil différent.
Gorges du Verdon, cascade

Gorges du Verdon, entrée       Gorges du Verdon, expédition

Gorges du Verdon, entrée (04)

Ce qui nous permet, très vite, de trouver un endroit
où s'arrêter faire une seconde pause rosé.
Gorges du Verdon, pause

Cette fois-ci, nous sommes carrément sur deux m2 de roche dure,
mais, bon, il fait soif.

La fin de la "randonnée" approche. Nous repartons en direction du lac de Sainte-Croix pour la seconde fois. Ben oui, vu que le parcours est très court, nous l'avons fait deux fois. Nous croisons quelques Japonais, apparemment venus en bus, et qui ont chacun loué leur embarcation. Ici, un jeune couple bien habillé sur un bateau électrique. Là-bas, un homme seul sur un pédalo qui penche de par son poids. Tiens, un autre Japonais qui a son smartphone accroché à un serre-tête pour pouvoir filmer tout ce qu'il voit. Et ces jeunes Japonaises qui ne cessent de rigoler en faisant des selfies à tout va. Ils sont rigolos ces touristes asiatiques. On a l'impression que l'important n'est pas d'être dans l'endroit et d'en savourer les moindres richesses (silence, beauté des paysages, originalité, nature,...), mais de prendre un maximum de souvenirs photos et vidéos pour le montrer ensuite à la famille et aux amis asiatiques. Une sorte de vie vacancière par procuration.

Nous voici revenu au lac de Sainte-Croix... Tiens, pourquoi "Sainte-Croix" ? Quelle est cette croix sainte ? Où se trouve-t-elle ? Y'a-t-il un rapport avec les Templiers ?


Quittons-nous avec un petit résumé en vidéo

de notre expédition.

 

Allez, à plus tard.

 

 

DANS UN PROCHAIN ÉPISODE

Fatigués par ces efforts surhumains à pagayer sur une eau certes émeraude, mais emplie de courants infernaux, Maître Arnaud, Nicouane et Jénorme ont décidé de poursuivre leur visite des Gorges du Verdon en voiture. Pour se faire, ils suivront l'impressionante route des Crêtes qui réalise le tour complet de ces magnifiques Gorges du Verdon.