Vendredi dernier, à Biarritz, et plus précisément à L'Atabal, il y avait Chloé.
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...


OK, d'accord, Chloé. Très bien. C'est qui ? C'est quoi ? Qu'est-ce qu'elle veut ?
Eh bien, Chloé, moins connue sous son vrai nom qui est Chloé Thévenin, est une compositrice et DJ de musique électronique française née le 20 avril 1976, jour où il ne se passa pas grand chose dans le monde si on consulte la page archive liée à ce jour. Pas un décès, pas un tremblement de terre, pas une catastrophe aérienne, pas une affaire judiciaire. C'est comme ça. Quelques fois, c'est bien aussi quand le monde se repose.
DONC : Fille d'une disc-jockey fan de disco, Chloé a été étudiante en droit à l'Université Panthéon Assas, puis a commencé à mixer vers 1995 dans divers lieux parisiens (Élysée Montmartre, Pulp, Batofar, Mezzanine de l'Alcazar...).
Son premier maxi sort en Erosoft sort en 2002, une compilation en 2004. Elle se produit beaucoup en France et à l'étranger, notamment au Rex Club à Paris où elle a ses soirées en résidence, au Robert Johnson à Francfort, au Watergate ou au Panorama Bar à Berlin, ou encore au club Fabric à Londres.
En 2007, elle sort son premier album The Waiting Room. Son second album, One in Other est sorti en 2010 et a été nommé aux Victoires de la Musique. Elle se tourne de plus en plus vers la performance live.
En 2011 elle présente Chasser croiser, le surréel et son écho au Centre Georges Pompidou, une performance live sur le thème du surréalisme. Chloé a utilisé des archives de l'Ina, des extraits d'interviews de Man Ray, Duchamp, Elsa Triolet, pour n'en citer que certains, et a revisité des extraits sonores.
En 2012 la Cinémathèque Française lui commande la musique de la version restaurée par le British Film Institute de Blackmail, le dernier film muet d’Alfred Hitchcock, qu’elle joue en live en accompagnant le film.
En 2017, Chloé crée son label Lumière Noire records, elle sort les productions musicales des artistes Il est Vilaine, Sutja Gutierrez, Inigo Vontier, Markus Gibb, et bien d'autres. Différentes collaborations artistiques suivent.
En octobre 2017 elle sort son troisième album, Endless Revisions ; celui là même qu'elle est venu présenter à L'Atabal vendredi 21 septembre 2018.
Elle est ainsi devenue l'une des artistes françaises de référence dans le champ de la techno/house.

 Biarritz, L'Atabal, concert Chloé, septembre 2018

Biarritz, L'Atabal, concert Chloé, septembre 2018       Biarritz, L'Atabal, concert Chloé, septembre 2018

"Je suis très sensible à la place du son dans l'espace. Quand tu es en stéréo, il y a les sons qui sont devant, ceux qui sont derrière, comme le premier plan et l'arrière-plan d’une image. Quand je compose pour un album, j'ai l'idée de superposer des plans, ce qui me permet de faire évoluer les sons. Ils ne se chevauchent pas, même si parfois ils se rencontrent. Le disque a été mixé par Krikor, qui a encore accentué ce côté."  CHLOÉ

Biarritz, L'Atabal, concert Chloé, septembre 2018 (64)       Biarritz, L'Atabal, concert Chloé, septembre 2018Biarritz, L'Atabal, concert Chloé, septembre 2018       Biarritz, L'Atabal, concert Chloé, septembre 2018

Tout de suite, un extrait du concert avec le morceau "Because it's here" que Chloé a appelé ainsi en référence à ses installations monumentales, évoquant le désert, la montagne. La montagne qui a fournit une des phrases qui a marqué Chloé : à la question de savoir pourquoi il s’entêtait à escalader l’Everest, l’alpiniste anglais George Mallory répondit "because it’s there" (parce qu’il est là). Une réponse qui pourrait résumer l’appétit qu’a Chloé elle-même pour le monde qui l’entoure.

 

 "Si je fais un album, c’est que j’ai envie de raconter quelque chose en profondeur. Je vois l'album comme un mix, qui amène les gens quelque part. Il y a une architecture qui se crée, celle du morceau, puis celle de l'album. Tu fais un titre puis un second, qui t’embarque vers autre chose. C'est vraiment le même processus qu'un mix. Après, dans un set, il y a une part aléatoire, parce que je ne prépare rien, je mélange toujours des disques anciens avec des nouveautés. Et chaque club est différent. Le son, le public, la vibe, tout cela va t'influencer et c’est ce qui est intéressant dans la performance." CHLOÉ

 

Un peu plus tard...