L'autre jour, nous parlions de la beauté des paysages automnales bourguignons avec ces arbres, ces feuilles, ces couleurs, ces parfums, et tout ça et tout ça...
Eh bien, faisons à présent un petit détour rapide du côté de Bayonne où, depuis quelques jours, d'autres couleurs peuplent la ville.
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

La semaine dernière  -c'est à dire du 18 au 22 octobre 2017- se tenait à Bayonne le Festival Street Art Point de vue.


C'est la première fois que cet évènement avait lieu ici, mais il existe déjà à Lyon et à Grenoble. Pendant cinq jours, seize artistes ont embelli huit façades en réalisant des fresques géantes, dispersées dans Bayonne. Parallèlement, une sélection des meilleurs street-artistes français et internationaux (bombe, pinceau et sculptures) ont réalisé des performances dans différents secteurs.

Comme je n'étais pas là pour le festival, je me suis aventuré dans les rues de Bayonne quelques jours plus tard pour faire un petit tour de quelques-unes des oeuvres.

Voici la carte des différents lieux du festival

Une belle petite aventure a commencé alors lorsque je me suis lancé au hasard des rues bayonnaises pour trouver-découvrir les différentes oeuvres. Cela m'a également amené à me perdre dans quelques endroits de la ville que je ne connaissais pas. En clair, cette manifestation est aussi un bon moyen de se familiariser d'avantage avec une ville que l'on croit connaître.
Un petit regret quand même d'avoir loupé le travail d'Isaac Cordal, street artiste espagnol, dont la performance ne s'est tenue "que" pendant la durée du festival.
"L’artiste Isaac Cordal (né en 1974 à Pontevedra, Espagne) s’est fait connaître avec son projet Ciment Éclipses en 2006, des personnages miniatures de béton (15 cm environ) disposés un peu partout dans l’espace public. Ses figurines sont un reflet de notre incompétence à gérer l’évolution de notre monde : réchauffement climatique, guerres, corruptions…" STREEP

ET MAINTENANT
QUELQUES PHOTOS !

 

Je commence mon errance sur les bords de la Nive, à hauteur des Halles. Sur la rive en face, des travaux sont en cours pour le ravalement des façades des appartements en bord d'eau. Plutôt que des échafaudages gris, un immense panneau a été disposé.

 Bayonne, fresqaue de travaux (64)

Mais ceci n'a rien à voir avec les festivités.
J'ai commencé mon aventure en errant dans la ville à la recherche de boites aux lettres. Non pas parce que j'avais quelques cartes postales à déposer pour donner des nouvelles aux amis dispersés aux quatre coins de la France, mais parce que c'est sur ce genre de support public (et avec l'autorisation de La Poste) que l'artiste Christian Gelmy alias C215 s'est exprimé durant le festival. Il a ainsi "bombé" quelques boites aux lettres dans le petit Bayonne et le quartier Saint Esprit. Pour les trouver, il faut se promener au hasard des rues. Je ne croyais pas qu'à notre époque je pourrais encore passer autant de temps à chercher ce genre d'objet.

Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_001

Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_002               Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_003

Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_007               Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_006

Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_010
Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_004
         Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_008

Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_009             Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_011


Toujours au hasard, quelques grafs par ci par là.
Aux coins des rues, sous les arcades, sur des transfos, un mur, un muret,...

Bayonne, Street Art Point de vue, détails (64)_001          Bayonne, Street Art Point de vue, détails (64)_006

 

Bayonne, Street Art Point de vue, détails (64)_003

 

Bayonne, Street Art Point de vue, détails (64)_004          Bayonne, Street Art Point de vue, détails (64)_005

Bayonne, Street Art Point de vue, passage piéton (64)


Et puis... les fresques !
Les grandes fresques ! Trois d'entre elles se trouvent dans le quartier Saint esprit ; ce qui m'a permis de découvrir ce quartier populaire de Bayonne et son histoire. La conviviale rue Sainte Catherine expose ses restaurants du monde, sa mixité social et culturelle. Des bacs à fleurs emplis d'herbes aromatiques parsèment la rue. D'autres petites structures poétiques parcourent également les lieux...

Bayonne, Street Art Point de vue, C215 (64)_005

 Créé au XIIème siècle, le nom de du quartier provient de l'ordre hospitalier Saint Esprit dont les moines furent les premiers occupants des lieux.
Saint Esprit, c'est aussi le quartier où se sont installés les juifs séfarades portugais ou marranes qui fuyaient l'Inquisition au XVIème siècle apportant avec eux l'art de faire le chocolat. C'est en 1615 que la France découvre le chocolat à Bayonne à l'occasion du mariage de l'infante espagnole Anne d'Autriche avec Louis XIII. C'est ainsi que Bayonne est devenue une ville connue aujourd'hui encore pour son chocolat de qualité.
Les familles d'origine portugaise seront considérées comme citoyennes après la Révolution. Beaucoup de leurs membres sont des apothicaires, des armateurs ou des négociants qui s'intègrent à la population bayonnaise.
En 1792, le quartier de Saint-Esprit était séparé de la ville et constituait une commune du département des Landes sous le nom de Jean-Jacques Rousseau avant que cette dernière ne rechange de département en 1857 pour être intégrée à Bayonne. (D'après WIKIPEDIA)

Pour revenir au festival, c'est également dans la rue Sainte Catherine que se trouve le siège de Spacejunks Art center.


LES FRESQUES GÉANTES

Bayonne, Street Art Point de Vue, fresque (64)          Bayonne, Street Art Point de Vue, fresque, DEIH (64)
Veks Van Hillik                                                                            DEIH

Bayonne, Street Art Point de Vue, fresque, RNST (64)
RNST

Bayonne, Street Art Point de Vue, fresque, Sebas Velasco Xabier AnunzibaiSebas Velasco et Xabier Anunzibai

Bayonne, Street Art point de vue, fresque Dourone (64)          Bayonne, Street Art point de vue, fresque Sismikazot (64)
Douronne                                                                           Sismikazot

Bayonne, Street Art point de vue, fresque Sismikazot

Voilà pour ce rapide tour d'après Festival Street Art Point de Vue de Bayonne.

 

Et si tu n'as pas de grafs, de fresques, de peintures et de sculptures à voir près de chez toi, si il pleut et qu'il fait froid, je te conseille d'aller au cinéma voir l'excellent-magnifique-surprenant-dynamisant dernier film d'Albert Dupontel, "Au revoir là-haut".