Pas plus tard que l'autre jour, nous nous sommes rendus à Moustiers-Sainte-Marie pour y passer quelques jours de repos bien mérités. Pourquoi était-ce bien mérité ? Parce que généralement, quand on part en vacances, on dit rarement : "On a passé quelques journées de repos pas du tout mérités !"
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

Bon alors, si tu te souviens bien, Moustiers-Sainte-Marie, nous y étions déjà allés il y a deux ans.
Mais comme ce n'est pas la chose la plus essentielle au monde à retenir, peut être avais-tu oublié ?
Et dans ce cas, posons-nous la question : "Qu'est-ce qui est essentiel à retenir ?"
Pour toi, lectrice/teur que j'adore, je t'ai fait une petite sélection.

LES CHOSES ESSENTIELLES
À RETENIR

choses à penser choses à penser choses à penser choses à penserchoses à penser

choses à penser  Meuble forttiteUne bonne sieste pour récupérerY'a comme un hicEt la roue tourne

Pour résumer, tu n'oublieras de te servir du papier-toilette plutôt que de te carrer le distributeur dans l'oignon. Tu ne dépenseras pas tout le pognon que tu croies avoir gagné. Tu penseras à rendre le livre que tu as emprunté à la bibliothèque le siècle dernier. Tu n'ommetras pas de consulter le parcours de la course cycliste avant de te lancer sur les routes. Etc.

 

DONC : nous nous étions rendus à Moustiers-Sainte-Marie il y a deux ans. Billet que tu peux retrouver en cliquant ici : L'arrivée à Moustiers.
Comme ça s'était bien passé, nous y retournons pour de nouvelles aventures sur lesquelles je ne vais pas faire de grands et longs discours. Juste quelques photos éparses.

Et nous commençons avec l'arrivée à Manosque.
Bien sûr, nous aurions pu vadrouiller dans la ville, ses monuments et ses quelques places où il fait bon s'asseoir sous un arbre pour boire quelques apéritifs anisés, mais nous avons finalement juste pris le temps d'aller visiter le rayon apéro du Super U pour voir si les choses avaient bouger ou pas en deux ans.

Eh bien oui :
les choses ont beaucoup changé.

Manosque, apéro 2016            Manosque, apéro 2018
Manosque, Super U, juin 2016                                                            Manosque, Super U, juin 2018

réduc UL'enseigne a décidé de mettre à l'honneur les produits locaux. C'est bien.
Et on peut en profiter grâce aux fameux bons de réduc U.

 

 


Ce jeu de mots étant fait, nous pouvons sereinement repartir en direction de Moustiers. Mais avant de rejoindre la petite cité provençale aux allures de crèche, il nous faut traverser le plateau de Valensole qui, en cette saison, arbore une pluralité de couleurs.

 

PLATEAU DE VALENSOLE

A) Plateau de Valensole, couleurs

A) Plateau de Valensole, couleurs

La lavande est en pleine floraison. Les champs de blé s'animent en douceur. La sauge apporte un petit contraste clair à l'ensemble. La couleur de la terre, elle aussi, varie : de l'ocre orangé au marron très clair. Amandiers, chênes truffiers apportent un peu de vert et d'ombre. Mais le grenier de la Provence est dans la lumière.

A) Plateau de Valensole, lavande

A) Plateau de Valensole, insta (04)             A) Plateau de Valensole, lavande, insta (04)

A) Plateau de Valensole, lavande

Oui, c'est beau. On a beau connaître ces champs de lavande, le spectacle est toujours merveilleux. Le parfum qui s'en dégage ajoute une touche de sensualité.
Maaaaaaaiiiissss, forcément, cette beauté a ses fanatiques...

J) Plateau de Valensole, pendant ce temps, sur le plateau
J) Plateau de Valensole, pendant ce temps, sur le plateau
       J) Plateau de Valensole, pendant ce temps, sur le plateauJ) Plateau de Valensole, pendant ce temps, sur le plateau         J) Plateau de Valensole, pendant ce temps, sur le plateauJ) Plateau de Valensole, pendant ce temps, sur le plateau

Suivant l'heure à laquelle tu passes sur le plateau, la provenance des touristes changent. Le matin, ce sont plus des Allemands et des Hollandais ; le soir, les Anglais et l'après-midi, les Chinois.
C'était la première fois que Mélanie se rendait ici. Elle ne nous croyait pas lorsqu'on lui disait que le plateau de Valensole était un des lieux les plus visités par les Chinois.
MELANIE : "- Mais pourquoi traverser la terre entière pour aller se faire prendre en photo dans un champ de lavande habillé en blanc avec une ombrelle ? Vous vous foutez de moi encore ?!"

La réponse, aussi surréaliste qu'elle puisse paraître de prime abord, était pourtant complètement censée.

A) Plateau de Valensole, sérieC'est ici que fut tournée un épisode d'une des séries les plus regardée en Chine dans les années 2007-2008. Elle a pour titre (délicieux) : "帘幽梦 yī lián yōu mèng" ; ce qui se traduit en français par "Rêves derrière un rideau de cristal". Pour faire court, c’est l’histoire de deux riches familles chinoises, mais surtout de deux sœurs, amoureuses de l’homme parfait, le prince charmant chinois, qui les sauve. Pas plus pas moins.
Résultat : 200 millions de téléspectateurs devant chaque épisode !

 

 

 

Une fois le plateau de Valensole passé, nous entamons une petite descente de 500 mètres de dénivelé pour rejoindre Moustiers-Sainte-Marie.

 

MOUSTIERS-SAINTE-MARIE
C) Moustiers-Sainte-Marie, de profil

Bon... On en a déjà parlé ici de Moustiers-Sainte-Marie, de la chaine avec l'étoile, de la légende de la fontaine de Diane, chapelle, église, chemin de croix, grotte sainte Madeleine et tout ça et tout ça. Pour découvrir ou re-découvrir tout cela, je t'invite à cliquer ici : Moustiers-Sainte-Marie, visite.

Un petit historique du village pour réviser.
"L'histoire de Moustiers-Sainte-Marie remonte au Ve siècle, les moines de Lérins occupèrent le village et fondèrent un monastère au VIe siècle, d'où l'origine du nom du village Monasterio au Moyen-Age.
L'édification des bâtiments, les fortifications, les maisons et les moulins se développèrent au XIIe et XIIIe siècles. La peste et les guerres de succession du Comté de Provence ravagent la population au cours du XIVe siècle. Les industries hydrauliques se développent au XVIe siècle avec l'apparition de papeteries, tanneries, poteries et moulins. Moustiers-Sainte-Marie retrouve alors son envol. Mais de fortes intempéries au cours du XVIIe siècle auront raison de cette évolution, le village subie à nouveau un fort déclin. La gloire des Faïenceries de Moustiers-Sainte-Marie s'éteindra en 1873.
Ce n'est qu'en 1925 qu'un homme décida de rallumer un des fours du village afin de redonner aux Faïences tout leur prestige et leur grande renommée mondiale."   AVIGNON ET PROVENCE

Sachant cela, que pourrait-on dire de plus ?
Eh bien, on peut parler du Musée de la Faïence de Moustiers. Si, si, si.
Bon, la fois précédente, nous avions vu comment la faïence était venue jusqu'ici, en Provence, dans ce lieu quelque peu reculé, mais nous ne nous étions pas rendus au musée de la ville.

MUSÉE DE LA FAÏENCE
F) Moustiers-Sainte-Marie, musée de la faïence

Alors : la faïence, qu'est-ce que c'est ?
Eh bien, c'est une poterie, par métonymie un objet, de terre (terre cuite à base d'argile) émaillée ou vernissée, ordinairement à fond blanc. Elle fut inventée à Faenza, ville italienne au IXème siècle ; c'est une des plus communes et des plus anciennes techniques utilisées en céramique. Sa diffusion en Occident remonte à la Renaissance et représente une avancée technique majeure : pour la première fois, le potier s'affranchissait des décors cloisonnés ou incisés pour délimiter les couleurs. Surtout, il peut utiliser le fond blanc pour exécuter une véritable peinture et reproduire des décors élaborés.

F) Moustiers-Sainte-Marie, into the musée de la faïence       F) Moustiers-Sainte-Marie, musée de la faïence

Comment est-elle parvenue jusqu'à Moustiers ?
Selon la tradition et l'histoire mythique, un religieux, venu de Faênza, aurait appris, en 1668, à un potier de la ville le secret du bel émail blanc laiteux qui allait assurer avec le bleu dit "de Moustiers" la réputation des faïences locales. La première pièce fut signée Pierre Clérissy.
Établie au Moyen-Âge, les matières premières étaient ici à portée de main avec l'eau, l'argile fine et le bois pour chauffer les fours.
De plus, au début du XVIIème siècle, un évènement historique va placer Moustiers comme capitale de la faïence. En effet, à cette époque, Louis XIV ordonne que la vaisselle d'or et d'argent soit fondue pour renflouer le trésor royal. C'est ainsi que la riche vaisselle est remplacée sur les tables fortunées et aristocratiques du pays par de la faïence de Moustiers-Sainte-Marie.

F) Moustiers-Sainte-Marie, musée de la faïence, chinois dans champ de pissenlits          F) Moustiers-Sainte-Marie, musée de la faïence

Au début, la production est une faïence grand feu, généralement en camaïeu bleu, et ornementale avec trois décors principaux : des scènes de chasse, des décors inspirés des ornemanistes de Louis XIV et pièces armoriées encadrées d’ornements.
Joseph Olérys introduit vers 1737 la polychromie et les décors de grotesques. Il s’associe avec Jean-Baptiste Laugier en 1739 pour créer une nouvelle fabrique.

F) Moustiers-Sainte-Marie, musée de la faïence, assiette          F) Moustiers-Sainte-Marie, musée de la faïence

Joseph Fouque et Joseph-François Pelloquin, s'associent en 1749. Après leur séparation, Fouque rachète la fabrique Clérissy en 1783 et devient le plus important faïencier jusqu’à sa mort. Il utilise la technique du petit feu.
À partir de 1830, toutes les fabriques ferment l’une après l’autre. Celle de Fouque persiste jusqu’à la moitié du XIXème siècle. La faïence de Moustiers est alors oubliée jusqu’à sa renaissance au XXème siècle.
Dans un coin du musée, nous nous arrêtons devant quelques petits dessins esquissés sur un mur. Il s'agit des grotesques. Ces petits dessins ont fait polémiques il y a quatre ans lors de leur entrée au musée.

F) Moustiers-Sainte-Marie, musée de la faïence, grotesque

"A la demande du musée, Jérôme Galvin a exécuté en juin 2014 des dessins de style "grotesque", mais moderne. Le style "grotesque" consiste en de petits personnages extravagants, souvent dans l'esprit courtisan, on pourrait l'associer aujourd'hui au "burlesque". Il était utilisé notamment pendant la Renaissance et ornait certaines assiettes de Moustiers. Rien, donc, pour l'artiste comme pour la conservatrice, de choquant. Pour la mairie, il en est allé tout autrement.
Son oeuvre terminée en début de semaine a été censurée dès le jeudi suivant par la nouvelle mairie. Recouverte d’une plaque de contreplaqué sans que son auteur ne soit prévenu, Jérôme Galvin a envisagé de créer un poster de sa fresque et de l’afficher dans différents lieux du village.
Heureusement, les choses ont changé et maintenant, nous pouvons voir les grotesques sans qu'elles ne soient dissimulées derrière une plaque ou un rideau."  LIBÉRATION

 

Très beau ce musée de la Faïence de Moustiers, mais. il est grand temps d'aller boire un coup. Et ça, mon jeune ami, c'est pas gagné. Je vais même te dire un truc : à Moustiers-Sainte-Marie, il est plus facile d'acheter trois tonnes d'assiettes en faïence que de boire l'apéro.
Il faut savoir qu'à cette période de l'année  -que nous pouvons tout de même considérée comme estivale puisque nous sommes fin juin !!!!!-  il est très difficile de trouver un bar ouvert. Et quand tu en trouves un, il fait également restaurant. Du coup, les propriétaires et serveurs t'invitent à boire rapidement ton apéritif avant 12h ou avant 19h afin qu'ils puissent installer les tables restauration.

BREF :
on a tout de même trouvé
après avoir tourné en rond dans le village
pendant plus d'une heure !

 Quelques cartes écrites et envoyées plus tard...
Provence mail
            Provence sous le soleil
...et nous partons pour une autre destination afin de voir
s'il y a moyen de boire l'apéro peinard sans être viré.

Notre choix se porte sur un marché se tenant le dimanche
dans un village situé au bord du magnifique lac de Sainte-Croix.
Lac de Sainte-Croix, panorama (04)
Et ce village se prénomme Bauduen.

 

BAUDUEN
B) Bauduen, terrasse, insta (83)

Situé à 500 mètres d'altitude sur les berges du lac de Sainte-Croix, le vieux village médiéval est bâti en arc de cercle et fortifié de remparts, d'une tour de guet et d'un château. Quelques fontaines et lavoirs ponctuent la promenade urbaine cernée par les vestiges de quelques remparts et de belles portes style Renaissance. Ici, un cadran solaire discret expose au soleil ses couleurs et sa devise pro-feu-Louis XIV : "Nec pluribus impar", c'est à dire "Au-dessus de tous" (comme le soleil). Ce cadran se trouve juste au-dessus de la Poste. Je ne l'ai pas pris en photo ; par contre, le panneau indiquant la Poste, oui.

B) Bauduen, panneau, insta (83)

Mais Bauduen a aussi un autre petit lieu original. Qu'est-ce que cela peut-il être ? Un indice : c'est un musée. Non, pas un musée de la Faïence, ça suffit ! C'est même tout le contraire de la faïence... Alors ? Hein ? Non, pas un musée de l'assiette en carton. Alors ? Non, pas le musée du peigne ; ça, c'est à Ezy-sur-Eure... Alors ? Non ? Bon, il s'agit du musée Playmobil. Ben ouais. Enfin... C'est pas vraiment un musée du Playmobil, c'est plus une exposition. Rappelons que le Playmobil est d'origine allemande, même s'il porte un nom anglais. Créé en 1974 et présenté au Salon du jouet de Nuremberg, les trois premiers petits bonshommes (un indien, un chevalier et un ouvrier) conçus par Hans Beck, sont mal accueillis par la profession mais ont connu un succès immédiat. La conception des Playmobil fut motivée par la crise pétrolière qui amena les concepteurs à créer des jouets en plastique plus petits afin d'économiser la "matière première" (le pétrole).

Donc alors eh hein :
le musée des Playmobil de Bauduen !

Nous n'y sommes pas allés, préférant déambuler dans les rues ombragées, ruelles étroites aux maisons de pierre et fenêtres fleuries avec volets colorés délavés. Tiens, c'est l'heure de faire une pause apéro sur cette belle place panoramique sur laquelle le Café du Midi a posé ses tables, chaises et bancs. Le patron nous reçoit avec le sourire et quelques mots de bienvenue.

B) Bauduen, apéro (83)

Voilà, ça, c'est fait aussi. Nous reprenons la route.

 

LE LENDEMAIN
C'est décidé : nous allons dans les gorges du Verdon boire du champagne sur un pédalo. C'est aussi les vacances : relever des défis.
Nous partons de bonne heure, mais pas trop pour atteindre les rives du lac de Sainte-Croix à hauteur de l'entrée des gorges, pile poil sur la frontière de ces deux départements que sont les Alpes-de-Haute-Provence (04) et le Var (83). Là, t'es dans le Var HOP là, t'es dans les Alpes-de-Haute-Provence ! Là, t'es dans le Var HOP, là, t'es dans les Alpes-de... Ouais bon allez ! Nous louons un pédalo pour cinq puisque les navigants du jour seront Mélanie, Maitre Arnaud, Jénorme et... Nisca, la chienne de Maître Arnaud car, oui, il faut le savoir : les chiens sont les bienvenus sur les pédalos des gorges du Verdon. Seul petit problème, Nisca étant une chienne à l'instinct chasseur très développé, elle a du mal à se contenir quand elle voit un canard. Manque de bol : le seul canard présent dans les gorges du Verdon n'a rien trouvé de mieux que de venir se poser à côté de notre pédalo et de ne pas en bouger.

D) Into the gorges du Verdon           D) Into the gorges du Verdon, canard

Mais cela ne nous empêche de poursuivre notre progression sur ces eaux émeraudes cernées par de hautes montagnes de calcaire.

D) Into the gorges du Verdon, pauses


Il est grand temps de relever notre défi du jour !

 

 Voilà, ça, c'est fait aussi. Nous reprenons la route.
Les gorges du Verdon vues du dessous, c'est beau, mais on voit surtout des montagnes, de l'eau émeraude, un canard et des touristes sur pédalo et canoë.
Prenons donc de l'altitude et rendons-nous à un lieu un peu reculé où il ferait bon, par exemple, boire un petit apéro.

LES GORGES DU VERDON
E) Gorges du Verdon, route panoramique, insta (04)

Les gorges du Verdon, nous en avions déjà parlé dans ce billet (cf : Les gorges du Verdon, vues de la voiture) lorsque nous avions fait le tour presque complet des gorges en voiture, en suivant la boucle par les routes D71 et D952. Mais nous n'étions pas passés par cette petite route en sens unique qu'est la D23.

E) Gorges du Verdon, route panoramique

PETIT HISTORIQUE RAPIDE
"Pendant la période du Trias, la Provence s'affaisse et la mer la recouvre, déposant d'épaisses couches de calcaires divers. Pendant la période Jurassique, la Provence est recouverte d'une mer chaude et peu profonde, facilitant la multiplication des coraux. Au Crétacé, la Basse Provence se rehausse et la mer atteint l'emplacement actuel des Alpes. L'ère Tertiaire voit l'édification des Alpes. La fracture des calcaires jurassiques façonne les reliefs et les vallées. C'est à cette époque que le Verdon trace son cours. Au Quaternaire, les glaciations transforment les cours d'eau et les lacs en redoutables fleuves de glace, qui modèlent les reliefs en taillant et striant le paysage. A la fin de ces glaciations, les eaux des rivières continuent leur érosion et notamment, le Verdon, en creusant son lit dans les sédiments calcaires coralliens accumulés au secondaire, avec un débit d'eaux tumultueuses avoisinant 2 000 à 3 000 mètres cubes par seconde. Le site est devenu un site naturel protégé depuis le 7 mai 1990."  LES GORGES DU VERDON

E) Gorges du Verdon, route panoramique          

E) Gorges du Verdon, route panoramiqueLa vue sur les gorges du Verdon depuis la D23 est vraiment plus impressionnante que depuis la D71. Oui, je sais, c'est un peu de dire que ce site naturel est plus impressionnant à voir depuis telle route plutôt qu'une autre, mais bon.
D'ici, elle apparaissent plus sauvages. Creusées, profondes. C'est à peine si l'on distingue la rivière au fond de cet abîme naturel.
La route D23 part de La Palud-sur-Verdon pour effectuer une boucle d’environ 23 kilomètres à parcourir dans le sens des aiguilles d’une montre car elle est à sens unique entre le belvédère du Pas de la Baou et le chalet de la Maline. Comme nous le savions pas et que nous voulions simplement rejoindre le chalet de la Maline pour boire un coup, nous avons finalement fait un arrêt forcé à ce dernier endroit.

 

 

 

 

 

 

Très bel endroit d'où l'on peut apprécier un beau panorama sur les gorges depuis une belle terrasse en tech où l'on vient te servir, par exemple, une bière locale.

E) Gorges du Verdon, route panoramique, chalet de la Maline

Si nous avions pris la route dans le bon sens, nous aurions vu d'avantage de panoramas et de belvédères sublimes, comme le belvédère de Trescaïre, de la Carelle, de l’Escales, de la Dent d’Aire, etc… où, parfois, un vide de plus de 700 mètres de vide se précipite sous nos pieds.
Bon tant pis ! Une prochaine fois.



LE LENDEMAIN
Nous sommes restés tranquilles. Marché de Riez incontournable !
                  tomates

                        Apéro maison ! Manger ! Sieste !

 




LE SURLENDEMAIN
Fait chaud. Eh oh, on va pas s'plaindre avec le temps qu'on a eu ces derniers mois, hein, ben non, alors.
Objectif du jour : trouver un coin frais pour pique-niquer.
Comment : il faut de l'eau, des arbres.
Où : Les basses-gorge du Verdon.
Oui, les basses gorges du Verdon semblent l'endroit idéal pour ce genre d'activité. Nous prenons alors la direction de la base nautique d'Artignosc qui mêle habillement activités nautiques et coins pique-nique.
C'est parti !
Nous passons par le plateau de Valensole où il y a déjà, de bon matin, quelques personnes se photographiant dans la lavande ainsi qu'une sorte de gros reptile d'un autre temps qui a élu domicile dans le jardin d'un particulier.

B) Puimoisson, sur la route

Nous quittons la plateau pour redescendre sur Montpezat et Saint-Laurent-sur-Verdon. Une fois arrivés à la base nautique, nous découvrons que celle-ci est interdite aux chiens. Nous décidons de passer notre chemin pour aller sur Quinson.

 

QUINSON
H) Quinson, les basses Gorges du Verdon, insta (04)

Le village se trouve sur les rives du Verdon et possède lui aussi une base nautique ombragée. C'est sur les rives de celle-ci que nous décidons de nous poser pour le pique-nique du jour, d'autant plus que la présence des chiens est non seulement autorisée, mais en plus vivement souhaitée.
Quinson, c'est aussi un petit village entouré d'une enceinte fortifiée avec deux tours encore visibles. Autre lieu original : le plus grand musée de préhistoire d'Europe avce ses 4000m2 d'exposition. Voilà... Je sais pas toi, mais je n'arrive pas à m'intéresser à cette période. Les gars qui font du feu avec des pierres, les gros lézards avec des noms de médicaments, les habitations en peau de jute,... Non, je m'en fous. Peut être qu'un jour, je me réveillerai en me disant : "Mais oh eh, si j'allais à la bibnliothèque pour faire des recherches sur la préhistoire !" Pour l'instant, non.
Nous avons axé nos centres d'intéret sur une particularité de Quinson : l'ouverture sur les basses Gorges du Verdon.
C'est un endroit que l'on peut explorer en canoë, en bateau électrique, en paddle, en pédalo ou à pied. Nous avons choisi la dernière possibilité. 9 kilomètres de sentier permettent de suivre l'évolution du Verdon au centre de petites falaises calcaires. Les couleurs se mêlent, du vert de la végétation environnante au bleu de l'eau en passant par le blanc de la pierre.

H) Quinson, basses gorges du Verdon

Nous croisons quelques tunnels interdits aux randonneurs pour des questions de sécurité et pour préserver une espèce rare de chauve-souris.

H) Quinson, basses gorges du Verdon (04)

C'est un très beau sentier aménagé le long de l'ancien canal. Plusieurs installations ont été installées pour faciliter l'évolution : rambardes, ponts, chaussée en planches,... Plusieurs endroits sont également aménagés pour proposer de magnifiques panoramas sur les basses gorges.

H) Quinson, basses gorges du Verdon, sentier (04)

 

C'est pas l'tout, mais l'heure tourne et il n'est pas loin d'être apéro moins le quart. Nous retournons à la voiture pour prendre la direction de Moustiers-Sainte-Marie.
Il est 19h04 lorsque nous nous lançons dans une partie de pétanque effrénée, soutenue par un apéritif à base de Mojitos ; créant du même coup un nouveau sport homologué par le C.S.N.O. (Comité des Sports Non-Olympiques) : la pétanquito.

G) Moustiers-Sainte-Marie, mojito pétanque, débat

G) Moustiers-Sainte-Marie, mojito pétanque, vue du ciel        G) Moustiers-Sainte-Marie, mojito pétanque, préparation

G) Moustiers-Sainte-Marie, pétanque et mojito, insta (04)

 

 Voilà.

 Et on se quitte en musique avec Delgres.