Tiens, ben eh oh : si on allait faire un tour du côté de Pichelèbe et du courant d'Huchet, là, comme ça ?!
Ah ben ouais, ok, banco !
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

J'en ai marre de ces élections ! Oui, je sais : il faut s'y intéresser, c'est notre avenir, on va en prendre pour cinq ans, des gens se sont battus et sont morts pour ça en 1789 !
Bien sûr que c'est important, mais les médias sont-ils obligés d'en parler tout le temps ? De donner la parole aux deux candidats en permanence, du matin au soir, du soir au matin sans oublier le midi ???? Tout le temps !!!! Et vas-y que Macron cite Audiard alors que c'est Chevalier-Laspalès ! Et vas-y que Le Pen plagie le discours de Fillon ! Et les sondages ! Et les gens qu'en pensent-ils ! Et machin, et gnagnagna !!!! À qui la faute ?
Au FN parce que c'est uniquement un parti de contestation, incapable de gouverner car il n'a pas de programme fiable et adapté à la société actuelle ?
À Macron parce qu'il est trop jeune, inexpérimenté et en lien étroit avec les grands financiers internationaux ?
Toujours est-il que cela nous donne un beau bordel médiatique accaparant, une véritable querelle de récré alors que nous parlons de diriger un pays.

Fn polémique 7 Fn polémique 8  second tour   macron fnmacron polémique 1 Fn polémique 2 Fn polémique 4 Fn polémique 5 Fn polémique 6macron polémique

macron affiche 1 le pen affiche macron affiche le pen affiche

Fn polémique fillon A  Fn polémique 9 macron

Et on en parle, et on n'arrête pas d'en parler, et d'ailleurs j'en parle aussi du coup !

CESSONS DE SUITE
ET
RÉSUMONS LA SITUATION !
politique
Dessin : M La mine

Alors eh hein bon : moi, puisque c'est comme ça, eh ben je me casse loin de tout ce tohu bohu ! Oh c'est bien comme mot ça, Tohu Bohu ! Ça vient d'où ?
TOHU BOHU : "Masculin, (XIIIe siècle). En ancien français toroul boroul. (XVIe siècle) Chez Rabelais, dans le Quart Livre, par plaisanterie, Thohu & Bohu désigne deux îles désertes. (XVIIIe siècle) De l’hébreu ancien תֹ֙הוּ֙ וָבֹ֔הוּ, tōhū wābhōhū (« chaos primitif, néant des éléments qui précéda la création du monde »), composé de  תוהו, tōhū (« vide, néant, désert, solitude »), ו, wā (« et ») et בוהו, bōhū (« vide »), qui donne aussi Tohuwabohu en allemand."  WIKITIONNAIRE

Oui, je me casse.
Chaque année, j'ai ma balade attitrée, ma référence, mon incontournable promenade de début de saison de randonnée. Un peu comme Mitterrand grimpant la Roche de Solutré le jour de Pentecôte, je prends chaque année la direction du Courant d'Huchet à la recherche de calme, loin des gens. Et cette balade débute à Pichelèbe.


ALLEZ,
C'EST PARTI !!!!

Comment aller de Bayonne à Pichelèbe ? Et d'abord, qu'est-ce que c'est que Pichelèbe ? Pourquoi ? Comment ? Qui ? Et quand ?
C'est marrant comme nom, Pichelèbe. Ça fait penser à Pichenette.
"PICHENETTE : nom féminin, Apparenté à l’occitan pichouneta (« petitesse »), à pitchounette et, plus vraisemblablement, à piquer, pic, pioche avec palatalisation du radical et suffixation irrégulière." WIKTIONNAIRE

J'ai rien compris.
Moi, pichenette, ça me fait penser à ce jeu des petits coureurs cyclistes auquel on jouait enfant dans le sable après avoir savamment composé le parcours. Il y avait des côtes, des descentes, des bosses.

cycliste figurines        cycliste figurines 1cycliste figurines 2
Photos : La récréative.com et Ouest France

Et ça pichenettait. Ouais ça s'dit "pichenettait", du verbe "Pichenetter" ! Et on jouait pendant des heures, des journées entières ! Qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente ! On n'avait pas la télé de c'temps là ! On n'avait pas les consoles machin ! Aaaaaah, on était bien plus heureux que maintenant, tiens !
Oh putain la vache, le coup de vieux que je me prends dans la gueule là ?! Mais j'm'en fous : on savait s'amuser avec pas grand chose, bordel ! On faisait pas tourner les centrales avec les jeux électroniques à la con et on polluait pas la planète avec des batteries de téléphone portable non recyclables ou des ordinateurs, télés, tout ça !!!!
Tiens, au passage, tu connais le cimetière numérique du Ghana ?

Un monde à deux vitesses ! Aucun des deux candidats aux élections n'en a parlé, trop accaparés à se tirer dans les pattes.
Mais si vous votez pour moi, je m'engage à supprimer tout cela ! Si vous votez pour moi, il n'y aura plus de smart-phone, plus de jeux vidéos !!! Si vous votez pour moi, nous rejoindrons tous ensemble les bacs à sable pour faire quelques bonnes parties de courses cyclistes avec plein de pichenettes !!!!!

Mais puisque l'on parle de sable, ça tombe bien car là, à Pichelèbe et Huchet, il va y en avoir !

ALLEZ,
C'EST PARTI !!!!

Ah merde, je l'ai déjà dit.

OUAIS BEN
ALLEZ,

C'EST PARTI
QUAND MÊME !!!!

Bayonne → A63 → Tarnos, mais on n'y passe pas → Labenne, mais on n'y passe pas → Capbreton, mais on n'y passe pas → Saint-Geours-de-Maremme, on s'y arrête pour le péage → Magescq et son église qui fait penser à un casque à pointe allemand → Léon et son beau marché du dimanche → Direction Vielle-Saint-Girons, mais on n'y passera pas → la forêt landaise → Pichelèbe et son pont enjambant le courant d'Huchet.

STOP !

J'y suis. Pichelèbe est un lieu-dit, situé en pleine forêt landaise, non loin de l'océan.
Je gare la voiture sur le parking aménagé, face au chalet de Pichelèbe. Le bâtiment est ouvert d'avril à octobre et propose des expositions, des conseils, des plans itinéraires pour s'aventurer intelligemment dans la réserve naturelle du Courant d'Huchet car, oui, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs : le Courant d'Huchet a sa réserve naturelle !
Le sentier reliant Pichelèbe à Moliets-et-Maa démarre juste avant le pont pour suivre le Courant d'Huchet à travers la pinède.
Un petit panneau nous rappelle que le Marais de la Pipe se trouve à 1 km et que l'embouchure Moliets  -c'est à dire l'endroit où le Courant d'Huchet rejoint dans l'océan-  est à 4 km. L'idée est de faire une boucle, c'est à dire aller jusqu'à Moliets-et-Maa, puis traverser le Courant d'Huchet, puis marcher sur la plage jusqu'au mystérieux village d'Huchet avant de reprendre un petit sentier allant sur Pichelèbe. Le tout sur une distance d'environ... oh allez, je te le fais à 10 kilomètres parce que c'est toi !

carte balade a
Carte : Google maps

Un bien bel itinéraire qui alterne forêt et plage, sentier et sable, courant et océan ; le tout sous la forme d'une sorte de canne.

ALLEZ,
C'EST PARTI !!!!


Je passe la barrière de bois pour parcourir la belle forêt landaise. Le sentier suit le Courant d'Huchet, discret, se faufilant silencieusement entre les arbres et la végétation.

Huchet, Pichelèbe, forêt

Huchet, Pichelèbe, forêt et courantHuchet, Pichelèbe, forêt et courant (40)

David sur son excellent site de randonnée ONVQF nous rappelle que :
"Ce passage est composé de pins maritimes (appelés aussi pins Landais) qui ont été planté en masse au XIXe siècle dans les Landes ainsi que les départements limitrophes afin d'assécher les Terres qui était très marécageuses à l'époque. La forêt des Landes est désormais la plus grande d'Europe d'un seul tenant." COURANT D'HUCHET

La réserve naturelle du Courant d'Huchet est composée d'environ 260 hectares de pinède. Autrefois exploitée par les résiniers, elle n'est plus aujourd'hui utilisée que pour la production du bois ou la stabilisation des dunes.

Quelques centaines de mètres après le départ du parking, une plate-forme en bois a été installée au dessus du marais. On peut s'y poser et prendre quelques informations sur la faune environnante grâce à des petits panneaux disposés en ligne.

Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, animaux            Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, animaux

Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, animaux (40)            Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, animaux


Quelques minutes plus tard, j'arrive devant le Marais de la Pipe. Une cabane est installée avec une ouverture sur le marais afin d'observer la faune et la flore environnante discrètement. 

Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, observatoire (40)

Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, oiseau (40)

Et pourquoi le marais de la Pipe s'appelle-t-il ainsi ? Hein ? Hein ? Ah, ah, ah : oui, je te vois venir avec tes gros sabots...
"Ouais eh le marais de la Pipe parce que parce que tu peux te faire sucer ?! Ouuaaaaaahrrrgh !!!"
Calmes-toi tout de suite ! Je te rappelle que nous sommes ici dans une réserve naturelle et il serait de bon ton de garder ton humour salace pourri pour d'autres rendez-vous et lieux plus appropriés, merde alors ! T'es pas au Bois de Boulogne là, oh !!! T'es dans la forêt landaise !!!! Mais c'est vrai que c'est la première chose à laquelle on pense alors que non, pas du tout ! Le marais de la Pipe s'appelle ainsi parce qu'à cet endroit, le courant a la forme d'une pipe, comme nous le montre cette vue aérienne pas évident.

Marais de la pipe
Carte : Google Maps

Mais si, ça ressemble à une pipe !
Il faut savoir que le marais de la Pipe "couvrait une centaine d'hectares il y a un siècle: il a été totalement asséché à la suite de la destruction d'un seuil naturel d'alios à l'aval du marais, en 1956. En 1985, il a fait l’objet de travaux visant à le réhumidifier et à rajeunir certains terrains (gyrobroyage des arbustes), conformément au décret de création de la réserve. Ces travaux n’ont que partiellement abouti, la partie sud du marais ne pouvant être inondée en permanence à l’aide des aménagements existant actuellement. Malgré cela, un plan d’eau permanent a pu être préservé et un rajeunissement des milieux a été obtenu. Dans les premières années suivant les travaux, la lande humide à molinie a commencé à se développer sur certains terrains. Plus récemment, ce milieu a régressé, par manque d’eau, et une progression des ligneux a pu être observée (saules, piment royal et surtout Baccharis halimifolia)."   RESERVE NATURELLE DU COURANT D'HUCHET

C'est également à partir du Marais de la Pipe que le Courant d'Huchet entame la dernière ligne droite de 3,5 kilomètres vers l'océan en longeant le cordon dunaire.
Après quelques minutes d'observation reposante, je reprends le sentier menant à Moliets-et-Maa. Il y a de la couleur, des pins, du sable et de l'eau...

Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, sentier et fleurs (40)

Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, fleurs           Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe, forêtHuchet, Pichelèbe, marais de la Pipe (40)           Huchet, sentier découverte, courant (40)Huchet, Pichelèbe, marais de la Pipe

Ainsi que quelques arbres aux formes étranges de ci de là.

Huchet, sentier découverte, forêt

Je sors de la forêt pour arriver réellement sur la rive Est du Courant d'Huchet. Il s'est élargi et n'a plus l'apparence de ce petit cours d'eau sympathique et tranquille qu'il avait sous les bois, depuis son départ de l'étang de Léon. Le courant est plus fort également.

Huchet, sentier découverte, courant

Huchet, sentier découverte, courant      Moliet-et-Maa, sentier découverte, courant d'Huchet

Moliet-et-Maa, sentier découverte, courant d'Huchet

Juste au passage comme ça, le nom du courant d'Huchet vient du gascon "uishet" signifiant "exutoire" puisque le courant d'Huchet est l’exutoire du lac de Léon. De plus, et il ne me semble pas l'avoir mentionné dans les précédents billets que j'ai écrit sur ce lieu, le Courant d'Huchet aurait été découvert par Gabriele d'Annunzio, écrivain italien, en 1908 alors qu'il était en exil du côté d'Arcachon. Voilà, ça, c'est dit !

Le petit sentier de terre et de sable a disparu pour laisser place à un maigre chemin de sable mou. La progression est plus difficile, mais ce n'est que pour ralentir le rythme afin d'apprécier les derniers mètres d'existence du Courant d'Huchet avant qu'il ne rejoigne l'océan après en avoir été séparé par une dune naturelle sur près de 4 kilomètres.
L'horizon s'éclaircit. J'atteins la plage de Moliets-et-Maa...

Moliet-et-Maa, plage, courant d'Huchet (40)

Moliet-et-Maa, plage, courant d'Huchet
         Moliet-et-Maa, plage, courant d'Huchet

Moliet-et-Maa, plage, courant d'Huchet

À ce moment précis, je ne sais pas si je vais parvenir à traverser le courant à pied. Il y a du courant, c'est marée haute. Il faut juste que je trouve L'ENDROIT où il n'y pas trop d'eau pour passer sur l'autre rive. J'enlève chaussures et chaussettes, je remonte le pantalon et je me lance. Je regarde où il y a le plus de courant, je tâte, j'avance lentement et... j'arrive à rejoindre l'autre rive.

ET TOUT À COUP...
Plus rien.

Moliet-et-Maa, plage (40)

Moliet-et-Maa, plage et soleil d'avril (40)

Moliets-et-Maa, la plage (40)

Voilà... Il n'y a plus que le soleil, l'océan et l'immensité vierge de la plage de Moliets-et-Maa-Huchet.
C'est parti pour une petite heure de marche pour rejoindre les maisons de la dune d'Huchet.
Solitude.

Huchet, la plage, pas

 Le trajet a beau être plat, il faut tout de même marcher dans le sable face au vent. Autant te dire que les muscles des mollets travaillent dur.
Tiens, à ce propos : ne serait-ce pas le moment de se poser la question qui interpelle du jour ?
Mais oui.
Seconde question alors :

LA QUESTION QUI INTERPELLE
DU JOUR

D'où vient le mot "muscle" ?
Eh bien du latin "musculus" qui veut dire "petite souris"
en raison de la ressemblance entre un muscle qui roule et une souris qui court.


Ah ben, c'est pas parce qu'on est cerné par le sable qu'on ne peut pas s'instruire !
Il faut toutefois faire attention aux quelques obstacles qui peuvent s'annoncer de ci de là, de façon complètement impromptue, comme...

Huchet, la plage, obstacle (40)
Une jante de bagnole

Huchet, la plage, pas papier (40)
                         Une pochette vide de caramels espagnols

Huchet, la plage et cabane en branches (40)
Une hutte en branches d'arbre                       


ET SOUDAIN :

L'APPEL DE L'APERO !!!
Huchet, la plage, pas, apéro (40)

Ben oui, c'est comme ça : même en plein désert, je n'oublie jamais de prendre avec moi dans mon sac à dos une bonne bière belge.

 

Après quelques minutes de pause à regarder les vagues, le soleil,
la plage, les vagues, le soleil,  la plage,
mes pas dans le sable de la plage face au soleil...
Huchet, la plage, pas et soleil
...je repars.

 
Quelques minutes plus tard, je distingue des toits émergeant de la dune. C'est Huchet.
Je quitte alors la grande plage en empruntant un chemin sableux blotti entre la dune préservée et les quelques maisons en bois originales du lieu-dit.
Depuis quelques années maintenant, il est interdit de s'aventurer sur la dune qui domine le courant d'Huchet par mesure de préservation de l'environnement.

"Le domaine dunaire, propriété de l’État, est géré par l’O.N.F. Situé à proximité de l'océan, il est soumis à de fortes amplitudes thermiques (jusqu'à 40 °C au sol l'été) et abrite une végétation halophile et xérophile.
On y retrouve en abondance les espèces classiques qui jouent un rôle important dans la fixation des dunes : l'oyat ( Ammophila arenaria), le chiendent des sables ( Elytrigia juncea). D’autres espèces classiques sont également fréquentes et ponctuellement abondantes : le panicaut ( Eryngium maritimum), l’euphorbe maritime ( Euphorbia paralias), le gaillet des sables (Galium arenarium.), l’immortelle des sables (Helichrysum stoechas) et Cakile maritima, Silene uniflora thorei, etc…
À cette végétation se mêle une dizaine d’espèces rares, relativement abondantes sur cette dune comme l'Epervière laineuse (Hieracium eriophorum), l'Astragale de Bayonne (Astragalus baionensis) et la Linaire à feuilles de Thym (Linaria thymifolia).
Un grand nombre d'insectes vit dans ce milieu, et leur présence est fortement liée à la diversité de la flore."  RESERVE NATURELLE DU COURANT D'HUCHET


Le soleil commence à tomber. Les maisons restent impassibles face à cet évènement quotidien, immobiles. En même temps, on ne leur demande de bouger non plus. Mais à Huchet, les maisons semblent être quelque peu prisonnières du sable.

Huchet, maison en avril

Huchet, maisons en avril (40)

Huchet, maisons et soleil (40)

Huchet, maison et soleil en avril (40)

Je me pose sur la petite butte située à l'Est du "village" pour avoir une vue d'ensemble.

Au nord, le Courant d'Huchet qui serpente entre forêt de pins et dune.
Huchet, le courant (40)_1

À l'Est, je retrouve le marais de la Pipe.
Huchet, vue sur le marais de la Pipe (40)


Et à l'Ouest,
le soleil se couche
derrière les maisons d'Huchet.
Huchet, maisons, fin de journée, avril

Il ne me reste plus qu'à attendre... Putain, ça caille...
Non, ben finalement, je ne vais pas attendre que le soleil se couche complètement. Je repars pour finir la boucle Pichelèbe-Moliets-et-Maa-Huchet en empruntant le large chemin retournant au pont de Pichelèbe en quelques minutes. La forêt a été complètement dévastée ici. Je ne sais pas pourquoi, mais des milliers de branches de pins parsèment malheureusement le sol.

Je retrouve la voiture. Il n'y a plus personne sur le parking du chalet de Pichelèbe.
C'était une belle petite balade, de l'air plein les poumons, de beaux paysages variés.


Petite vidéo-compilation
de la randonnée du jour.

 

C'était un beau week-end typiquement Pyrénées-Atlantiques, me faisant passant en deux jours des montagnes enneigées du lac d'Estaens à la plage déserte de Huchet.

voilà

 

 

Allez, adishatz ! Gau on !