Oooohlalalalala, on a eu un beau mois de septembre !!!! Ohlalalalalala, on va pas se plaindre !!!! Ohlalalala, faut espérer que le mois d'octobre sera pareil. Avec un peu de pluie quand même, parce qu'on n'en manque de la pluie, hein.
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

Mais si, on va se plaindre quand même parce qu'on est français, madame, monsieur ! Il faut se plaindre, il faut gueuler, il faut dénoncer ! Toujours, TOUT LE TEMPS ! Pour se prouver qu'on existe ! Pour s'imposer !!! Pour être ! Alors qu'il serait si simple parfois de fermer un peu sa gueule pour que nos critiques ou simplement nos paroles aient un peu plus de valeur et d'écoute.
Non, bon, attention : ne tombons pas non plus dans le rationalisme qui amène parfois quelques humains (et l'Histoire l'a souvent révélé) a accepté les pires régimes, les pires idéologies. Alors, comment faire ? Entre fermer sa gueule mais résister et l'ouvrir sans être entendu, où se situer ?
C'est un gros problème à l'heure actuelle. Si, si. Nous avons des médias qui nous ressassent en boucle les mêmes infos, genre démission d'un ministre de l'Intérieur nommé Collomb et la mort de ce chanteur hautain qu'était Charles Aznavour qui voulait -il n'y a pas si longtemps encore- se livrer à un tri des migrants pour ne retenir que les génies avant de rebalancer les autres à la flotte.

aznamort 1        aznamort

J'y peux rien : je ne l'aimais pas ce Charles Aznavour ! Son maintien, son arrogance, son assurance, sa pédance... Les chansons Ok, y'a du bon, hein, mais le mec, non.
BON EH OH : on ne va pas tomber dans le même piège que les journalistes et médias actuels à ne parler que d'un sujet ou que d'une expression. Tiens, autre exemple, Macron là  -je ne l'aime pas non plus ce Robin des Bois inversé qui prend aux pauvres pour donner plus aux riches, non ! BREF : il a compris le truc pour noyer le poisson : il te sort une phrase de merde par semaine, histoire que l'on ne parle que de ça pendant que ses ministres s'entredéchirent et que sa politique bat de l'aile. On baisse dans les sondages ? Attends : je vais un truc. "Tu veux du travail, je traverse la rue et je vous trouve un emploi." OK, bon, faut pas habiter Venise, ou alors faut savoir nager. Macron baisse encore dans le sondages ? Pas de problème, une autre phrase ! "Il faut que les Français arrêtent de se plaindre." Et vas-y que ça nous fait la semaine à la une des journaux papier, radio et télé. Phrases chouettement mis en dessin par Marco Large et Delucq.

macron large           macron se plaindre

Bon, voilà, ça m'énerve ! J'en ai marre des gens qui se plaignent, j'en ai marre des gens qui ne se plaignent pas assez, j'en ai marre des informations répétitives dans les médias. Et puis à peine avait-on dit que le mois de septembre avait été beau que dès les premiers jours d'octobre, les gens se plaignaient qu'il n'y avait pas assez d'eau.
JE ME CASSE !!!! Ouais, parfaitement !

Je le dis, je le redis :
qu'est-ce que j'aimerais aller m'installer
dans une cabane au fin fond du Morvan,
un peu comme celle-ci...

...ou au sommet d'une montagne pyrénéenne,
comme Claverina et Sorita...

Encore que les pauvres, je ne les envie pas.
Ça sent la traque incessante.

Et à ce sujet,
je propose que l'on cesse d'élever des brebis
pour privilégier l'élevage d'ours dans les Pyrénées.

Bon ok, les fromages n'auront pas le même goût. D'ailleurs, la question se pose : peut-on traire une ourse ? Et si oui, n'est-ce pas un peu dangereux ? Et si non, peut-on ensuite faire du fromage avec le lait récolté ?
Il va falloir réfléchir à tout cela avant que la Terre ne se réchauffe définitivement et fasse disparaître à la fois ours, brebis et bergers.

 

BREF : une fois de plus, envie de prendre la route et d'aller m'isoler dans la montagne. Cabane, ours, Pyrénées. Cette fois-ci, je vais me rendre au lac d'Arrémoulit. PAF : c'est dit ! Et pour se rendre au lac d'Arrémoulit, il faut d'abord aller au Caillou de Soques. PAF, ça s'est dit aussi !

BON, Le résumé de ce nouveau billet est terminé. Entrons à présent dans les détails et découvrons ce nouveau périple que nous appellerons "Un lac, une bière". Et aujourd'hui, pour ce premier épisode de "Un lac, une bière", nous nous rendrons au lac d'Arrémoulit.

Lac d'Arrious, randonnée, panneaux départ (64)A
Oh la vache, quel beau montage-photo !

 

Une bière un slipCertains se disent peut être : "Mais pourquoi faire autant d'efforts pour boire une bière alors que l'on peut tranquillement rester chez soi dans son canapé et en slip ?" C'est d'ailleurs un véritable savoir-vivre en Finlande, comme nous le dit cet article de Ouest-France : Boire une bière en slip, un art de vivre à la finlandaise.
Nous aurions appelé cette aventure : "Un slip, une bière".

 

 

 

 


Bon, eh oh, ça suffit les conneries !
On se concentre un peu !

 

Alors, pour se rendre au lac d'Arrémoulit, il faut d'abord emprunter le passage d'Orteig après avoir passé le col et le lac d'Arrious que l'on atteint seulement après être parti du Caillou de Soques qui se trouve au milieu de la montée du col du Pourtalet ; lui-même situé dans la vallée d'Ossau, Pyrénées-Atlantiques car, oui, Mesdames, Messieurs, ici les Pyrénées sont atlantiques !

pyrénées atlantiques    Oloron-Sainte-Marie, sur la route (64)

On peut également se rendre au lac d'Arrémoulit en prenant le petit train d'Artouste depuis le lac de Fabrèges pour rejoindre le lac d'Artouste d'où part un chemin de randonnée menant directement au lac d'Arrémoulit... mais nous, nous privilégierons le premier itinéraire.

Tout est clair ?
Parfait. On y va !

Tout de suite, des chiffres.

RANDONNÉE POUR LE LAC D'ARRÉMOULIT
Départ : Caillou de Soques (1390 m), col du Pourtalet, Pyrénées-Atlantiques
Arrivée : Lac d'Arrémoulit (2265 m)
Durée (boucle par lac d'Artouste) : 7 heures
Longueur : 13,5 km
Dénivelé : 1250 m

Je gare la voiture à hauteur du Caillou de Soques. Quelques vaches sont là pour brouter quelques brins d'herbe grasse, munies de leurs cloches tintantes.

Caillou de Soques, cabane et vaches

L'architecture du Caillou de Soques est étonnante. Il s'agit d'une cabane de berger ayant pris un gros rocher pour protection. Cette dernière a eu capacité d'accueil de quatre personnes avec deux lits métalliques et l'eau courante.

Caillou de Soques, cabane, profil

Caillou de Soques, cabane, profil

De là, une magnifique vue sur la montée du col du Pourtalet avec le gave de Brousset en plein centre, recevant les eaux du ruisseau de Soques que je m'aprête à longer en empruntant le chemin de randonnée bien indiqué.

Caillou de Soques, vue sur la vallée d'Ossau (64)

Lac d'Arrious, randonnée, panneau départ (64)        Lac d'Arrious, randonnée, panneaux départ (64)

Une première montée assez raide s'impose de suite. Le sentier s'enfonce dans les bois desquels après quelques minutes de marche ressortent quelques cimes montagneuses dont je ne saurais te dire le nom.

Lac d'Arrious, randonnée, a) bois (64)          Lac d'Arrious, randonnée, b) sortie du bois (64)

Lac d'Arrious, randonnée, b) sortie du boisUne passerelle de bois enjambant le ruisseau d'Arrious
marque la fin de cette épopée forestière finalement très courte.

 

 

 

 

 

 

 


Maintenant, plus d'arbres, finie l'ombre !
Je suis en plein soleil dans le vallon d'Aurious, merveilleusement dessiné par les contreforts de la crête des Gabardères au nord et du pic de Sobe au sud. Oui, non, eh oh, je te vois venir : "Eh ça s'écrit pas comme ça zob ?!" Dis don' : tu te calmes un p'tit peu. T'es pas à une émission des Grosses têtes ou de Patrick Sébastien ici ?!

Lac d'Arrious, randonnée, c) vallon d'Arrious 1 (64)

Lac d'Arrious, randonnée, c) vallon d'Arrious 2 (64)                  Lac d'Arrious, randonnée, c) vallon d'Arrious 3 (64)

Peut être un kilomètre plus tard, je croise une sorte de cabane en pierre au pied d'un gros rocher.

Lac d'Arrious, randonnée, d) vallon d'Arrious, cabane (64)

Je suis devant la cabane d'Arrious, située à 1775 mètres d'altitude. Sache qu'elle est toujours fermée et que sa capacité d'accueil, été comme hiver, est donc de 0.

Lac d'Arrious, randonnée, d) vallon d'Arrious, cabane, rocherUn petit banc s'est caché sous ce gros rocher
qui semble protéger la cabane
de quelques éboulements
et autres ravinements intempestifs.

 

 

 

 

C'est un bon endroit pour se mettre un peu à l'ombre après ce début de montée progressive. Pas trop dure, mais continue. Je m'asseois peinard, je bois un coup d'eau. Puisque je n'ai pas encore atteint le lac, je ne peux pas déjà ouvrir la bière. Il ne s'agit pas d'une randonnée appelée "Un gros caillou, une bière" sinon, ici, à cet endroit précis, je peux te dire qu'il me faudrait un pack entier. Je me pose. J'écoute le silence. Je regarde autour... Quelque chose bouge là-bas, au milieu des cailloux venus se déposer sur l'herbe courte. C'est une marmotte.

Lac d'Arrious, randonnée, d) vallon d'Arrious, marmotte (64)

Tu la vois ?
Non ?
Un indice avec ce cercle rouge.

Le cercle rouge est un film réalisé par Jean-Pierre Melville en 1970. C'est également l'avant-dernier film de Bourvil, alors déjà atteint par la maladie de Kahler, et également le seul film où il est crédité au générique avec son prénom : André Bourvil. Se sachant condamné, il cacha sa maladie et reçut des piqûres de morphine pour tenir le rythme du tournage. Il meurt le 23 septembre 1970, un mois avant la sortie du film.
J'aimais bien Bourvil. Je me souviens... Ah oui, mais non, nous parlions de marmotte. Et ce cercle rouge va te permettre de retrouver dans la photo ci-haut la bestiole des montagnes.

Lac d'Arrious, randonnée, d) vallon d'Arrious, marmotte (64)a

Ben oui. Si, si, c'est une marmotte. Là on ne voit peut pas bien, mais je peux te dire qu'elle bouge normalement. Un instant privilégié qui nous permet de nous interroger sur la vie et la présence de cet animal dans nos montagnes.

LA MARMOTTE

Alors, déjà, lorsque nous parlons marmotte  -et ce n'est pas si souvent... il est vrai que ce n'est pas toujours évident quand on vit en ville de placer le nom de ce mammifère fouisseur à tout va. À la rigueur, certains diront d'une personne qui dort beaucoup : "Ooooh, mais tu es une vraie marmotte !" ; tout cela parce que la mamotte hiberne pendant plus de cinq mois. C'est d'ailleurs en automne qu'elle mange énormément pour constituer les réserves de graisse qui lui permettront de survivre pendant l'hiver. Pour ne pas brûler ses réserves trop vite, elle se met à vivre au ralenti. Mais revenons à nos moutons.
Alors, déjà, lorsque nous parlons marmotte, on pense souvent aux Alpes. C'est comme ça, beaucoup pensent que la marmotte ne vit que dans cette partie montagneuse de la France. Ce qui est faux bien qu'elles soient plus nombreuses par là-bas. Je me souviens d'ailleurs d'une randonnée au glacier Blanc, non loin de Briançon, où quelques marmottes venaient même jusqu'à manger dans les mains des randonneurs. Mais bon, je m'éloigne.
Alors déjà, lorsque nous parlons marmotte, on pense souvent aux Alpes, mais la marmotte est également présente dans les Pyrénées, comme tu peux le voir sur la photo ci-haut. Il faut dire que celle-ci avait disparu des Pyrénées à la fin de la dernière période glaciaire (15 000 ans environ) avant d'être réintroduite avec succès dans les Pyrénées dès 1948, dans le Parc national en vallée de Luz, dans les Hautes-Pyrénées.
"A la création du Parc national des Pyrénées en 1967, de nouveaux lâchers ont été effectués et le Parc national a favorisé son expansion jusqu’à la fin des années 1970. Aujourd’hui, on retrouve des individus dans toutes les vallées du Parc national. Suite aux lâchers effectués dans le Parc national, d’autres lâchers ont aussi eu lieu dans d’autres zones des Pyrénées : Ariège, Pyrénées-Orientales. Aujourd’hui, la Marmotte est présente dans toutes les vallées des Pyrénées. Elle s’est parfaitement adaptée au milieu pyrénéen. Sa présence semble avoir une influence positive sur les populations d'Aigle royal, mais aussi sur la reproduction du Gypaète barbu.
Espèce chassable, sa chasse est peu pratiquée dans les Pyrénées qui, contrairement aux Alpes, n’ont pas de tradition culinaire." PARC NATIONAL DES PYRENES

 

Après ce petit intermède, je reprends ma progression. Qeulques mètres plus loin, c'est le doute. Un énorme rocher barre le sentier.

Lac d'Arrious, randonnée, e) vallon d'Arrious, rocher                        
      Lac d'Arrious, randonnée, e) vallon d'Arrious, rocher (64)

Que dois-je faire ? Cela fait plus d'une heure que je marche. Faut-il que je fasse demi-tour et renoncer à un lac, une bière ? Dois-je changer l'intitulé de cette randonnée et l'appeler "Un rocher, une bière" et ouvrir de suite sans plus attendre la canette que j'ai dans le sac ?
Il est très étrange ce rocher en plus. Il est strié. Quelques formes circulaires parfois peuvent faire penser à cette pierre que ramassa le Facteur Cheval un jour d'avril 1879 et qui l'entraina à débuter la construction de son Palais Idéal. J'ai déjà raconté cette histoire sur ce blog au cours d'un lointain billet (cf :"Tu vas à Cannes cette année, épisode 1").

Petit résumé rapide de la construction du Palais Idéal du Facteur Cheval, à Hauterives, dans la Drôme.
"Véritable autodidacte, il va consacrer 33 ans de sa vie à bâtir seul, un palais de rêve dans son potager, inspiré par la nature, les cartes postales et les premiers magazines illustrés qu’il distribue.
Parcourant chaque jour une trentaine de kilomètres pour ses tournées en pleine campagne, il va ramasser des pierres, aidé de sa fidèle brouette. En solitaire, incompris, il inscrit sur son monument "travail d’un seul homme". Son palais de rêve est achevé en 1912." FACTEUR CHEVAL

Ferdinand Cheval       Hauterives, Palais Idéal du Facteur Cheval, août 2015 (26)_006

Hauterives, palais Idéal du Facteur Cheval, ensemble

Hauterives, Palais Idéal du Facteur Cheval, août 2015 (26)_022        Hauterives, Palais Idéal du Facteur Cheval, façade Est

 

REVENONS À NOTRE RANDONNÉE !
Bon, finalement, je contourne le rocher et je poursuis mon ascension. Oui parce que là, je sens dans ton esprit de lectrice/teur poindre des remarques françaises style "Mais il nous raconte sa vie là, alors qu'on veut juste voir le lac d'Arrémoulit et l'évolution de la randonnée."
Certes, certes. Mais c'est aussi la montagne et la randonnée : savoir se poser et se poser des questions, se souvenir, discuter avec soi-même au rique de se contredire.

co voiturageTiens, cela me rappelle
cette affiche américaine étrange
datée de 1943 et invitait les Américains
à faire du co-voiturage. Étrange non ?
À cette époque,
il ne fallait pas les Américains voyagent seuls
alors qu'aujourd'hui, cela ne dérange personne
de soutenir un Donald Trump déphasé.

 

Ici, dans les Pyrénées-Atlantiques, rien à voir avec le co-voiturage ou Hitler : randonner, c'est avancer ! Hein, voilà, c'est beau.
Le vallon d'Arrious se dessine de plus en plus en prenant de l'altitude ; le tout sous l'oeil imaginaire de Jean-Pierre du pic du Midi d'Ossau.

Lac d'Arrious, randonnée, f) vallon d'Arrious, panorama (64)

Lac d'Arrious, randonnée, f) vallon d'Arrious, panorama

Je passe dans un pierrier au milieu duquel reste bien dessiné le sentier. Petite montée abrupte pour atteindre un petit moment de plat entre deux flancs de montagnes acérés. C'est là qu'un petit troupeau de vaches à décider de se poser.

Lac d'Arrious, randonnée, g) vallon d'Arrious, vaches

Lac d'Arrious, randonnée, g) vallon d'Arrious, vaches et sentier (64)          Lac d'Arrious, randonnée, g) vallon d'Arrious, vache et pic du Midi d'Ossau

Elles sont paisibles, posées. Ruminant quelques herbes restantes en mâchoire, elles me regardent à peine passer. Juste un petit oeil noir profond suit un temps mon bref passage. Je les dépasse pour attaquer une petite pente.

Lac d'Arrious, randonnée, h) vallon d'Arrious, col d'Arrious (64)

Peut être que derrière celle-ci et à son son sommet se trouve le col d'Arrious. Au sud, sur les hauteurs du col de Sobe, quelques brebis font de la varappe pour aller brouter quelques brins d'herbe sauvage.

Lac d'Arrious, randonnée, h) vallon d'Arrious, pic de Sobe et brebis (64)a

Tu les vois ?
Non ?
Un indice avec ce cercle orange.
(oui parce que je vais pas refaire le coup du Cercle rouge)
Lac d'Arrious, randonnée, h) vallon d'Arrious, pic de Sobe et brebis (64)

Contrairement à la marmotte, nous sommes plus habitués à voir des brebis errer sur les sommets. Ici, elles sont en liberté complètes. Il n'y a même pas de patous pour les surveiller. Je me pose d'ailleurs la question : Puisque les bergers craignent que les ours attaquent leurs troupeaux, pourquoi ne font-ils pas surveiller ceux-ci par des patous ?

J'arrive à une première grande étape de cette randonnée : le col d'Arrious, que l'on reconnaît surtout à ces panneaux indicatifs.

Lac d'Arrious, randonnée, i) Col d'Arrious (64)         Lac d'Arrious, randonnée, i) Col d'Arrious, panneaux (64)Lac d'Arrious, randonnée, i) Col d'Arrious, panneaux         Lac d'Arrious, randonnée, i) Col d'Arrious, panneaux

Mais attention : je ne suis pas monté jusqu'au col d'Arrious pour simplement voir des panneaux et redescendre. Attends, eh oh ! Mon p'tit, faut pas croire. Des panneaux, j'en ai vu dans ma chienne de vie ; et des plus coriaces, crois-moi.

Tu veux des exemples ?
Tiens !
Angoisse, panneau (24)
Chis, panneau (65)Glandon, panneau (87)Hunspach, panneaux (67)

La Baffe, panneau (88)Oô, panneau (31)Seix, panneau (09)Xamontarupt, panneau (88)

 

Bon, allez, on s'calme !
Alors, au col d'Arrious, il n'y a pas que des panneaux à admirer. On atteint le col après deux heures de marche.... si on nne s'arrête pas à chaque fois que l'on tend une marmotte, ou que l'on croit voir des brebis, ou que l'on s'interroge sur le fait de contourner un gros rocher. Deux heures de marche avec un dénivelé de 900 mètres pour arriver à 2259 mètres d'altitude sur cette crête entre deux talweigs.

Une fois les panneaux de sentier dépassés,
voici ce que l'on voit.
Lac d'Arrious, randonnée, i) Col d'Arrious, sentier et pic d'Artouste (64)

Un sentier, de l'herbe rase et un massif granitique, semble-t-il, mais je ne veux pas m'avancer. Ces montagnes qui me font face, ce sont les pics de la Lie et d'Artouste. Et qui dit pic d'Artouste, dit lac d'Artouste. En faisant quelques pas de plus, le lac se découvre.

LAC D'ARTOUSTE
Lac d'Arrious, randonnée, l) Lac d'Artouste, vue du lac d'Arrious (64)

Qu'il est beau ce lac d'Artouste vu d'ici. Il arbore fièrement ses 56 hectares d'eau bleue à mes yeux. D'origine glaciaire, sa profondeur peut aller jusqu'à 85 mètres. D'origine naturel, il possède toutefois un barrage qui permet d'alimenter l'usine hydroélectrique d'Artouste dans la vallée d'Ossau.
Le lac d'Artouste est également connu pour son petit train.
"Quézako ?", me diras-tu. "Un lac, un train ? Ce n'était pas ce qui était prévu dans le contrat initial. Et pourquoi un train et un lac ? Quel rapport ? Un bateau, un lac, d'accord, mais un train ?!"
Oui, certes, tu n'as pas tort, mais je n'avais pas fini mon explication. En fait, si le lac d'Artouste est également connu pour son petit train, c'est parce que ce dernier est considéré comme le plus haut train d'Europe. Il faut toutefois nuancé cette affirmation car, on le sait tous, le plus haut train d'Europe évolue à Jungfraujoch, en Suisse, à 3454 mètres d'altitude ; ce qui est quand même beaucoup plus élevé que les 2000 mètres du train d'Artouste, hein, eh, oh, faut pas nous la faire à l'envers non plus !
En fait, c'est le train le plus haut d'Europe sur voie unique. Eh oui, il faut tout dire. Il parcourt 10 kilomètres sur une voie étroite en offrant des vues plongeantes sur la vallée du Soussouéou. Le départ s'effectue en télécabine au niveau du lac de Fabrèges, à 1 240 m d'altitude, arrivée à la gare de la Sagette.
Il a été mis en service en 1924 par la Compagnie des Chemins de Fer du Midi qui avait ouvert cette ligne pour acheminer les hommes, le matériel, le combustible et le ravitaillement afin de construire un gigantesque barrage qui reliait les lacs d’altitude par un réseau de canalisation. Depuis 1932, le train d'Artouste est devenu train touristique.
Nous l'avions emprunté avec Minouche et Nick Canon en 2007.

Retour en images.
Souvenons-nous !
Train d'Artouste

Train d'Artouste         Jénorme dans le train le plus haut d 'Europe 1 Jénorme dans le plus haut train d 'Europe         Train d'Artouste

Train d'Artouste

Train d'Artouste                Train d'Artouste

ANECDOTE : Je me souviens que Minouche -à qui l'on ne voit que le bras droit sur une des photos ci haut-  avait acheté à Laruns une polaire jaune éclatant de peur d'avoir froid une fois au lac. Résultat : moustiques et moucherons ne l'ont pas lâché durant toute la balade.

 

Maintenant,
revenons à nos moutons et sur cette dernière photo
pour constater que 20 ans plus tard,
je suis à présent ici :
Train d'Artouste

Et c'est dans ces moments là que tu te dis : c'est dingue la vie, quand même ! Ben ouais parce que, à l'époque, je ne faisais que passer ici. Je n'avais pas imaginé que je reviendrai dans les parages, comprends-tu. Nous étions allés au lac d'Artouste parce que c'était une sorte de lieu incontournable touristique quand tu es en vacances dans les parages, comprends-tu... Bon.... allez, on va pas faire le réveillon là-dessus non plus.


REPRENONS !

J'ai une magnifique vue sur le lac d'Artouste à l'Est. 
À l'Ouest, derrière moi, c'est le pic du Midi d'Ossau qui domine le vallon d'Arrious que je viens de traverser-grimper.

Lac d'Arrious, randonnée, m) vallon d'Arrious et pic du Midi d'Ossau (64)

Sa silhouette majestueuse et imposante se détache du massif. Sommet abrupt, "la dent de l'ours" domine de plus de 400 mètres tous les sommets environnants.

Au Nord, c'est le Pic d'Arrious qui m'observe. Fier et statique -c'est normal pour une montagne en même temps-, il domine certainement les trois lacs des environs : le lac d'Artouste, le lac d'Arrémoulit (plus haut) et le lac d'Arrious qui se trouve au Sud.

Discret, blotti dans les roches, le lac d'Arrious tient caché ses deux hectares d'eau limpide loin du monde.

LAC D'ARRIOUS
Lac d'Arrious, randonnée, j) Lac d'Arrious, arrivée (64)

C'est un de ces endroits où il fait bon se poser après quelques heures de marche. Un endroit qui se mérite... si on n'y accède pas par le petit train d'Artouste par lequel le parcours est beaucoup plus facile et moins long. Je fais un rapide tour des lieux.

Lac d'Arrious, randonnée, m) Lac d'Arrious, pic d'Arriel

Lac d'Arrious, randonnée, n) lac d'Arrious, bords (64)


Et puis, je retourne à la queue du lac, plein Nord. Je quitte le sac de mon dos. Un petit vent vient souffler sur l'humidité créée par la sueur sur mon T-shirt. Je quitte les chaussures pour enlever les chaussettes et mettre les pieds dans l'eau fraîche quelques minutes.

Lac d'Arrious, randonnée, j) Lac d'Arrious, bord de lac (64)

Je suis à 2285 mètres d'altitude.
Reflets allongés des montagnes faisant face au lac. Apparemment, il s'agit du pic d'Arriel, culminant à une hauteur de 2228 mètres d'altitude. L'eau est claire. Pas de poisson en vue, ni même de vie marine. Quelques sifflements de marmottes au loin, mêlés aux sons de cloches de brebis paissant.. du verbe paître... Eh oui, le verbe Paître se conjugue de façon complètement différente à son infinitif primitif.

PAÎTRE :
Présent                   Imparfait
je pais                      je paissais
tu pais                     tu paissais
il paît                      il paissait
nous paissons         nous paissions
vous paissez           vous paissiez
ils p
aissent            ils paissaient

Futur simple
je ptrai
tu ptras
il paîtra
nous ptrons
vous p
trez
ils paîtront

Eh oui, c'est pas parce qu'on est en pleine montagne, seul et à 2285 m d'altitude qu'il faut négliger les fondamentaux de la conjugaison française, merde alors !

Des marmottes sifflotant, des brebis paissant. Des chocards, traquets motteux, pipit spioncelles et autres rougequeues noirs passent au-dessus de ma tête, par curiosité. Je suis un intrus.
Le regard dans le vide, je balaye le paysage...

Mon regard reste interloqué par cette sorte de dent émergeant du paysage.
Lac d'Arrious, randonnée, j) Lac d'Arrious, bord de lac et pics du lac et d'Arriel (64)

Le pic dominant sur la droite de la photo est le pic du lac d'Arrious. Il semble surgir du paysage tel une dent de vampire acérée, véritable détonation visuel au milieu du paysage pyrénéen localisé. Culminant à une hauteur de 2495 mètres de hauteur, il semble être la montagne propice à l'escalade avec cette morphologie abrupte. Seulement voilà, c'est au centre de cette dent vampiresque qu'a été creusé le fameux passage d'Orteig qui permet de relier le lac d'Arrious au lac d'Arrémoulit.

Bien sûr, pour les personnes un peu effrayées ou qui ont le vertige, il y a moyen de rejoindre le lac d'Arrémoulit en descendant par le lac d'Artouste pour remonter ensuite. Le passage d'Orteig permet de gagner 45 minutes, soit 1h30 aller-retour.
Ce n'est pas que je sois pressé, mais le passage d'Orteig est une des grandes originalités des Pyrénées. de plus, je ne suis pas sujet au vertige DONC je me lance. De toute façon, si je veux boire ma bière, je n'ai pas le choix : "Un lac, une bière", l'objectif est le lac d'Arrémoulit.
Je rechausse les chaussures au pied et le sac à dos sur le dos pour suivre un petit sentier de crête entre le vide entraînant vers le lac d'Artouste et le raffut pierreux du lac d'Artouste.

Lac d'Arrious, randonnée, o) lac d'Arrious, vue générale (64) a

Encore une belle vue sur le lac d'Arrious
qui semble être calé dans un ancien cratère de volcan.

Lac d'Arrious, randonnée, o) lac d'Arrious, vue générale, couleurs (64)

Mais, bien sûr, ce n'est pas le cas puisqu'il n'y a jamais eu de volcans dans les Pyrénées... Enfin... Si... Justement... Le Pic du Midi d'Ossau était à l'origine un volcan, il y a de cela 300 millions d'années et quelques jours. Il s’agirait des restes d’un immense cratère qui aurait explosé à l'ère primaire.

"Sa genèse remonte à la fin de l'ère primaire il y a environ 300 millions d'années.
A cette époque, les dernières manifestations de la lente formation de la chaîne hercynienne entraînèrent l'ouverture de fissures d'où des roches en fusion remontèrent en donnant des coulées de lave.
Au cours du temps le volcan se construisit, puis, à la suite d'une éruption plus active que les autres, une gigantesque explosion fit effondrer la partie sommitale pour former une immense cuvette que l'on nomme caldeira. L'activité volcanique se poursuivit à la périphérie de cette dépression formant ainsi une ceinture circulaire.
Par la suite, le volcanisme se déplaça plus au sud vers le volcan d'Anayet. Ce volcan projeta dans l'Ossau des cendres qui se mêlèrent avec les résidus de l'érosion du démantèlement de la chaîne, comblant ainsi le bassin.
Au secondaire, la mer submerge l'ensemble. Les sédiments marins s'accumulèrent et formèrent les calcaires qui recouvrirent la région.
A l'ère tertiaire, il y a 50 millions d'années, lors de la formation des Pyrénées, ce qui restait du volcan primitif fut déformé.
Le calcaire va se désagréger pour laisser apparaître le bloc d'andésite (sorte de lave de couleur gris-vert très dure) que l'on connaît aujourd'hui et qui correspond au moulage de l'intérieur de la cheminée du volcan primitif.
Enfin, les glaciers du quaternaire se sont chargés, à leur tour, de créer les nombreux lacs que compte la région." PIERRE FROMENTEZE

Ah bon, ben finalement.

Je poursuis ma progression sur le petit sentier menant au passage d'Orteig. Il est de plus en plus étroit et vertigineux. Déjà !
Sur ma gauche, quelques brebis quittent les flancs Est du lac d'Arrious pour rejoindre en une seule ligne le versant Ouest.

Lac d'Arrious, randonnée, l) lac d'Arrious et brebis (64)           Lac d'Arrious, randonnée, l) Lac d'Arrious, brebis (64)

Lac d'Arrious, randonnée, l) Lac d'Arrious, brebis et pic du Midi d'Ossau

Sur la droite,
le vide s'installe.

Lac d'Arrious, randonnée, k) Pic d'Artouste et brèche (64)              Lac d'Arrious, randonnée, j) Lac d'Arrious, pic du lac d'Arrious (64)

Lac d'Arrious, randonnée, k) Pic du lac d'Arrious et brèche (64)           Lac d'Arrious, randonnée, k) Pic d'Artouste et passage d'Orteig(64)

Et le passage d'Orteig apparaît dans l'ombre de la roche.

LE PASSAGE D'ORTEIG
Lac d'Arrious, randonnée, j) Lac d'Arrious, passage d'Orteig

Le passage d'Orteig, c'est le raccourci entre le col d'Arrious et le refuge d'Arrémoulit.
Découvert en 1883 par le guide chasseur des Eaux Bonnes Jacques Orteig, cet impressionnant raccourci traverse le flanc rocheux d’un contrefort du Pic du lac d'Arrious. En évitant le détour par le fond d’Artouste, il permet de gagner plus de 45 minutes pour rejoindre les lacs d'Arrémoulit.
Il me fait quelque peu penser au chemin de la Mature qui se trouve dans la vallée d'Aspe, juste au-dessus du Fort du Portalet où le maréchal Pétain passa la nuit, du 15 au 16 août 1945 en cellule n°5 avant de rejoindre la prison de l'île d'Yeu.

LE CHEMIN DE LA MATURE
Souvenons-nous !
Vallée d'Aspe, chemin de la Mature, vue de la route (64) A
        chemin de la mature

chemin de la mature        fort de portalet

UN PEU D'HISTOIRE
"En 1667, Colbert désireux d'assurer l'indépendance maritime de la France, ordonna la mise en exploitation des forêts du Béarn, et en 1677, celle des forêts d'Arette et de l'Hers en Vallée d'Aspe. La grande aventure de la Mâture en Vallée d'Aspe commençait.
Elle devait durer un siècle, jusqu'en 1764 , perturbée par les conflits entre les représentants de l'autorité royale, les jurats des communautés de la Vallée. En 1764 fut créée une régie d'Etat . Il s'agissait de gérer le transport des troncs de sapins abattus dans les hautes forêts, troncs élagués, qui empruntaient tour à tour des glissoires, des ponts vertigineux et des chemins creusés dans la montagne ou construits au flanc des vallées.
Les ouvriers, choisis parmi ceux qui étaient familiarisés avec "l'horreur sauvage des lieux ", descendaient du sommet de la falaise, attachés à des cordes ou suspendus à des échelles volantes, pour percer le rocher et placer des mines, puis remontaient, voltigeant d'une échelle à l'autre, au-dessus des eaux grondantes du gave.
C'est ce chemin vertigineux que l'on peut aujourd'hui emprunter en suivant le GR 10. Il vous mène du col d'Ayous à la lumineuse vallée d'Aspe, par le bois de Pacq, où les sapins étaient abattus dès les premiers jours d'octobre, à la sève dormante, saison sèche propice au transport des bois. Un officier de marine contrôlait les opérations d'une brigade de vingt - cinq bûcherons, généralement des Basques habitués à la vie éprouvante des chantiers de montagne.
Le chemin de Mâture, percé au pic et à la mine, s'étire sur plus d'un kilomètre de long et domine de 150 mètres le torrent du Sescoué qui coule au pied de la falaise. Sur sa chaussée, large de 4 mètres, cahotaient ainsi les trinqueballes, attelages à deux essieux sur lesquels étaient immobilisés les troncs . Une paire de boeufs était attelée à l'avant, tandis que, sur l'arrière, jusqu'à quinze paires de boeufs retenaient la trinqueballe et l'empêchaient de verser dans le précipice. Mais il arrivait que les câbles se rompent et les troncs alors, dévalant les glissières , tournoyaient sur eux-mêmes , brisant tout sur leur passage, arbres et hommes. L'arrivée quotidienne à Athas de dix à douze voitures chargées de troncs permettait la confection de deux radeaux flottés sur le gave. Parfois longs de 30 mètres sur 4 ou 5 mètres de large, dirigés par des équipes d'une quinzaine de radeleurs, emportés par le courant, ces radeaux franchissaient la distance Athas -Oloron, 28 kilomètres en 80 minutes !
Les troncs étaient acheminés jusqu'à Bayonne, jusqu'à 300 radeaux par jour, où les mâts séjournaient dans des fosses remplies d'eau de mer, puis dirigés vers les arsenaux de Brest, Toulon, afin d'y constituer les meilleurs éléments de la Marine Royale en pleine renaissance depuis le début du règne de Louis XIV.
L'exploitation de la mâture s'acheva en 1780."  FATRAS EN BLEU

 

MAIS REVENONS
AU PASSAGE D'ORTEIG !

Lac d'Arrious, randonnée, j) Lac d'Arrious, passage d'Orteig

Pourquoi ? Comment ? Quand ? Par qui ?
Tout d'abord : qui était Jacques Orteig, cet homme qui découvrit ce passage vertigineux.

JACQUES ORTEIG (9 février 1834 - 3 janvier 1904)
OrteigMaçon avant de devenir guide-chasseur réputé et très demandé, son physique avantageux le prédisposait à parcourir la montagne. 1,80 m et large d’épaules, il marchait légèrement voûté, doté par la nature d’une robustesse et d’une endurance à toute épreuve. Il avait une grande connaissance de la vallée et il n'existe aucun sommet d'Ossau qui ne reçut sa visite. Ses surnoms en disent long sur ses extraordinaires capacités physiques : l’animal des Eaux-Bonnes, le poumon phénomène, le dératé, etc. En Juillet 1864, il réussit, en compagnie de quatre clients, la première ascension nocturne du pic d’Ossau avec bivouac au sommet, bivouac agrémenté d’un violent orage et d’une pluie battante.

Mais c'est le 22 juillet 1872 qu'il réalise peut être son exploit le plus retentissant.
Pour 2000 francs de l’époque, il fait le pari de relier dans la même journée le pic de Ger, les Arcizettes, le Soussoueou, le col de Lurien, Sabouiste, le pic du Midi d’Ossau, Gabas, Laruns et Pau.
Muni d’un bâton, chaussé de sandales, et ceint d’une ceinture rouge, il s’élance des Eaux-Bonnes à 2 heure du matin pour atteindre Pau 18h30 plus tard.
Cette performance laisse rêveur : 7 km/ h de moyenne, 9 en pointe entre Laruns et Pau. Mais sa femme Jeanne meurt la même année.
Dès lors il va mener une vie dissolue d’artiste de foire, le plus souvent largement arrosée. Lui qui selon ses dires "aurait pu marcher avec une canne en or", meurt misérablement en 1904 à l’âge de 70 ans.

LA DÉCOUVERTE DU PASSAGE
Jacques Orteig lui-même disait de sa découverte : "à part un petit endroit pas très joli, ce n’est rien".
Il faut dire que dans son état initial le franchissement du passage d’Orteig n’était pas chose aisée. Le conte Roger Bouillé, pyrénéiste et aquarelliste plus connu sous le pseudo de Jam, fait demi tour devant cette "roche dépenaillée dégringolant dans le vide".
Le premier fut réalisé par Orteig lui-même, grâce à une somme d’argent allouée par Adrien Bayssellance. Par la suite il fut élargi puis édulcoré par la pose d’un câble .
Aujourd’hui, mis à part un peu de gaz, il ne présente aucun problème en conditions normales et demande un peu d’attention.
D'après ETONNANTES PYRENEES, Photo : prise en août 1902 par J.Blanchet.


J'arrive à l'entrée du passage, c'est à dire là où débute la corde de soutien...

Un dernier regard sur le lac d'Artouste qui étend sa ronde étendue d'eau comme une toile de trampoline ou de pompier voulant réceptionner une éventuelle chute.

Lac d'Arrious, randonnée, l) Lac d'Artouste, vue du passage d'Orteig

 

Et c'est parti !


Pour la suite de ces aventures, il te suffit maintenant de regarder la vidéo.