La semaine dernière, Carpenter Brut était de passage dans le Pays Basque, et plus précisément à Biarritz, et plus précisément à l'Atabal.
Quand soudain, ne voilà-t-il pas...

Et là, tu me dis : "D'accord ! Mais qui ou qu'est-ce que peut bien être Carpenter Brut ?"
Bonne question. Aussi bonne que celle que se posait le magazine "Sciences et avenir" hier :

la question du jour

Oui, il y a des questions comme ça qui intriguent. Nous aurions pu aussi nous demander "Pourquoi les magasins ouverts 24/24 ont-ils des serrures ?", ou "Pourquoi les kamikazes portaient-ils des casque savant une attaque suicide ?", ou "Les pingouins ont-ils des genoux ?", ou "Que cherchait à faire l'homme qui découvrit que la vache donnait du lait ?" ou encore "Quel est le synonyme de synonyme ?".

BREF : Carpenter Brut était dans la place vendredi 9 novembre 2018, et cette place était l'excellente salle de concert L'Atabal.
Maintenant qu'est-ce que Carpenter Brut ?

Tout de suite,
un indice avec le logo du "groupe"
Carpenter-brut-logo

 Puis avec l'affiche de son premier album
après une série d'EP et un album live.
carpenter brut

Puis avec le teaser de cet album.

 

Entrons dans les détails.

CARPENTER BRUT, c'est un groupe. Du moins, c'est ce que l'on peut penser lorsqu'on voit les trois musiciens sur scène. Il y a là Adrien Grousset à la guitare, - cheveux longs tournoyant telle une éolienne dès que la musique s'accélère-  Florent Marcadet à la batterie qui distribue riff (ouais je sais, on le dit plutôt pour la guitare mais je m'en fous), solos et autres rythmiques explosives pour soutenir la musique jouée par le groupe qui n'en est peut être pas un-  et un troisième musicien aux synthés. Par contre, je ne parviens pas à trouver son nom, mais il donne le ton par ses "mélodies" et sa résonance.

CARPENTER BRUT
n'est pas un groupe, c'est un homme ; de son vrai nom Frank Hueso. Est-ce ce troisième sans nom aux synthés ? Apparemment non puisque Carpenter Frank Brut Hueso préfère rester dans l'ombre. Deux énigmes se posent alors : pourquoi je ne trouve pas le nom du synthé et pourquoi Carpenter Brut reste caché ? Après avoir lu plusieurs entretiens, finalement, le troisième homme sur scène qui dirige les claviers est Carpenter Brut.

CARPENTER BRUT
, la quarantaine et originaire de Poitiers, est la figure de proue de la synthwave, un nouveau courant émergent de la musique électro. On peut également l'appeler la metal dance, darksynth, et pleins d'autres mots encore ; savant mélange entre Giogio Moroder et Justice (notamment avec leur titre Stress en 2007), par exemple.
«Quand j’ai commencé, je ne savais même pas que la synthwave existait. Je suis arrivé juste après Kavinsky, qui avait lancé le truc avec Drive, et ça tombait plutôt bien. (...)
A l’origine je suis surtout un fan de metal, biberonné dès l’enfance à Iron Maiden et Judas Priest. Même si je ne dédaigne pas les albums de rock progressif “commerciaux” de Toto ou Tears for Fears

CARPENTER BRUT
, c'est une ambiance musicale mêlant sons des années 1980 et heavy métal ; ce qui donne une sorte de cocktail furieusement violent avec quelques touches gothiques.
«Je voulais faire un truc autour de ça. Aussi bien musicalement qu’au niveau cinématographique, c’est là que l’on a eu les groupes et les films les plus novateurs. (...) Le mélange de sonorités très old school, avec une petite violence un peu plus
métallique.»

CARPENTER BRUT
a très vite fait le choix de s’autoproduire pour être libre et pleinement maître de son projet. Ce premier vrai album, titré Leather Teeth (Dents en cuir), est aussi une histoire devant faire partie d'une trilogie.
"Ça raconte l’histoire d’un jeune étudiant américain qui est amoureux de la cheerleader de la Fac, qui elle-même est amoureuse du quarterback grand, beau, musclé. Il n’arrive pas à la draguer, et comme il étudie les sciences, il veut fabriquer une potion et lui faire boire pour qu’elle tombe amoureuse de lui. L’expérience tourne mal, et il est défiguré. Suite à cet accident, il décide de devenir chanteur de hard-rock ou de glam-métal, pour pouvoir se venger de Kendra dans un premier temps, et des autres femmes en général. Ce n’est pas autobiographique, je préfère le préciser !"

(CF : articles dans LE 7, Mowno)

 

 

Voilà pour un rapide tour explicatif,
on ne va y passer la nuit qui,
déjà, commence à se coucher lentement sur le pays basque.

Ici à Hendaye...
Hendaye, fin de journée sur la plage, novembre (64)


Ou ici, sur la route des cimes, vers Villefranque...
Villefranque, route de cimes, novembre (64)

Mais qu'est-ce que je fous là moi, c'est pas du tout la route pour l'Atabal.
J'y parviens tout de même quelques kilomètres plus tard.

J'entre dans la salle. Une pensée pour ce qu'il s'est passé il y a trois ans au Bataclan.
En première partie, c'est GosT, natif du Michigan et artiste de synthwave lui aussi. Il est seul sur scène, le visage recouvert par un masque.

GosT

Ne pas confondre avec Ghost, le groupe de rock suédois qui évolue également avec des masques. D'ailleurs, ces deux artistes s'étaient liés pour composer un remix de Dance macabre.

Et puis voici
CARPENTER BRUT !
Biarritz, L'Atabal, Carpenter Brut (64)

Après une belle intro qui te met doucement dans le bain musicale de la formation, on passe très vite aux choses sérieuses. Les titres s'enchainent sans temps mort pendant un peu plus d'une heure. C'est vif, lumineux, prenant. Très vite, le pied droit tape la mesure pendant que la tête fait quelques inclianaisons en rythme.

 

Quelques extraits.

 

 

 Et un p'tit dernier pour la route !

 

Voilà !
Sur ce bonne nuit et à plus tard.