Écoute, je me suis dit : pourquoi ne pas lui donner ce nom là à cette randonnée ?! Hein ? C'est vrai quoi ! Qui décide du nom à donner aux sentiers, aux randonnées, aux montagnes, aux vallées, aux rivières, aux fleuves, aux lacs, aux...
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

Mais bien sûr, pour qu'il y ait "La randonnée des trois lacs", il nous faut partir à la découverte-rencontre de Trois Lacs. Cela semble évident.
Par exemple, si j'étais parti à la recherche de trois girafes (je ne sais pas ce que j'ai avec les girafes en ce moment), j'aurais titré ce billet "La randonnée des Trois Girafes". Mais force est de constater  -et que la Force soit avec toi-  qu'il n'est pas si facile que ça de trouver trois de ces animaux prodigieux sur les sommets des montagnes pyrénéennes.

AAAAAH !

Voici un premier indice géographique... Mais non, pas Koh Lanta ! "Montagnes pyrénéennes".
Effectivement, les trois lacs du jour sont situés dans les Pyrénées. Oui d'accord, Ok, très bien, mais quelles Pyrénées ? Atlantiques, Orientales, Midi, Hautes ?
Eh bien, ce sera... les Pyrénées-Atlantiques !

ALLEZ ON Y VA !!!!

Nous prenons aujourd'hui la direction de la Vallée d'Ossau.
Une fois passé Laruns, deux choix possibles... Trois même si tu décides de faire demi-tour parce que tu as oublié ton sac à dos, mais non !
Deux choix possibles donc :
     1) Aller en direction du col du Pourtalet pour atteindre le lac d'Artouste, puis le magnifique plateau d'Anéou dominé par la silhouette originale du Pic du Midi d'Ossau
     2) Suivre le col d'Aubisque, culminant, Mesdames Messieurs, à une altitude de 1709 mètres très précisément.

C'est vers la seconde proposition que nous nous orientons. La route du Col de l'Aubisque, la D918, également appelée Route Thermale. Elle a été réalisée sous l'impulsion de l'impératrice Eugénie, femme de Napoléon III, qui souhaitait pouvoir relier les Eaux-Bonnes à la vallée d'Argelès-Gazost  ; une vallée possédant différentes villes thermales qu'elle aide à promouvoir par ses nombreux voyages.
Cette route n'était qu'un chemin jusque dans les années 1930, mais aujourd'hui elle est parcourue en long en large et en travers par des voitures, des campings-cars, des motos et et et et... des vélos. Ben oui, c'est comme ça, c'est ainsi : le col d'Aubisque est mythique, cyclistiquement parlant. Il rappelle en nos mémoires de sportifs émérites plongés sur un canapé faisant face à une télé branchée sur les chaînes du service public au mois de juillet les plus belles étapes du Tour de France dans les Pyrénées. 47 fois parcouru avec les passages au sommet des grands noms de la bicyclette professionnelle : Robic, Fausto Coppi, Geminiani, Bahamontes, Merckx, Van Himpe, Indurain, Jalabert, Voeckler. Mais aussi Beat Breu en 1952.
Étonnant Beat Breu, coureur suisse qui démarra sa carrière comme facteur au PTT suisse, puis fut champion de Suisse avant de devenir clown dans un cirque en fin de carrière avant de redevenir cycliste professionnel à 50 ans en 2007 pour participer aux Six jours de Zurich.
le col d'Aubisque fut également à deux reprises arrivée d'étape avec les victoires de Stephen Roche en 1985 et de Rasmussen en 2007.
Que sont-ils devenus ? Où sont-ils ? Que font-ils ? C'est une autre histoire.

Nous, nous prenons la route de l'Aubisque, mais nous nous arrêterons à Gourette, non sans être passé au préalable par Eaux-Chaudes... non Eaux-Bonnes... Oh, je sais jamais ! Hein, oui, OK : Eaux-Chaudes, c'est dans le col du Pourtalet, Eaux-Bonnes, c'est le col d'Aubisque où, je le rappelle encore : nous n'irons pas.

                            SOUVENONS-NOUS !
Séquence nostalgie, mais pas trop.
La dernière fois que j'y suis passé, c'était avec Minouche et Nick Canon en 2004.

Il faisait un brouillard à décorner les boeufs... non, c'est pas ça l'expression. Il faisait un brouillard à... à... bon, il y avait du brouillard.

Comme ça :
Col d'Aubisque, dans le brouillard, borne (64)
Col d'Aubisque, dans le brouillard, cyclistes (64)
         Col d'Aubisque, dans le brouillard, Minouche te Canon (64)Col d'Aubisque, dans le brouillard

Nous avions failli nous prendre une vache qui butinait tranquille de l'asphalte au milieu de la route alors que nous avions entamé une hypothétique descente (en voiture) sur Argelès-Gazost.

 

MAIS AUJOURD'HUI,
PAS DE BROUILLARD,

NI DE COL D'AUBISQUE
PUISQUE JE M'ARRÊTE À GOURETTE !
Gourette, centre et Pêne Médaa (64)

Ici, le centre-ville.
Désert en cette saison (nous sommes mi-juin). Les boutiques sont fermées, les skieurs sont partis. Si tu as faim, si tu as soif, il fallait prévoir avant.
Seul et éternel, le Pène Medaa domine fièrement le tout depuis ses 2507 mètres d'altitude pendant que la plaque commémorative napoléonienne demeure discrète sur le bord de la route.

Gourette, plaque Napoléon (64)
Gourette, plaque Napoléon

Bel hommage rendu à l'empereur dont la femme, l'impatrice Eugénie, a participé à l'essor de la station en faisant ouvrir la Route Thermale, reliant Eaux-Bonnes à Argelès-Gazost.. Ah merde, je l'ai déjà dit !
Je cherche à présent les terrains de tennis puisque c'est de là que débute la randonnée des Trois Lacs. Je tourne, je retourne, je détourne.... Putain, mais ils sont où ces terrains ? Après plus de dix minutes de recherches en haut du village, puis en bas, puis au centre, je finis par les trouver sur le haut de la station, dans une impasse, à proximité des résidences Les Jonquilles, juste au-dessus du télésiège du Cotch, au départ du parcours de santé. Je te fournis un maximum de précisions pour que tu ne tournes pas pendant deux heures comme moi.

Je sors de la voiture, je prépare le sac, j'enfile les chaussures de marche, je chausse la casquette du jour. J'ai de l'eau, du rosé dans un thermos, deux bières et à manger.


C'EST PARTI !!!
Gourette, départ pour les trois lacs (64)

Pour l'instant, tout est simple : il suffit de suivre les panneaux.
Je découvre les différentes balades et randonnées (rebaptisée "randonnées pede tres") au départ de cette partie de Gourette. Le Lac d'Anglas (4 h aller-retour), Coste de Goua (2 h AR), le Sanctus (6 h AR), l'Arre Sourrin (7 h AR), le sentier de Loulou (1h AR), Gourette au balcon (1 h AR), ou encore suivre le GR10 jusqu'à Hendaye (260 km) ou jusqu'à Banyuls (610 km).

Gourette, départ pour les trois lacs           Gourette, A les Trois lacs, début, sentier (64)


Et puisque nous en parlons, le voici ce fameux GR10 qui relie Banyuls à Hendaye. Formidable traversée des Pyrénées, de la Mer Méditerrannée à l'Océan Atlantique.

Le sentier prend très vite de l'altitude, laissant Gourette derrière moi.
Gourette, A les Trois lacs, début, sentier

Gourette, A les Trois lacs, vue sur Gourette (64)

Quelques cent mètres plus tard, j'entre dans le bois de Saxe au milieu duquel s'écoule le ruisseau du Valentin qui prend sa source au lac d'Uzious que je devrais atteindre dans 2h30 environ en empruntant un dénivelé de plus de 750 mètres.

LE BOIS DE SAXE
Gourette, B les Trois lacs, bois de Saxe (64)

Un endroit parfait pour se mettre au frais. Le bois est dense, les feuilles protègent des rayons du soleil, laissant passer une lumière faiblarde, mais agréable. De la verdure, de la mousse, des rochers, de l'eau.
Je me pose quelques instants au bord d'une belle cascade dont la chute est violente grâce à la fonte des neiges.

Gourette, B les Trois lacs, bois de Saxe, le Valentin, cascade (64)         Gourette, B les Trois lacs, bois de Saxe, le Valentin

Gourette, B les Trois lacs, bois de Saxe, passerelle (64)Je reprends ma marche en empruntant une passerelle métallique
qui permet de passer sur la rive droite du Valentin.

 

 

 

 

 

Une petite montée raide me fait ensuite sortir du bois de Saxe pour entrer dans un vallon ou une vallée... Je ne sais pas comment on dit... Mais il s'agit du Plaa de Batch, dominé, dans un premier temps, par les crêtes de la Latte de Bazen sur la gauche. Quelques fleurs ajoutent une touche colorée vive à l'ensemble, composé d'une belle herbe verte, d'un ciel bleu azur et de montagnes grises.

 

LE PLAA DE BATCH
Gourette, B les Trois lacs, bois de Saxe, sortie du bois (64)
      Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, fleursGourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, crêtes de la Latte de Bazen (64)

Le Valentin poursuit son petit bonhomme de chemin.
Durant ma progression, je croise quelques vestiges de l'activité minière qui avait cours ici dans les années 1860-1890.
D'anciens godets de transport sont dispersés ici et là, ainsi que des morceaux métalliques divers.

Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, mine de fer (64)

Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, mine de fer                Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, mine de fer

Cela peut paraître étrange et incongru. On peut même se demander pourquoi la montagne n'a pas été nettoyée de ces éléments abandonnés par l'homme. Mais l'activité minière à cet endroit fait partie intégrante de l'histoire du site.
Nous en reparlerons plus tard, à hauteur du lac d'Anglas où se trouvent les ruines des anciennes habitations des mineurs.

En attendant, j'arrive à hauteur des vestiges de l'ancienne voie de chemin de fer qui permettait d'acheminer le minerai de fer du lac d'Anglas à Gourette.

Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, mine de fer, rail et Valentin (64)      Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, mine de fer, rails, Valentin et vallon (64)Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, mine de fer, rails (64)      Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, mine de fer, rails et vallon

Mais bon, si on veut, on peut y voir autre chose...

Bon, hein, voilà quoi.

Un peu plus loin, se trouvent les ruines (ou plutôt des murs écroulés) des ateliers d'enrichissement de la mine.

Gourette, D les Trois lacs, Plaa de Batch, sentier et ruines (64)

Une fois celles-ci passées, le GR10 poursuit son évolution dans le vallon dominé par le Pic de Louesque au sud en prenant toujours un peu plus d'altitude. Mais le chemin reste tranquille et agréable.

Gourette, D les Trois lacs, Plaa de Batch, sentier (64)

Gourette, D les Trois lacs, Plaa de Batch, sentier et Pic de Louesque (64)


De son côté, le Valentin creuse d'étroits sillons ;
ce qui permet la pratique du canyoning.

Gourette, D les Trois lacs, Plaa de Batch, gorges du Valentin (64)

Gourette, C les Trois lacs, Plaa de Batch, départ canyoning (64)

 

Un peu plus loin, j'aperçois la silhouette de la cabane de Coste de Goua

Gourette, D les Trois lacs, Plaa de Batch, le Valentin, cabane de Coste de Goua et Pic de Louesque (64)

Gourette, D les Trois lacs, Plaa de Batch, gorges du Valentin, cabane de Coste de Goua et pic de Louesque

 

Sur ma droite, l'imposante et belle falaise du Pène Sarrière retient mon attention.

J'entends des voix venant du ciel !!!!
Gourette, E les Trois lacs, Plaa de Batch, falaises du Pène Sarrière (64)

Normal,
des grimpeurs se sont attaqués à la paroi.
Gourette, E les Trois lacs, Plaa de Batch, falaises du Pène Sarrière, grimpeurs (64)

J'arrive à la cabane de Coste de Goua.

 

CABANE DE COSTE DE GOUA
Gourette, G les Trois lacs, Plaa de Batch, cabane de Coste de Goua, Valentin et pic de Louesque (64)

Pas un berger, pas un troupeau. Les transhumances n'ont pas encore eu lieu. C'est prévu pour le début du mois de juillet.
Juste en-dessous de la cabane du berger se trouve une autre cabane servant de refuge. Elle est posée au bord du Valentin et peut héberger deux personnes.

Gourette, G les Trois lacs, Plaa de Batch, cabane de Coste de Goua et Valentin (64)          Gourette, G les Trois lacs, Plaa de Batch, cabane de Coste de Goua, Valentin et abris (64)

Même si on peut remarquer un tuyau d'évacuation extérieur, il n'y a plus de poêle à l'intérieur.
Ancien cayolar (cabane de berger en basque), elle a été restaurée en 2010 par la municipalité d'Eaux-Bonnes et l'association Concordia parmi laquelle se trouvaient deux Japonaises, un Coréen, trois Allemands et cinq Français (Cf : Sud-Ouest du 24/08/2010)

Je continue pour arriver à un embranchement. Nous sommes à 1690 mètres d'aktitude. Le chemin se divise en deux.

Gourette, G les Trois lacs, Plaa de Batch, cabane de Coste de Goua, bifurcation (64)

Deux itinéraires possibles :
   - Aller à droite en suivant le GR10 pour rejoindre directement le lac d'Anglas
   - Aller à gauche par un petit sentier qui rejoint un passage étroite appelé "chemin de la conduite forcée" pour atteindre ensuite les lacs d'Uzious et du Lavedan.

Gourette, G les Trois lacs, Plaa de Batch, cabane de Coste de Goua, bifurcation, borne

J'ai lu quelques articles sur ce second passage (cf : Le tour des lacs d'Anglas, Lac d'Uzious). Parait-il que c'est un peu tendu, mais beaucoup moins compliqué et dangereux que Les Trois Couronnes et son passage d'Errolbilde à Txurrumurru.

carte trois lacs AJe choisis donc la seconde option qui, en plus, me permettra
de faire une boucle plutôt que demi-tour.
Un peu dans ce genre là... Ouais, bon...
C'est pas terrible ce que j'ai fait comme tracé là.
On dirait un... une... je sais pas.
Aladin qui sort de Gourette mais avec la tête en bas.

 

 

 

 

Le large sentier herbeux, emprunté autrefois par les mineurs, devient très vite étroit avant de se lancer dans une montée sèche à flanc. Très vite, je prends de la hauteur avec une magnifique vue sur le Plaa de Batch, les cabanes de Coste de Goua, le Valentin et le Pène de Sarrière.

Gourette, H les Trois lacs, Plaa de Batch, panorama (64)

Gourette, H les Trois lacs, Plaa de Batch, panorama

Gourette, H les Trois lacs, Plaa de Batch, panorama



La vallée disparaît derrière une petite butte. Je suis toujours le Valentin qui serpente dans la verdure pour atteindre un endroit paradisiaque où plusieurs cascades tombent de la montagne.

 

LES CASCADES D'UZIOUS
ET D'ANGLAS
Gourette, I les Trois lacs, le Valentin et cascades d'Uzious

Il y a là les cascades provenant du lac d'Anglas à l'Ouest, celles du lac d'Uzious au Sud et d'autres coulées éparses sur le flanc Est de la montagne.

Gourette, I les Trois lacs, le Valentin, cascades d'Anglas et d'Uzious

Gourette, I les Trois lacs, Le Valentin, cascades d'Uzious (64)            

C'est magnifique !
Je continue à suivre le Valentin par le petit sentier qui, parfois, se transforme en sente pour les troupeaux.
Je passe sous la cascade du lac d'Anglas.

 Gourette, I les Trois lacs, le Valentin, cascade d'Anglas

Gourette, I les Trois lacs, le Valentin, cascade d'Anglas (64)

Gourette, I les Trois lacs, le Valentin, cascade d'Anglas

 

Gourette, J les Trois lacs, cheminée, passage conduite forcée et reste de mine de fer (64)Sur ma droite, encore un vestige
de l'ancienne activité minière.
Je pense qu'il s'agit d'une moitié de roue hydraulique
dont le fonctionnement permettait l'acheminement
de l'eau dans le vallon
avec la force du courant de la cascade.

 

 

 

 

 

 

 

 


Et puis j'arrive au pied d'une "falaise", au fond d'une sorte de cirque naturel quelque peu vertigineux.

Gourette, J les Trois lacs, cheminée, passage conduite forcée (64)

Quelqu'un a posé sa tente face à ce beau paysage, en pleine nature.
Pour ma part, je tente de repérer du regard le chemin qu'il va falloir que j'emprunte pour pouvoir atteindre le sommet de ce "cirque".
D'après les différents sites de randonnée, il faut suivre le gros tuyau de la conduite forcée, en restant de préférence à sa droite.

Zoom...
Gourette, J les Trois lacs, cheminée, passage conduite forcée

Zoom...
Gourette, J les Trois lacs, cheminée, passage conduite forcée, zoom (64)

ZOOM !!!
Gourette, J les Trois lacs, cheminée, passage conduite forcée, zoom

Ah ouais, quand même !
Qu'est-ce que c'est qu'ce délire là ?! C'est c'truc là qu'il faut suivre ???!!!

Bon, ben, c'est parti.

ON SE RETROUVE
APRÈS UN REPORTAGE
SUR CE CHAUFFEUR DE TAXI
QUI ROULE
UNIQUEMENT EN MARCHE ARRIÈRE
DEPUIS ONZE ANS
EN INDE.

 

Ah ben oui ! Pourquoi pas ?!
De mon côté, je n'ai pas escaladé cette portion pyrénéenne douteuse en marche arrière, mais il m'a bien fallu une demi-heure pour grimper et rejoindre le sommet.
La neige est encore présente dans certains endroits et rend glissant l'attaque des rochers, même si ces derniers sont taillés comme des marches. De plus, le sac à dos ne facilite pas l'arrêt pour prendre des photos d'un gros tuyau qui fait corps avec la montagne. Et entre nous, est-ce que cela vaut la peine de voir un gros tuyau en fonte dans un tel paysage ? Hein ? Mais non, bien sûr, tu as raison.
Toujours est-il que cela reste une étonnante construction, même si elle est obsolète aujourd'hui.

 

DONC :
Une demi-heure plus tard,

je suis au sommet !
Gourette, K, Les trois Lacs, col, conduite forcée et vallon (64)

Gourette, K, Les trois Lacs, col, conduite forcée et vallon        Gourette, K, Les trois Lacs, col, conduite forcée et vallon

Et une fois encore,
le panorama est extraordinaire
sur le vallon du Valentin et le Plaa de Batch.

Gourette, K, Les trois Lacs, col, panorama sur vallon de Plaa de Batch (64)

...ainsi que sur les crêtes du Pène de Sarrière...
Gourette, K, Les trois Lacs, col, panorama sur le Pène Sarrière (64)

 ...derrière lesquelles on peut apercevoir
le sommet du Col d'Aubisque.

Gourette, K, Les trois Lacs, col, panorama sur le Pène Sarrière

Sur le petit plateau séparant ce panorama du lac d'Uzious, le paysage est très différent.

LA CONDUITE FORCÉE
Gourette, L, Les trois Lacs, conduite forcée
         Gourette, L, Les trois Lacs, conduite forcéeGourette, L, Les trois Lacs, conduite forcée          Gourette, L, Les trois Lacs, conduite forcée (64)


On pourrait croire à un titre de film avec Clint Eastwood du temps des "Inspecteur Harry", "Inspecteur Harry ne renonce jamais", "Le retour de l'inspecteur Harry", "Inspecteur Harry est la dernière cible", "Quand l'inspecteur Harry rencontre Sally". Mais non !
Il s'agit des restes de la conduite forcée qui permettait autrefois d'acheminer l'eau des lacs d'Uzious et de Lavedan jusqu'à l'entrée des ateliers d'enrichissement de la mine (que nous avons croisés tout à l'heure) où le minerai récolté était nettoyé avant d'être envoyé à Gourette.
Aujourd'hui, plus rien ne fonctionne, mais les vestiges sont restés, comme pour perpétrer la mémoire de cette activité minière de la fin des années 1800. Mais nous en reparlerons plus en détails plus tard.
Pour le moment, je suis les gros tuyaux. C'est un balisage parfait pour atteindre le lac d'Uzious. Cela change un peu des traits de peinture sur les rochers...

Je ne sais pas pourquoi cela me rappelle cette blague....

BLAGUE
"Deux fous marchent à quatre pattes sur une voie de chemin de fer. L'un dit :
- Putain, elle est longue cette échelle ?!
-T'inquiètes pas, voilà l'ascenseur qui arrive !"

Et hop, ça, c'est fait !

Quelques secondes plus tard, j'arrive sur les rives du lac.

LE LAC D'UZIOUS
Gourette, M, Les trois Lacs, lac d'Uzious et neige

Il y a encore de la neige ici et là ; ce qui m'amène à me poser pour boire l'apéro et manger un bout.
Je n'irai finalement pas au lac de Lavedan qui doit être complètement englacé, là-haut, au sud, juste en-dessous du col d'Uzious situé à 2236 mètres d'altitude.

Gourette, M, Les trois Lacs, lac d'Uzious et neige (64) A

Posons-nous un peu
et
profitons du calme pyrénéen.
Jénorme se boit une bière sur la neige du lac d'Uzious en juin (64)

Oui, bon, c'est sympa, je me gèle un peu les fesses, je vais plutôt me décaler pour trouver une rive du lac moins enneigée.

Voilà !
Parfait !
Gourette, M, Les trois Lacs, lac d'Uzious, rives et cirque (64)

Le lac d'Uzious se trouve à 2115 m d'altitude. Il s'étend sur une surface de 6,3 hectares avec une profondeur allant jusqu'à 70 mètres.
Comme nous en avons déjà parlé, l
e ruisseau du Valentin y prend sa source et en ressort sous la forme d'une cascade tombant d'un haut escarpement dans le Plaa de Batch. Le lac est situé au fond d'un petit cirque délimité par, d'Ouest en Est, le pic d'Anglas (2 459 m), les pènes d'Arrucours (2 384 m) et le Sanctus (2 482 m).​

Gourette, M, Les trois Lacs, lac d'Uzious, fleurs (64)        Gourette, M, Les trois Lacs, lac d'Uzious, rives (64)

Gourette, M, Les trois Lacs, lac d'Uzious, rives


Après cette petite pause, je repars en prenant la direction du lac d'Anglas.

Gourette, M, Les trois Lacs, lac d'Uzious, panneau (64)Il s'agit de rejoindre un petit col
situé à 2255 m d'altitude,
séparant le lac d'Uzious du lac d'Anglas,
situé de l'autre côté de la montagne.

 

 

 

 

La montée est rude par un petit sentier.
OK, j'ai bu une petite bière et deux verres de rosé, mais quand même ! Ça tire !!!!
Peu à peu, le lac d'Uzious s'éloigne pour laisser éclater sa belle couleur bleu intense.

Gourette, N, Les trois Lacs, remontée, lac d'Uzious et sentier (64)        Gourette, N, Les trois Lacs, remontée, lac d'Uzious (64)

Gourette, O, Les trois Lacs, col, vue sur le lac d'Uzious

Une vingtaine de minutes plus tard, j'arrive au sommet du col.

SOMMET DU COL SANS NOM

Ben oui, je ne lui ai pas trouvé de nom sur les cartes IGN et autres. Peut être que ce n'est même pas un col.
Toujours est-il que d'ici, nous dominons les trois lacs.

Au sud, le lac d'Uzious
dans sa petite cuvette naturelle et minérale...

Gourette, O, Les trois Lacs, col, vue sur le lac d'Uzious



Au Nord, le lac d'Anglas
bordé de multiples couleurs...

Gourette, O, Les trois Lacs, col, vue sur le lac d'Anglas

D'ici, il me fait penser à un oeil surveillant la vallée et sur lequel les nuages passent pour réaliser quelques ombres passagères.

Gourette, O, Les trois Lacs, col, vue sur le lac d'Anglas, insta (64)

Gourette, O, Les trois Lacs, col, vue sur le lac d'Anglas (64)       Gourette, O, Les trois Lacs, col, vue sur le lac d'Anglas (64)

J'ai bien fait de ne pas aller au Lac du Lavedan car ce dernier est encore sous la glace et la neige.

Gourette, O, Les trois Lacs, col, vue sur lac de Lavedan (64) A

 

Je me pose encore cinq minutes avant d'attaquer la descente vers le lac d'Anglas.

 

 

DANS NOTRE PROCHAIN ÉPISODE

Jénorme atteindra-t-il le lac d'Anglas ? Et si oui, comment ? Nous parlera-t-il enfin de cette activité minière qui eut lieu dans ce coin tellement éloigné de toute civilisation ? Et pourquoi celle-ci avait pris fin ?
Nous le saurons peut être dans le prochain épisode "La randonnée des Trois Lacs, partie 2".