Je ne suis pas vraiment convaincu par le titre de ce billet, mais quelque chose me dit qu'il va s'expliquer de lui-même à un m'ment donné.
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

 

Eh là, c'est vraiment la dernière ligne droite pour aller faire la queue dans les hypermarchés afin d'acheter les tout derniers cadeaux de Noël qui te manquent !!!! Oh eh dis : tu ne devrais même pas être en train de lire ces mots normalement ! Vu le jour, vu l'heure, tu devrais être dans ta voiture à chercher la dernière place de parking de cette grande surface qui restera ouverte -même le 24 décembre- jusqu'à 20 heures afin que tu puisses combler tes propres lacunes de personne désorganisée ! Tu n'as pas honte d'aller faire tes courses un 24 décembre ? Tu n'as pas honte de faire travailler les gens jusqu'à 20 heures ce jour-là ?
"Oh ben, j'pouvais pas avant parce que je travaillais, et pis y'avait mes gosses à récupérer, et pis il pleuvait et pis...."

Je n'ai qu'un mot à te dire pour te qualifier !
Jénorme à Saligos (65)

Ceci étant dit,
retournons à nos dindes de Noël !


On va faire vite avec ce billet parce que je me rends compte qu'il me manque du papier cadeau pour emballer les derniers paquets et il faut à tout prix que je retourne chez Intermarché-Carrefour-Géant-Leclerc-Super U-Auchan-Lidl-Leader price-Monoprix-8 à 8-Prisunic-Mamouth-Cora-Norma-Biocoop pour en acheter. Il m'en faut ! IL M'EN FAUT TOUT DE SUITE !!!!!!!!

Alors, pas plus tard qu'hier  -je ne sais pas quel jour on est-  avec McFly, nous avons décidé de notre virée annuel dans un endroit originale et pas banal, comme dirait Yolande.

Après avoir fait l'inventaire de plusieurs possibilités, éventualités, alternatives, plans, idées, et toutikouenti, nous avons décidé de nous rendre à... à... CHAMPVERT !
Champvert et contre tous ? Non, là, pour ce périple, ce sera Champvert et avec tous !
Oui, je le vois comme toi, je peine à justifier le titre de ce billet, mais je me bats. Champvert et avec tous parce que là où nous allons nous rendre, il s'agit d'un lieu où une personne a décidé de mettre en place quelque chose pour le plaisir de tous !

QU'EST-CE QUE C'EST ?

Eh bien, tu le sauras bien assez tôt, jeune padawan. Je ne sais pas pourquoi je dis ça, je ne vois pas le rapport avec Noël... même si depuis deux ans, j'ai l'impression que Disney nous sert des épisodes d'une certaine série intergalactique à la période de Noël pour faire d'une pierre deux coups entre film à grand spectacle et produit-cadeaux marketing à offrir. Un exemple ? Fastoche ! Tiens, en v'là même deux !

star wars prequel            Star Jesus wars

ATTENTION : le message qui va suivre est un message publicitaire s'adressant aux vrais fans de Star Wars qui savent anticiper les tendances et les faits. Les vrais fans qui connaissent les héros, les histoires, les planètes, les armes de Star Wars par coeur ! Pas les troufions qui achètent des figurines de merde pour les revendre dix fois plus chers ensuite sur les marchés d'Ahetze ou de Bergerac !
DONC là, exclusivité avec ces deux cadeaux qui seront super tendances dans dix ans... ou vingt ans suivant le budget !
Mesdames et Messieurs à votre gauche, vous le reconnaissez, il vous en fait voir de toutes les couleurs depuis... ah merde non, ça, c'est la pub pour des pulls.
Mesdames et Messieurs, à votre gauche, vous le reconnaissez, mais vous n'en êtes pas sûrs et pourtant c'est bien lui, mais non ! EEEEEEHHHH VVVVOUUUUI : R1D1, le robot prequel de R2D2, distribuant des asperges chinoises à des Podowkis (eux mêmes prequel des Jedi) en dégueulant de l'eau de la planète Blatawouine (Prequel de la planète Tatooine) nécessaire à la survie de Borodo (prequel du personnage de Barada).
ce sera sans conteste LE JOUET de l'année 2078 dès que le film sera écrit-tourné-réalisé et post-produit. Et, en plus, cadeau, plaisir, surprise, joie bonheur et voluptés : pour toute place préachetée dès maintenant, un touilleur Martini offert ! C'EST MAINTENANT !!!!
Mesdames et Messieurs, à votre droite maintenant, il est blanc, il est discret, mais il a une arme ! Pas n'importe quelle arme puisqu'il s'agit de la croix de Jesus ! VOIIICCIIIIIIIII God Jesus ! Le premier robot qui prie et que vous verrez dans le Star Wars prequel -XV qui devrait sortir en 3042 av JC.
Ohla, je suis allé haut là ! De quoi on parlait au début du commencement là ?

star-wars-star-wars-7-generique-debut-texte

Ah oui : CHAMPVERT !
 

                 Après avoir gouté le 18 décembre du calendrier de l'Avent de McFly...
        calendrier de l'avent
                    Oui, c'est comme calendrier de l'Avent avec des chocolats,
          sauf que tu vires les chocolats et tu fous des topettes d'alcool à la place.

Après être allés dire bonjour aux gens du Chat qui louche et être passés voir si tout allait bien au bar Le Continental, nous avons enfin pris la route sans oublier de passer par les faïencerie Georges qui venaient tout juste de commercialiser une petite bière locale et une nouvelle oeuvre monumentale nommée Cricri.

Bière Georges          Nevers, faïencerie Georges, le manège (58)

Je tiens à dire ici que je n'ai goûté à aucun de ces produits alcoolisés illicites qui pénalisent le conducteur et peuvent entraver la vie d'autrui. Personnellement, je ne me suis déplacé qu'avec ma seule et unique bouteille d'eau que j'ai amenée partout pour trinquer allègrement avec tous les convives rencontrés sans la moindre amertume aucune... aucune... aucune... AUCUNE ! Boire ou conduire, il faut choisir, mais ça fait chier surtout si c'est moi qui conduit !

Nous avons donc pris la voiture et nous sommes partis en direction de Cuffy...
Hein ? Eh ouais. C'est ça aussi la vie : des rencontres, des imprévus, des choses, des imprévus, des gens, des imprévus,...
En fait, pour t'expliquer, vu qu'il ne faisait pas encore nuit, nous nous sommes dits que ce serait dommage d'aller Champvert voir les illuminations de Daniel Gévaudan alors qu'il fait jour. Tu vois le truc ? Des illuminations en plein jour ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Ben non.
Comme j'ai plus d'un arc à mes flèches, ou plus d'une ficelle à mon atelage... Merde, je ne sais plus c'est quoi l'expression ?!... Faire le pied de grue sur le plancher des vaches qui font pas le moine... BON !!!!
Comme nous n'avons pas l'habitude de nous laisser abattre par les imprévus, nous sommes allés attendre que la nuit tombe à Cuffy, petite ville du Cher.

Située de l'autre côté de la Loire quand tu viens de N'vers, mais du même côté de la Loire quand tu viens de Bourges, Cuffy est bien connue pour sa digue...
                   ♫ De Nantes à Montaigu, la digue la digue ! ♫
                  ♫ De Nantes à Montaigu, la digue de Cu...ffy ! ♫
Mais Cuffy, c'est aussi le Point Zéro de La Loire à vélo ; ce qui veut dire que c'est d'ici que part le formidable itinéraire reliant Cuffy à Saint-Brévins-les-Pins par pistes cyclables pour un trajet de 800 kilomètres. Souviens-toi, nous avions emprunté un morceau de cet itinéraire pas plus tard qu'en octobre dernier.

Aujourd'hui, pas de Loire à vélo, ni à moto, ni en péniche, ni en poney, ni en pottok !
Aujourd'hui, nous parlerons de Cuffy car, en ces périodes fêtes de fin d'année, Alain Dumont et son épouse Nadine ont posé  aux environs de 1500 peluches autour, sur et au-dessus de leur maison située pile poil face au Bec d'Allier. .
Pingouins, phoques, ours, marmottes, écureuils, loups et autres animaux en peluche posent pour les passants, petits et grands, surpris et ébahis.

C'EST PARTI !

Une arrivée discrète sur les lieux...
Quelques oursons en peluche disposés de façon aléatoire
dans un arbre dénudé.

Cuffy, maison décorée (18)_014

 

Puis un hommage au dessin animé de Disney,
La Reine des Neiges
Cuffy, maison décorée (18)_003

Cuffy, maison décorée (18)_001        Cuffy, maison décorée (18)_002

Cuffy, maison décorée (18)_004

 

Avant de rejoindre la grande façade
après être passé devant le Père Noël !
Cuffy, maison décorée (18)_005

 

La grande façade est parée de centaines de peluches !
Cuffy, maison décorée (18)_012

Cuffy maison décorée (18)_006

Cuffy, maison décorée (18)_011

 

Plusieurs mondes et tableaux cohabitent...
       Cuffy, maison décorée (18)_013

Cuffy, maison décorée (18)_009         Cuffy, maison décorée (18)_016

"C’est après trois périples en Alsace, à Colmar et Strasbourg notamment, qu’Alain Dumont et son épouse Nadine ont eu l’idée de commencer à décorer leur maison, il y a sept ans : "Là-bas, c’est de la folie. Des bâtiments de plusieurs étages sont entièrement décorés de peluches de tous les styles"." (JDC)

Cuffy, maison décorée (18)_008       Cuffy, maison décorée (18)_015

Cuffy, maison décorée (18)_017

Quelques petits bricolages ingénieux, comem ici des pingouins articulés sur des moteurs d'essuis glaces ou encore un télésiège pour marmottes fabriqué avec des roues de vélo.

Cuffy, maison décorée (18)_007

Et un petit message sur la pollution et le réchauffement climatique.

        Cuffy, maison décorée (18)_010

Et pour terminer, un petit tour de la propriété en vidéo...

 La nuit est tombée, comme ça d'un coup, laissant place à la magie  -ou pas-  des illuminations de Noël.
Nous quittons Cuffy et le Cher pour revenir en Nièvre. Nous roulons dans l'obscurité routière avec parfois des éclairs lumineux provenant de quelques maisons isolées parées de quelques artifices colorés. Dans la radio, Nostalgie diffuse le dernier Eddy Mitchell. Car oui, Mesdames, Messieurs, Eddy Mitchell est toujours en vie !

Les villes et villages  -surtout les villages-  défilent. Saint-Éloi, La Turlurette, Imphy, Saint-Ouen-sur-Loire, Saint-Léger-des-Vignes, Decize...

STOP !

Le savais-tu ?

Hein ? Hein ? Hein ?

 

Hein ? Hein ?

 

Hein ?

 

HEIN ?

 

Ah merde, je n'ai pas posé la question d'avant le "Le savais-tu ?"
Decize. -prononce D'cize !- Oui, c'est pas une question, mais c'est déjà un premier indice. DONC Decize -prononce D'cize !- est une petite localité de la Nièvre, peuplée de 5626 habitants... Ah, on m'annonce 5625 pile poil à l'instant... Ce qui en ferait la seconde ville la plus peuplée de la Creuse si elle se trouvait dans la Creuse, mais vu qu'elle est localisée dans la Nièvre, eh bien, elle n'est que sixième ; ce qui est déjà pas mal, mais pas top.
Decize -prononce D'cize !-, ce sont des églises, des rond-points, des commerces, bon normal, quoi, hein, on va pas épiloguer là-dessus ; mais Decize, -prononce D'cize !- c'est aussi et surtout la ville natale de Marguerite Monnot. Ben oui. Qui est Marguerite Monnot ?

Tout de suite,
un indice.

Non, ce n'était pas le vrai nom d'Édith Piaf qui était, rappelons-le ici et maintenant Édith Giovanna Gassion. Eh ouais ! Marguerite Monnot, elle, a gardé son vrai nom et elle était l'une des musiciennes emblématique de la chanteuse Édith Piaf.
Pianiste et compositrice précoce, on lui doit notamment les compositions de Mon légionnaire, La vie en rose, L'homme des bars, Milord, l'hymne à l'amour,... ; ainsi que plusieurs musiques de films.
Du jour au lendemain, à la fin des années 1950, Piaf rompra unilatéralement sa longue relation artistique avec Marguerite Monnot et la remplacera par Charles Dumont, qui signera (notamment), Non, je ne regrette rien.
Le 11 octobre 1961, traversant une période de dépression, Marguerite Monnot, âgée de 58 ans, meurt d'une crise d'appendicite non soignée. Elle est inhumée au cimetière de Decize,  -prononce D'cize !-,  sa ville natale.

Je crois que ma chanson préférée de la môme est peut être "Sous le ciel de Paris"... ou "Les amants d'un jour"... Mais elles n'ont pas été composées musicalement par Marguerite.

En tout cas, après avoir passé Decize  -prononce D'cize !-, nous arrivons à La Copine.

La Copine, panneau (58)

Ce qui veut dire que nous ne sommes pas très loin de notre objectif. Champvert ! Champvert et contre tous !
Effectivement, quelques mètres plus loin, sur la route D981 filant tout droit vers un Cercy-La-Tour incertain, mais nocturne, nos regards sont interpellés par des lumières clignotantes oranges. Un accident ? Un passage à niveaux qui fonctionne ? Un bateau rentrant au port ?
Non. Ce sont des voitures qui se sont garés le long du fossé, face à un amas lumineux surgissant de nulle part nous semble-t-il. Une soucoupe ? Un vaisseau extra-terrestre, un avion écrasé ?
Non. Ce sont les lumières de la maison que nous cherchons. La maison de Daniel Gévaudan.

Champvert, maison illuminée Noël

Oui, c'est là ! Magie, féerie, curiosité et plein d'autres mots encore. Nous nous garons à la suite des voitures. Feux de détresse. Nous sortons et nous nous dirigeons vers le jardin, ouvert à tous.
Je prends le téléphone portable... Oh eh ça va ta gueule, j'suis pas vieux !!!... Je recommence quand même.
Je prends le smartPhone et nous filmons une petite vidéo improvisée.

Écoute, j'ai bien conscience que la vidéo ci-dessus ne rend pas complètement hommage au travail accompli par Daniel Gévaudan. Il est donc nécessaire d'ajouter quelques informations complémentaires pour tenter de comprendre ce que nous venons de voir.

Déjà, il faut savoir que l'entrée du jardin est en accès libre. C'est à dire que tu rentres chez Daniel. Tu es chez lui, donc tu respectes, merci. De plus, il est là pour t'accueillir, discrètement, mais présent si tu veux parler avec lui.

Champvert, maison illuminée Noël

Un peu d'histoire à présent.
Daniel Gévaudan, bientôt 76 ans, pare chaque année son jardin de mille feux pour les fêtes de fin d'année. Cela fait quatorze ans que cela dure. depuis 2003. Chaque année, il ajoute une installation. Pour 2017, il a confectionné lui même un gâteau surmonté de 14 bougies.
Après notre vidéo, nous nous sommes approchés de la petite cabane abritant le livre d'or du lieu. En attendant de pouvoir le signer à notre tour, nous avons entamé la discussion avec une femme venue de Monteux dans le Vaucluse. Elle était là pour voir sa fille  habitant au nord de Nevers  -prononce N'vers-  mais, chaque année, elle fait également un petit détour par Champvert pour venir déambuler nocturnement dans le jardin de Daniel.
Tiens, justement, Daniel Gévaudan, propriétaire des lieux, entendant que nous échangeons quelques mots entre gens qui ne sont pas de la région, se rapprochent de nous, discrètement.
Nous le félicitons et le remercions dans un premier temps avant de nous lancer dans des discussions plus techniques.

"Il y a plus de 28 000 lampes réparties dans le jardin avec les différentes installations. 1500 mètres de guirlandes ! 700 mètres de rallonge pour relier le tout sur une surface de 1800 m2.", nous confie-t-il, sourire en coin.
Nous ne pouvons nous empêcher de lui demander combien de temps faut-il pour installer tout ceci. Et encore, sur la vidéo et sur les photos, tu ne peux pas te rendre compte pleinement de l'empire lumineux et conceptuel que c'est.
"J'ai commencé la dernière semaine d'octobre à installer et j'ai terminé le 10 décembre. D'abord la maison. Et puis ensuite le jardin. Les différents endroits. Là par exemple, le chalet avec le pont, c'est ce qui m'a pris le plus de temps. Vous êtes allés voir ?"
Ne voulant pas marcher sur la pelouse, nous lui répondons que nous avons vu la mise en place de loin.
"Ah mais non, il faut vous approcher, c'est fait pour ça. La pelouse, c'est pas grave. L'installation de la patinoire avec le pont et le chalet, ça m'a pris quinze jours. Le chalet et le pont sont là toute l'année, mais il a fallu que je les habille pour l'hiver."

Champvert, maison illuminée Noël

Tous les décors sont faits main. Des planches de contre plaqué que Daniel découpe soigneusement à la scie sauteuse pour leur donner la forme souhaitée avant de les peindre.
"L'année dernière, j'ai réalisé le traîneau du père Noël avec des accoudoirs de canapé. Les enfants aiment beaucoup car ils peuvent monter dedans et se faire prendre en photo."
Il n'est pas loin de 18h30. Les gens arrivent petit à petit pour se promener dans le grand jardin. En couple ou avec des enfants.
"Les gens viennent d'un peu partout. Il y a deux années, des Québecquois sont passés. En 2013, un décorateur de Disneyland est venu, il a pris des photos et a regardé les différents personnages. On a discuté pendant une heure."

Champvert, maison illuminée Noël (58)

 

Champvert, maison illuminée Noël

Et ce n'est pas trop difficile de tout démonter ensuite. Cela doit être triste après toutes ces semaines de lumière ?
"Oui... Ben oui... C'est triste. C'est très difficile à démonter en plus. Je crois que c'est encore plus long que de tout installer. Je mets un peu plus de deux mois. Chaque guirlande a son carton d'orgine."
Et pour stocker tout cela, comment faites-vous ?
"J'ai deux garages et une seule voiture. Je mets tout dedans. Ça tient."

Champvert, maison illuminée Noël       Champvert, maison illuminée Noël

Nous signons le livre d'or, puis nous remercions Daniel pour sa gentillesse et sa disponibilité. 
Plus que l'idée d'en mettre plein les yeux, on sent très bien à sa façon de parler et à sa bonhomie discrète que c'est avant tout le plaisir de partager avec les gens qui le pousse chaque année à construire cette féerie de Noël dans son jardin ; même si c'est énormément de travail. Champvert et avec tous !


Nous quittons le jardin pour reprendre la voiture garée le long du fossé, feux de détresse allumés pour avertir les autres véhicules. Nous repartons. Le périple continue. Cette fois-ci, direction le Morvan ! Une douce musique de Noël envahit nos esprits alors que Nostalgie diffuse Toute première fois de Jeanne Mas.
Privilégions Ez3kiel.

La route nocturne défile. Encore quelques maisons éclairées de lumistyle, de décorations noëllesques, de sapins avec ampoules, de Pères Noël qui brillent mais font peur accompagnés de leurs rennes cannibales.
Verneuil... oui, comme le réalisateur d'"Un singe en hiver" ou de "Peur sur la ville"..., Cercy-la-Tour, Saint-Gratien-Savigny, Isenay, Vandenesse, Préporché, Onlay.

Eeeeh oui, bien sûr, quand on prononce le mot "Onlay", on pense de suite à ces quelques mots, ces quelques notes...

♫ Onlay Yoouuuuuuuuu you can make all this world seem right ♫
♫ Onlay yooouuuuu can make the darkness bright ♫
♫ Onlay yoooouuuu and you alone can thrill me like you do !!!!! ♫

Titre emblématique des Platters que chacun aime à chanter-crier-scander du haut d'une montagne, tel un loup en rut, pour affirmer haut et fort la passion dévorante qui nous déchire lorsque l'on pense à l'être aimée que l'on aime et qui n'est pas là... mais t'es pas là, mais t'es où, t'es pas là, mais t'es oùùùùùù ????

Bon, moi perso, la chanson des Platters me fait automatiquement penser à une scène du film Hot Shots ! (1991) de Jim Abrahams, mais c'est chacun son truc.

Toujours est-il qu'ici, à Onlay Yoooouuuu, nous sommes dans le Morvan. Un petit endroit bien tranquille qui doit certainement être très agréable le jour, mais la nuit, il faut bien le dire : on ne voit pas grand chose des paysages alentours. SAUF ce pour quoi nous sommes venus ; c'est à dire les Illuminations d'Onlay.
Ici, Mesdames et Messieurs, ce n'est pas un jardin, ce n'est pas une maison, ce n'est pas une cours qui sont décorés ! Non, ici, c'est le village entier !
Eeeeeeeeh voooooouuuiiiii, on monte en puissance ! Bon, eh oh, attention : ce n'est pas Las Vegas non plus, mais l'itiniative est belle.
Pour découvrir les illuminations d'Onlay, il te faut poser la voiture là où tu trouves de la place. Ce n'est pas forcément évident de nuit. De plus, les illuminations ont pris la place des différentes places de parking habituellement disponibles. De plus, le village n'est pas très grand. De plus... Mais ce n'est pas grave !
Une fois la voiture posée

Une fois la voiture posée dans un endroit aléatoire, nous nous lançons à l'assaut des rues onlaynoises, onlyoises, onlyyou... Ah on me signale que les habitants d'Onlay sont appelés les Onlayennes et Onlayens. OK.
Depuis sept ans, l'association Adersm, une petite équipe d'artistes, imagine puis réalise des scénettes de grande taille, très colorées. Celles-ci sont ré-utilisées, auxquelles s'ajoutent un nouveau décor chaque année.

 

ALLEZ, C'EST PARTI !

 

Nous partons de l'église qui se trouve sur les hauteurs nord du village, en direction de Château-Chinon. Une crèche tout en bois a été reconstituée. Élégante et raffinée, elle possède un charme différent de celles que nous avons l'habitude de voir.

Onlay, illuminations de Noël (58)_001

Les silhouettes élancées des personnages sans yeux, ni bouches, ni expressions me font penser à un univers plus oriental.
Nous descendons.

    Un peu plus bas, un autre décor, d'inspiration japonaise, peut être.
   Onlay, illuminations de Noël (58)_002


Un peu plus bas, toujours, au sud, c'est la grande place.

Onlay, illuminations de Noël (58)_013
Au centre du village, elle possède un grand parking qui, pour l'occasion, est occupé par les décorations. Un vrai décor occupe les lieux, divisé en deux mondes. Sur la gauche, je pense reconnaître un univers russe avec des poupées et un fond rappelant l'architecture de la Place Rouge de Moscou.

Onlay, illuminations de Noël (58)_006            Onlay, illuminations Noël, insta (58)

Tous ces décors sont faits en contre-plaqué, puis peints à la main pour donner vie à des décors originaux et authentiques. L'un d'eux mesure plus de 30 m de long et 6 m de haut.
Sur la partie droite de la place, je pense reconnaître un univers d'inspiration hollandaise.

Onlay, illuminations de Noël (58)_004

Pas de guirlandes clignotantes, pas de plastique, pas de décorations achetées dans le commerce.
Chaque éclairage est soigneusement disposé pour mettre en exergues les différentes scènes présentes dans le village.

Onlay, illuminations Noël, insta            Onlay, illuminations de Noël (58)_005

Un peu plus bas toujours, sur notre gauche, un ensemble évoquant l'Alsace avec ses cigognes, ses maisons à colombage, ses Alsaciennes avec leurs coiffes typiques,...

Onlay, illuminations de Noël (58)_012

Onlay, illuminations de Noël (58)_011

Toujours un peu plus bas, sur la droite cette fois-ci, c'est l'école. L'école et la mairie, comme dans tous les villages de France un peu reculés.
Ici, décorations pour enfants, comprenant maison du Père Noël et château des contes de fées (nouveauté 2017).

Onlay, illuminations de Noël (58)_009

Onlay, illuminations de Noël (58)_010

Toujours plus bas, avant de rejoindre la grande route reliant Moulin-Engilbert au Mont Beuvray, un ultime décor sans couleur, tout de blanc vêtu, semble émerger des sapins du Morvan. Un village enneigé...

Onlay, illuminations de Noël (58)_008

 

Voilà.
C'est ici que se termine ce petit périple des illuminations de Noël originales en Nièvre (ou presque).
Bonnes fêtes de fin d'année.
À plus tard.